DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

BILAN DE FIN D'ANNÉE | Les événements qui ont marqué 2017 en musique classique

Par Caroline Rodgers le 29 décembre, 2017

Another Brick in the Wall, Opéra de Montréal. (Crédit: Yves Renaud)
2017 en musique classique: Another Brick in the Wall, à l’Opéra de Montréal. (Crédit: Yves Renaud)

L’année 2017 a été pleine de rebondissements en musique classique, pour le meilleur et pour le pire. Petit tour des événements qui ont le plus retenu l’attention dans l’actualité.

Créations: Another Brick in the Wall et la Symphonie Concordia

Parmi la multitude d’œuvres musicales créées par nos compositeurs québécois, deux ont particulièrement retenu l’attention en raison de leur ampleur, de leur budget – à grands renforts d’effets spéciaux, et de leur important retentissement médiatique. On peut dire qu’Another Brick in the Wall, l’opéra de Julien Bilodeau inspiré de l’album mythique de Pink Floyd, a battu des records en termes de visibilité, notamment en raison de la présence de Roger Waters à Montréal. La première de cette coûteuse production de l’Opéra de Montréal avait lieu en mars à la salle Wilfrid-Pelletier, donnant lieu à des critiques partagées – allant de dithyrambiques à dévastatrices. L’opéra sera repris à Cincinnati en juillet 2018.

Du 31 mai au 2 juin, l’Orchestre symphonique de Montréal présentait la Symphonie no 1 Concordia du compositeur Samy Moussa, dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal. L’œuvre d’une quarantaine de minutes était présentée avec un habillage multimédia réalisé par Moment Factory. Kent Nagano dirigeait l’OSM.

 

Gregory Charles, ici en compagnie de Jean-Pierre Coallier pour les 20 ans de Radio-Classique, a été nommé directeur artistique du Festival de Lanaudière. (Crédit: Marie-Josée Lestage
2017 en musique classique: Gregory Charles, (ici en compagnie de Jean-Pierre Coallier pour les 20 ans de Radio-Classique), a été nommé directeur artistique du Festival de Lanaudière. (Crédit: Marie-Josée Lestage)

Gregory Charles à Lanaudière

Petite commotion dans le milieu musical en avril, alors que l’on apprenait que nul autre que Gregory Charles succéderait à Alex Benjamin en tant que directeur artistique du Festival de Lanaudière. La nouvelle a alimenté les conversations et les spéculations depuis, cette nomination ne faisant pas l’unanimité. Les craintes sont-elles fondées? Nous verrons bien, à la sortie de la prochaine programmation, ce que Gregory Charles, qui est propriétaire de Radio-Classique et producteur de l’émission Virtuose, compte faire du festival du Père Lindsay. Les quatre concerts annoncés le 11 décembre dernier sont toutefois prometteurs.

 

Alain Trudel. (Crédit: Laurence Poirier)
2017 en musique classique: Alain Trudel, nommé directeur musical du Toledo Symphony. (Crédit: Laurence Poirier)

Labadie à New York, Trudel à Toledo, Lacombe à Mulhouse

Les chefs d’orchestre sont désormais une exportation québécoise, au même titre que le sirop d’érable! En mai, le chef fondateur des Violons du Roy, Bernard Labadie, était nommé chef principal de l’Orchestra of St.Luke’s, à New York. D’autre part, Alain Trudel a été nommé directeur musical du Toledo Symphony, où il entrera en fonction en juillet prochain. Jacques Lacombe, quant à lui, a été nommé directeur musical de l’Orchestre symphonique de Mulhouse, en France, pour trois ans. Chez les jeunes chefs, mentionnons qu’Andrei Feher a été nommé au Kitchener-Waterloo Symphony, Dina Gilbert au Kamloops Symphony, et Simon Rivard au Thunder Bay Symphony.

 

Kent Nagano (Photo: courtoisie de l'OSM)
2017 en musique classique: Kent Nagano a annoncé son départ de l’OSM en 2020. (Photo: courtoisie de l’OSM)

OSM : l’annonce du départ de Kent Nagano en 2020

Kent Nagano a certainement pris bien de gens par surprise en annonçant, fin juin, qu’il ne renouvellerait pas son mandat avec l’OSM après 2020. En poste depuis 2006, le directeur artistique aura marqué Montréal en lui apportant, par ses idées et son influence, de nombreux projets novateurs. Le chef aura encore l’occasion d’entraîner son orchestre dans d’autres aventures puisque l’OSM jouera au prestigieux Festival de Salzbourg en juillet prochain, et devrait annoncer une nouvelle tournée cette année. Un comité a été mis en place pour lui trouver un successeur (ou, pourquoi pas, UNE successeure?) et les spéculations vont bon train. À suivre.

 

Montréal symphonique

Le 19 août, l’événement Montréal symphonique, dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, a réuni l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain et l’Orchestre symphonique de McGill sous la direction de Simon Leclerc. Environ 300 musiciens étaient sur scène. Se sont joints à eux, entre autres, Rufus et Martha Wainwright, Daniel Bélanger, Patrick Watson, Coeur de Pirate, DJ Champion, Pierre Lapointe et Diane Dufresne. L’événement gratuit, surtout pop symphonique, a attiré une foule de 80 000 spectateurs au pied du Mont Royal.

 

Stéphane Tétreault, avec l'Orchestre Métropolitain et Yannick Nézet-Séguin à Cologne. (Crédit: François Goupil)
2017 en musique classique: la tournée européenne de l’Orchestre Métropolitain. Stéphane Tétreault, avec l’OM et Yannick Nézet-Séguin à Cologne. (Crédit: François Goupil)

Première tournée européenne pour l’Orchestre Métropolitain

En novembre-décembre, la première tournée internationale de l’Orchestre Métropolitain a été couronnée de succès. L’orchestre et son chef, Yannick Nézet-Séguin, ont visité trois pays, six villes, et donné 7 concerts : Dortmund, Cologne, Amsterdam, Rotterdam, Hambourg et Paris. Ils étaient accompagnés de quatre solistes : Alexandre Tharaud, Jean-Guihen Queyras, Marie-Nicole Lemieux et Stéphane Tétrault. Mentionnons également qu’ils ont joué la musique de deux compositeurs québécois: feu Pierre Mercure et Éric Champagne. Cette tournée, abondamment couverte par Ludwig van Montréal, marque certainement le début d’une nouvelle étape pour l’OM, qui se promet d’en faire d’autres au cours des prochaines années.

 

Radio-Canada lance Muse, une nouvelle webradio dédiée à la musique classique.
2017 en musique classique: Radio-Canada a lancé Muse, une nouvelle webradio dédiée à la musique classique.

Retraites et nouveautés dans les médias

Deux animateurs de radio spécialisés en musique classique adorés du public ont pris leur retraite cette année : Françoise Davoine et Mario F. Paquet, de Radio-Canada. Leur départ est survenu dans un contexte de changements à Radio-Canada, alors qu’une nouvelle webradio de musique classique, Muse, a été lancée en septembre. Toutefois, Radio-Canada annonçait le retrait des ondes de l’émission de chant choral De tout chœur avec vous à compter du 17 décembre, ce qui a eu pour effet de décevoir nombre d’auditeurs, certains ayant même lancé une pétition pour son rétablissement. En octobre, la chaîne spécialisée Stingray Classica devenait disponible au Canada, sur abonnement. Sans compter, évidemment, la naissance de Ludwig van Montréal, lancé le 14 septembre à la Chapelle historique du Bon-Pasteur. Depuis ce lancement, nos articles ont été lus près de 62 000 fois. Des débuts qui promettent!

 

Charles Dutoit. (Photo: courtoisie)
2017 en musique classique: la chute de Charles Dutoit. (Photo: courtoisie)

Scandales : trois chefs descendus de leur piédestal

La figure du maestro omnipotent en a pris pour son rhume en 2017 alors que, dans la foulée du mouvement #metoo, trois chefs d’orchestre jouissant d’un grand prestige ont été dénoncés par des victimes d’abus et de harcèlement sexuel. Le 30 octobre, un article du Soleil faisait été des dénonciations d’abus sexuel de Sophie Bernier, nièce de Françoys Bernier, envers son oncle, ancien directeur musical de l’Orchestre symphonique de Québec et fondateur du Domaine Forget. Le Domaine Forget a réagi rapidement en enlevant son nom de sa salle de concert, le même jour.

Le 2 décembre, c’était au tour d’une véritable légende, James Levine, d’être accusé par plusieurs victimes qu’il aurait abusées. Quatre hommes ont dénoncé des attouchements et autres inconduites sexuelles que l’ancien directeur musical du Metropolitan Opera leur aurait fait subir alors qu’ils étaient encore mineurs ou au début de la vingtaine. Peu de temps après, le Met annulait ses futurs engagements, ainsi que le Boston Symphony.

Le 21 décembre, dans un article d’Associated Press, quatre femmes accusaient Charles Dutoit, ancien directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Montréal, d’inconduites et agressions sexuelles survenues il y a plusieurs années. Depuis, au moins six orchestres ont mis fin à leurs relations avec Dutoit, qui nie ces accusations, et l’OSM a lancé une enquête sur des événements de même nature survenus à Montréal alors qu’une plainte a été déposée le 23 décembre.

 

Pionniers de la musique québécoise: Gilles Tremblay. (Photo: courtoisie SMCQ)
2017 en musique classique : décès de Gilles Tremblay. (Photo: courtoisie SMCQ)

Quelques disparus

Plusieurs figures importantes de la musique classique nous ont quittés en 2017, entre autres les chefs d’orchestre Georges Prêtre et Jiri Belohlavek. Le baryton Dmitri Hvorostovsky quittait ce monde à 55 ans le 22 novembre après avoir perdu son combat contre le cancer. Sur la scène internationale, mentionnons aussi le décès du ténor suédois Nicolai Gedda. Plus près de nous, le compositeur Gilles Tremblay s’est éteint le 27 juillet à l’âge de 85 ans. Finalement, on s’en voudrait de ne pas mentionner le décès de Mme Rolande Royer, mécène montréalaise bien connue et fondatrice de la Petite maison des arts. Une liste plus complète des disparus de 2017 est disponible ici.

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? Lisez aussi:

BILAN DE FIN D’ANNÉE : Les 10 albums essentiels de 2017

BILAN DE FIN D’ANNÉE: Mes 10 plus beaux coups de coeur musicaux en 2017

BILAN DE FIN D’ANNÉE: Nos 11 meilleurs articles sur Ludwig van Montréal en 2017

 

 

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | Yannick Nézet-Séguin dirigera le Metropolitan Opera deux ans plus tôt que prévu

Par Caroline Rodgers le 15 février, 2018

Le Metropolitan Opera a annoncé ce matin que Yannick Nézet-Séguin commencerait à diriger plusieurs fois par saison dès 2018-2019, après avoir libéré du temps dans son horaire surchargé.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

ACTUALITÉS | Une récompense internationale pour Alain Trudel et autres nouvelles en musique classique

Par Caroline Rodgers le 7 février, 2018

Le tromboniste et chef d'orchestre Alain Trudel, directeur musical de l'Orchestre symphonique de Laval, a remporté l'ITA Award, prix annuel décerné par l'International Trombone Association. Aussi: des nouvelles de Charles Dutoit, Hilary Hahn et Yannick Nézet-Séguin.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

MOIS DU PIANO | Cinq œuvres pour piano à redécouvrir sur instruments d'époque

Par Samuel Croteau le 10 février, 2018

Depuis l'acquisition en 2015 par la Fondation Arte Musica d'un rare piano Érard fabriqué à Londres en 1859, les mélomanes montréalais peuvent savourer la sonorité particulière de cet instrument issu d'un autre siècle. Que le résultat nous laisse charmés ou dubitatifs, on ne peut nier que cela nous rapproche un peu de l'expérience musicale des pianistes qui en ont possédé, dont Chopin, Fauré, Liszt et Ravel. Voici une courte liste qui vous fera peut-être découvrir la musique pour piano sous un jour nouveau.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.