DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

NOUVELLE | Affaire Françoys Bernier: une bombe s'abat sur le milieu classique québécois

Par Caroline Rodgers le 30 octobre, 2017

Françoys Bernier, fondateur du Domaine Forget. (Photo: Collection du Domaine Forget)
Françoys Bernier, fondateur du Domaine Forget. (Photo: Collection du Domaine Forget)

Le monde de la musique classique est en état de choc au Québec alors que le quotidien Le Soleil vient de publier un article où la nièce du chef d’orchestre et fondateur du Domaine Forget, Sophie Bernier, raconte que son oncle a abusé d’elle pendant des années alors qu’elle était adolescente.

Sophie Bernier, qui habite Québec et travaille dans l’importation de produits italiens, est aujourd’hui âgée de 51 ans. Son témoignage est accablant. Les attouchements indésirables ont duré pendant trois étés, aux Éboulements.

«J’avais 14 ans la première fois. Il est venu se glisser dans mes couvertures. Il s’est collé, il me donnait des bisous dans le cou, des caresses. Moi, je faisais semblant de dormir. Il devait bien voir que je ne dormais pas, j’étais toute raide…», peut-on lire dans Le Soleil.

Soulignant que dénoncer, à l’époque, n’était pas une option, Mme Bernier ajoute:

«Écoute, c’était Françoys Bernier, le grand Françoys Bernier. Il était en train de construire le Domaine Forget, c’était son moment de gloire, tout le monde était subjugué par lui. Il était un Dieu. Et c’était un milieu extrêmement fermé.»

Il semble toutefois qu’elle n’était pas la seule. Le comportement de Françoys Bernier envers les femmes et les jeunes filles était connu de son entourage. La rumeur circulait même au sein des stagiaires du Domaine, comme en témoigne une musicienne qui a contacté Ludwig van Montréal et qui préfère garder l’anonymat:

« J’ai fréquenté le Domaine Forget de son vivant et je me souviens des avertissements à son sujet, raconte-t-elle. Mais je ne crois pas que les gens savaient jusqu’où ça allait. Je pense que ça se disait surtout entre filles. J’ai fait de la musique de chambre avec son frère, (NDLR: Pierre Bernier, violoncelliste) et le consensus, c’était que lui, il était correct, mais qu’il fallait se méfier de Françoys. Dans mon souvenir, ça n’allait pas plus loin que « attention à Françoys, il a les mains baladeuses ».

Françoys Bernier, qui a été pianiste, chef d’orchestre, réalisateur, administrateur et professeur, a fondé le Domaine Forget en 1977. Il a également été chef principal de l’Orchestre symphonique de Québec de 1966 à 1974. Il a été fait Chevalier de l’Ordre du Québec en 1993, année de son décès.

La direction du Domaine Forget n’a pas voulu répondre aux questions de Mylène Moisan, la journaliste du Soleil, avant la publication de son article. Il en va de même pour l’Université d’Ottawa. Au moment d’écrire ces lignes, aucune déclaration officielle n’avait encore été publiée.

La salle de concert du Domaine Forget porte le nom de son fondateur, de même qu’une Bourse de l’École de musique de l’Université d’Ottawa. Il sera nécessaire, pour ces institutions, de faire face à cette crise et de se prononcer publiquement, voire de prendre des décisions qui pourraient s’avérer douloureuses.

Après les révélations concernant plusieurs personnalités du milieu artistique, dont Gilbert Rozon et Éric Salvail, il semble que ce n’était qu’une question de temps avant qu’une dénonciation survienne dans le milieu de la musique classique, qui n’est pas à l’abri des abuseurs.

Nous suivrons cette affaire de près. Les personnes qui ont des renseignements ou témoignages à nous fournir à ce sujet peuvent contacter Ludwig van Montréal en écrivant à caroline@ludwig-van.com

MISE À JOUR, 30 octobre, 17 h 20. En fin de d’après-midi, lundi, le Domaine Forget a émis un communiqué annonçant que le nom de Françoys Bernier était retiré de sa salle de concert et de toute mention reliée à ses partenaires.

« Le conseil d’administration du Domaine Forget de Charlevoix prend très au sérieux ces allégations touchant feu Françoys Bernier. Nous observons une politique de « tolérance zéro » en ce qui a trait à toute forme de harcèlement », peut-on lire dans le communiqué.

« Nous sommes bouleversés par ces allégations» a déclaré Mme Louise St-Pierre, présidente du conseil d’administration du Domaine Forget.

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? Lisez aussi:

Agressions sexuelles: la Guilde des musiciens lance une clinique juridique et sociale.

Prime à la nudité au Metropolitan Opera : sommes-nous vraiment rendus aussi bas?

 

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | Il est minuit moins une pour les Petits Chanteurs du Mont-Royal

Par Béatrice Cadrin le 20 juin, 2019

Une centaine de parents et sympathisants se sont rassemblés ce midi sous la pluie pour manifester leur soutien aux PCMR au moment où la survie de l'institution devient de plus en plus incertaine.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

IN MEMORIAM | Anne-Marie Trahan, juge retraitée et bienfaitrice de l'opéra, n'est plus

Par Caroline Rodgers le 13 juillet, 2019

C'est avec surprise et tristesse que nous avons appris hier soir le décès de l'ancienne juge de la Cour supérieure Anne-Marie Trahan, grande mélomane, amoureuse d'opéra et généreuse philanthrope.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

NOUVELLES | Cinq chœurs montréalais parmi les gagnants du Concours de chœurs amateurs de Canada Choral

Par Béatrice Cadrin le 3 juillet, 2019

 
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.