DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

ENTRETIEN | Alain Trudel : Laval, Toledo, Ottawa, Montréal

Par Caroline Rodgers le 17 octobre, 2017

Alors qu’il s’apprête à enregistrer un nouvel album avec l’Orchestre symphonique de Laval et Marie-Josée Lord, Alain Trudel sera d’abord de passage comme chef invité à l’Orchestre Métropolitain pour le concert Imaginer l’Espagne. (Crédit: Laurence Poirier)
Alors qu’il s’apprête à enregistrer un nouvel album avec l’Orchestre symphonique de Laval et Marie-Josée Lord, Alain Trudel sera d’abord de passage comme chef invité à l’Orchestre Métropolitain pour le concert Imaginer l’Espagne. (Crédit: Laurence Poirier)

Depuis le début de sa carrière musicale, Alain Trudel n’a jamais manqué de travail. Il est plus occupé que jamais avec son nouveau rôle de directeur musical du Toledo Symphony, où il dirigeait au début octobre. Alors qu’il s’apprête à enregistrer un nouvel album avec l’Orchestre symphonique de Laval et Marie-Josée Lord, il sera d’abord de passage cette semaine comme chef invité à l’Orchestre Métropolitain pour le concert Imaginer l’Espagne.

Laval

Le nouvel album, que l’OSL enregistrera le 25 octobre prochain à l’Église Sainte-Rose-de-Lima sous étiquette ATMA Classique, fera place à des airs de personnages féminins préférés de la chanteuse : La Bohème, La Traviata, Aïda, Suor Angelica et Madama Butterfly, entre autres.

« C’est un défi d’enregistrer des albums, de nos jours, dans l’environnement économique où l’on est, dit-il. On ne dispose pas de beaucoup de temps, il faut du courage pour faire ça. Dans une église tout en bois comme celle de Sainte-Rose, ça sonne bien. »

L’Orchestre symphonique de Laval, dont Alain Trudel est directeur artistique depuis dix ans cette année, présentera aussi, le 11 novembre, un concert intimiste intitulé Un tour de France romantique, avec la pianiste Anne-Marie Dubois, qui jouera des œuvres de Fauré, Chopin, Debussy, Weber et Gounod-Liszt, tandis que Georges Nicholson fera la narration. Pour le temps des fêtes, ce sera un grand concert avec les Petits chanteurs de Laval pour un tour du monde en musique. Le 7 février, Charles Richard-Hamelin sera le soliste invité de l’orchestre pour un hommage à Glenn Gould.

 

Le nouvel album, que l’OSL enregistrera le 25 octobre prochain avec Marie-Josée Lord fera place à des airs de personnages féminins préférés de la chanteuse : La Bohème, La Traviata, Aïda, Suor Angelica et Madama Butterfly, entre autres. (Crédit: Laurence Rabat
Le nouvel album, que l’OSL enregistrera le 25 octobre prochain avec Marie-Josée Lord fera place à des airs de personnages féminins préférés de la chanteuse : La Bohème, La Traviata, Aïda, Suor Angelica et Madama Butterfly, entre autres. (Crédit: Laurence Rabat)

Toledo

Les temps ont beau être durs pour l’économie américaine le Toledo Symphony, dont le chef vient d’être nommé directeur musical, est un orchestre très bien nanti, qui lui permettra de réaliser une foule de projets.

« J’avais dirigé là-bas pour la première fois il y a sept ans, et ils ne m’avaient pas réinvité, dit-il. Mais comme ils savaient que leur directeur partait, ils se sont fait une liste de chefs invités et ce sont les musiciens qui ont choisi ceux avec qui ils voulaient faire un essai. Ils ont passé quatre ans à réinviter les chefs de cette liste, sans mentionner aux candidats que le poste serait ouvert. Finalement, quand j’ai rencontré le comité de sélection, j’ai pensé que je m’y plairais. Ils ont une belle équipe et un nouveau directeur général, un jeune, très dynamique. Son premier mandat était de trouver le nouveau directeur artistique. À Laval, j’ai trois valeurs importantes : l’excellence, l’engagement communautaire et l’engagement éducatif. En arrivant dans le bureau pour l’entretien, je vois une affiche qui énonçait ces trois choses. Je me suis dit que s’ils faisaient ce qui m’intéresse, et qu’ils ont le budget, ça pourrait m’intéresser. Ils m’ont offert le poste la semaine suivante. Ce sont les musiciens de l’orchestre qui m’ont choisi. Contrairement à d’autres endroits, ceux-ci ont vraiment leur mot à dire dans le comité de sélection. »

Si le nom de Toledo ne dit pas grand-chose aux gens d’ici, la ville est en plein boum économique.

« C’est un secret bien gardé, dit Alain Trudel. Je ne connaissais pas le Midwest américain. Les gens sont vraiment sympathiques comprennent que l’orchestre veut amener du bien dans la communauté. Il y a des donateurs importants, des gens qui ont réussi, et qui sont généreux. L’esprit communautaire est très fort. On a beaucoup à apprendre d’eux. »

Ottawa

Parmi ses multiples occupations, le chef d’orchestre et tromboniste est également conseiller artistique et premier chef de l’Orchestre symphonique d’Ottawa.

« C’est un orchestre unique au pays, dit-il. Il s’agit d’une formation de 90 musiciens où de jeunes professionnels (dont une trentaine sont issus de l’Université d’Ottawa) peuvent apprendre le grand répertoire symphonique auprès de musiciens chevronnés de la région. Nous présenterons bientôt un hommage à Maureen Forrester. »

Il poursuit également son rôle de chef des concerts famille à l’Orchestre du Centre national des arts.

Montréal

Cette semaine, Alain Trudel dirige l’Orchestre Métropolitain dans un programme axé sur l’Espagne. Ce sera la création d’une œuvre de José Evangelista, un Concerto pour marimba et orchestre, par le jeune Julien Bélanger, percussionniste de l’OM. Aussi au programme : des œuvres de Manuel de Falla et le Capriccio Espagnol, de Rimski-Korsakov. Le programme sera donné à la Maison symphonique ainsi qu’à Ahuntsic, Rivière-des-Prairies et Hochelaga-Maisonneuve.

Une causerie de 30 minutes avec Mario F. Paquet aura lieu avant le concert.

« J’aime beaucoup diriger l’OM, qui, comme l’OSL, est très ancré dans le milieu, dit Alain Trudel. Les deux orchestres ont d’ailleurs plusieurs musiciens en commun. »

 

Julien Bélanger réalisera la création d'un Concerto pour marimba de José Evangelista avec l'Orchestre Métropolitain, cette semaine. (Crédit: Annie Éthier)
Julien Bélanger réalisera la création d’un Concerto pour marimba de José Evangelista avec l’Orchestre Métropolitain, cette semaine. (Crédit: Annie Éthier)

Concert de l’OSL avec Marie-Josée Lord, Pour l’amour de l’opéra, 25 octobre, 19 h 30, salle André-Mathieu.

Concert de l’Orchestre Métropolitain, Imaginer l’Espagne, 20 octobre, 19 h 30, Maison symphonique.

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? Lisez aussi: 

Yannick Nézet-Séguin: « La réussite actuelle de l’OM vient du travail et de la confiance en soi », par Caroline Rodgers

L’Orchestre symphonique de l’Agora lance sa programmation, par Caroline Rodgers

 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

ENTREVUE | Charles Richard-Hamelin: "Les Préludes sont comme un voyage dans la tête de Chopin"

Par Caroline Rodgers le 10 avril, 2021

Charles Richard-Hamelin lance cette semaine son nouveau disque, les 24 Préludes de Chopin, avec Analekta. Pour l'occasion, il nous parle de son approche de ce cycle et de son amour pour le compositeur. 
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.