DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

Orchestre Métropolitain

l'Orchestre Métropolitain avec chœur

Détails

Lieu : La Maison Symphonique, 1600 rue St Urbain

Site web : orchestremetropolitain.com

Contact : info@orchestremetropolitain.com

Téléphone : 514-598-0870

Twitter | FacebookInstagram

________________________________________

À propos

Orchestre Metropolitain
Photo Antoine Saito

Composé d’une soixantaine de musiciens, majoritairement diplômés des conservatoires et des facultés de musique du Québec, l’Orchestre Métropolitain adopte, dès sa fondation en 1981, une approche distincte qui reflète sa volonté indéfectible de démocratiser et faire rayonner la musique symphonique. Sous la direction artistique de Yannick Nézet-Séguin depuis 2000, la renommée de l’Orchestre Métropolitain n’a cessé de croître et d’évoluer — à Montréal, au Québec, au Canada et à l’étranger.

À travers sa programmation, le Métropolitain affirme sa fierté d’être ce qu’il est : authentique, audacieux, dévoué, passionné. L’action de l’Orchestre Métropolitain s’articule autour des valeurs d’accessibilité et d’engagement auprès de la collectivité, d’innovation et de créativité sur le plan artistique.

L’Orchestre se démarque par son désir de partager sa passion pour la musique classique et sa volonté de la placer à la portée de tous. L’Orchestre Métropolitain, c’est la recherche de l’excellence, mais c’est aussi une invitation à la culture musicale qui se déploie à travers son volet Jeunes Mélomanes, ses causeries préconcert, ses nombreux partenariats éducatifs et communautaires ainsi que par la vingtaine de concerts qu’il présente chaque saison dans les arrondissements montréalais grâce à plus de 25 ans de collaboration avec le Conseil des arts de Montréal en tournée.

Yannick Nézet-Séguin, chef principal et directeur artistique de l’Orchestre Métropolitain

Directeur artistique et chef principal de l’Orchestre Métropolitain depuis 2000, Yannick Nézet-Séguin est l’un des chefs les plus demandés au monde. Sa carrière se profile auprès des plus grandes formations symphoniques. Il est Directeur musical de l’Orchestre de Philadelphie depuis 2012 et de l’Orchestre philharmonique de Rotterdam avec lequel il marquera sa dixième et dernière saison en 2017-2018. En 2020-2021, il succédera à James Levine comme troisième Directeur musical du Metropolitan Opera (New York), avec lequel il a déjà amorcé son travail comme directeur musical désigné.

Il dirige régulièrement plusieurs orchestres de haute renommée, notamment les Orchestres philharmoniques de Vienne et de Berlin, l’Orchestre de la Radio bavaroise et l’Orchestre de Chambre d’Europe. Chef d’opéra remarquable, il est acclamé dans les maisons réputées, comme le Metropolitan Opera (New York), le Festival de Salzbourg, la Scala (Milan), la Royal Opera House (Londres), de même que dans les salles les plus prestigieuses telles que le Musikverein (Vienne), le Concertgebouw (Amsterdam) et Carnegie Hall (New York).

Le maestro enregistre avec plusieurs orchestres sous la célèbre étiquette jaune Deutsche Grammophon, tout en poursuivant sa collaboration fructueuse avec ATMA Classique et l’Orchestre Métropolitain. Parmi les honneurs et prix qui lui ont été attribués, mentionnons celui d’Artiste de l’année décerné par la prestigieuse revue Musical America, un prix de la Société philharmonique royale (RPS, Londres), le Prix canadien du Centre national des Arts (Ottawa), le Prix Denise-Pelletier décerné par le gouvernement du Québec, la Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale du Québec et, tout récemment, le prix Oskar Morawetz.

Détenteur de quatre doctorats honorifiques (Université du Québec à Montréal, 2011; Institut Curtis de Philadelphie, 2014; Université Rider de Princeton, 2015); Université McGill (Montréal), 2017, il est aussi Compagnon de l’Ordre du Canada (2012), Compagnon des arts et des lettres du Québec (2015), Officier de l’Ordre national du Québec (2015) et Officier de l’Ordre de Montréal (2017).

________________________________________

Galerie Photos

________________________________________

Événements

Hiver 2018

Pour plus d’information, voir orchestremetropolitain.com/fr/concerts

Stéphane Tétreault : violoncelle et espoir

Nielsen se libère des tourments de la Première Guerre mondiale dans sa cinquième symphonie, débutée en 1920. En deux mouvements plutôt que trois ou quatre, elle est faite d’oppositions : noirceur ou lumière, bien ou mal, panique ou paix. Composé en 1945 alors que Barber était toujours officier de l’armée américaine, le Concerto pour violoncelle pose un regard humaniste et grave sur l’époque, que le soliste Stéphane Tétreault viendra élever vers l’espoir. Sous la baguette de Tania Miller, on savoure la rythmique dansante de la septième symphonie de Beethoven.

Présenté dans le cadre du projet Artistes émergents RBC.

Tania Miller, CHEF
Stéphane Tétreault, violoncelle

ŒUVRES
NIELSEN, Symphonie no 5
BARBER, Concerto pour violoncelle
BEETHOVEN, Symphonie no 7

Jeudi 1er février
Maison symphonique de Montréal
Billets : orchestremetropolitain.com/fr/concert/stephane-tetreault-violoncelle-et-espoir

Ce concert est aussi présenté dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée à
Mercredi 31 janvier, 19 h 30
LaSalle (Théâtre Desjardins)
Détails : bit.ly/2s2w219
Vendredi 2 février, 20 h
Pointe-Claire (Église Saint-Joachim)
Détails : bit.ly/2s2w21

— — — — —

Passion Mozart

Il y a tant de raisons d’aimer Mozart. Pour Frank Martin, qui a composé son Ouverture en hommage à Mozart pour le bicentenaire de sa naissance en 1956, c’est la voix unique de Mozart qui reste le plus admirable. Il est vrai que Mozart faisait les choses bien à sa manière, comme donner à l’alto un rôle égal à celui du violon dans sa Symphonie concertante. La Mozartiana de Tchaïkovski est un affectueux coup de chapeau au compositeur, avec des élans romantiques où s’entrechoquent les époques. Légère et enjouée, la symphonie « Haffner » clôt le programme en donnant encore une nouvelle raison de se passionner pour Mozart.

Daniele Callegari, CHEF
Yukari Cousineau, VIOLON
Marina Thibeault, ALTO

ŒUVRES
MARTIN, Ouverture en hommage à Mozart
MOZART, Symphonie concertante pour violon, alto et orchestre
TCHAÏKOVSKI, Mozartiana
MOZART, Symphonie no 35 « Haffner »

Ce concert est également présenté à grâce au support du Conseil des arts de Montréal en tournée :

Mercredi 21 février 2018, 19 h 30
Saint-Laurent (Église Saint-Sixte)

Vendredi 23 février 2018, 19 h 30
Pierrefonds-Roxboro (Église Sainte-Suzanne)

orchestremetropolitain.com/fr/concert/passion-mozart

— — — — —

Yannick Nézet-Séguin & Serhiy Salov

Rien de plus touchant que d’entendre un artiste jouer ce qui le fait réellement vibrer. Serhiy Salov, pianiste soliste en résidence de l’OM, présente le Concerto pour piano n° 1 de Medtner. Ami de Rachmaninov et critique musical russe, Medtner consacre sa vie et son art à faire briller la musique classique dans ce qu’elle a de plus traditionnel. Yannick Nézet-Séguin dirige ensuite la quatrième symphonie de Tchaïkovski, dite « du destin ». Le grandiose premier mouvement met la table pour cette œuvre d’une extraordinaire profondeur émotionnelle.

Yannick Nézet-Séguin, chef
Serhiy Salov, piano

ŒUVRES
Medtner, Concerto pour piano no 1
Tchaïkovski, Symphonie no 4

Vendredi 2 mars, 19h30
Maison symphonique de Montréal
Billets : bit.ly/2xWVCIR

Ce concert est également présenté à grâce au support du Conseil des arts de Montréal en tournée :

Samedi 3 mars, 19h30
Rivière-des-Prairies (Salle Désilets du cégep Marie-Victorin)
Billets : bit.ly/2xXOX16

Dimanche 4 mars, 15h00
Ahuntsic (Salle Marguerite-Bourgeoys du Collège Regina Assumpta)

orchestremetropolitain.com/fr/concert/yannick-nezet-seguin-serhiy-salov

— — — — —

L’Oiseau de feu

L’Oiseau de feu, qui porte tour à tour chance et malheur, représente bien la complexité de l’esprit russe. La suite tirée du célèbre ballet qui a révélé Stravinski au monde traverse toutes les ambiances, de l’infiniment calme au terriblement impétueux, pour incarner ce conte traditionnel slave. Le poème lyrique Il Tramonto — « le coucher de soleil » — de Respighi plonge à l’italienne dans le crépuscule tragique d’une histoire d’amour, chantée par Sasha Cooke. La mezzo-soprano reprend également l’éloquent From Dusk to Starry Night (2015) de Pierre Jalbert : de brèves mélodies où s’incarnent la béatitude, la beauté, mais aussi la terreur de la nuit.

Cristian Măcelaru, chef
Sasha Cooke, mezzo-soprano

ŒUVRES :
STRAVINSKI, Le Baiser de la fée, Divertimento
RESPIGHI, Il Tramonto
JALBERT, From Dusk to Starry Night
STRAVINSKI, L’Oiseau de feu, suite (1919)

29 mars 19h30
Maison symphonique de Montréal
Billets : bit.ly/2CZ2ECz

Ce concert est également présenté à grâce au support du Conseil des arts de Montréal en tournée :

28 mars 19h30
Verdun (Église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs)
Billets : bit.ly/2mgUZ7i

30 mars 19h30
Mercier-Hochelaga-Maisonneuve (Maison de la culture Mercier)
Billets : bit.ly/2EwcGHo

orchestremetropolitain.com/fr/concert/loiseau-de-feu

— — — — —

Molinari et les Tableaux d’une exposition

Les quatre interludes de Britten, aux titres évoquant tour à tour l’aube, le matin, le clair de lune et la tempête, proviennent de son opéra Peter Grimes, une tragique histoire de disparitions en mer et de vies brisées. À l’intersection des arts visuels et de la musique, le Quatuor Molinari est mis en lumière dans la création du compositeur montréalais Samy Moussa. Comme le tableau de Borduas dont elle s’inspire, L’Étoile noire de François Morel touche par sa beauté toute simple, faite de contrastes abrupts et de textures délicates et fluides. Avec sa version pour orchestre des Tableaux d’une exposition de Moussorgski, Ravel révèle toutes les nuances et les couleurs éclatantes de la célèbre pièce pour piano.

Présenté dans le cadre du projet Artistes émergents RBC.

Nicholas Carter, chef
Quatuor Molinari

ŒUVRES
BRITTEN, Four Sea Interludes
SAMY MOUSSA, Concerto pour quatuor à cordes et orchestre (création)
F. MOREL, L’Étoile noire (Tombeau de Borduas)
MOUSSORGSKI-RAVEL, Tableaux d’une exposition

20 avril 19h30
Maison symphonique de Montréal
Billets : bit.ly/2mqBTfZ

orchestremetropolitain.com/fr/concert/molinari-et-les-tableaux-dune-exposition

— — — — —

Les Planètes : Génial !

Vivez l’immersion au cœur du système solaire et des majestueuses couleurs de l’orchestre dans une des œuvres les plus influentes des cent dernières années, en compagnie du scientifique Martin Carli de l’émission Génial ! diffusée à Télé-Québec.

Les Planètes de Holst se fonde sur l’observation des astronomes de l’Antiquité et des astrologues de tous les temps pour rêver les sept autres planètes de notre système solaire : Mars (la guerre), Vénus (la paix), Mercure (le messager), Jupiter (la joie), Saturne (l’âge), Uranus (la magie) et Neptune (la mystique). Chaque mouvement porte une ambiance et une expressivité uniques qui font ressentir des émotions. L’œuvre de Holst a influencé les plus grands compositeurs de musique de film, dont John Williams (La guerre des étoiles, Harry Potter et bien plus).

Présenté dans le cadre du projet Artistes émergents RBC.

Nicolas Ellis, chef
Martin Carli, scientifique

Œuvre
Holst, Les Planètes

29 avril, 15h
Maison symphonique de Montréal
Billets : bit.ly/2D11x4g

Matinées scolaires :
1er mai, 9h et 10h30
Informations : orchestremetropolitain.com/fr/jeunesse/matinees-scolaires

orchestremetropolitain.com/fr/concert/les-planetes-genial

— — — — —

Le retour de Rolando Villazón

Rolando Villazón revient faire vibrer la Maison symphonique de sa voix éclatante et de ses élégantes couleurs. Le poème symphonique Les Pins de Rome de Respighi nous guide en musique dans différents lieux et moments de la Ville éternelle, de la villa Borghese jusqu’au Capitole, de jour comme de nuit, en temps de paix comme en période de guerre. Pour Strauss, le héros allemand surnommé Till l’Espiègle a une personnalité sonore : le cor d’harmonie et la clarinette. Tout au long du poème symphonique Till Eulenspiegel, on suit les coups pendables de ce héros taquin.

Avec la participation d’étudiants du Conservatoire de musique de Montréal.

Yannick Nézet-Séguin, chef
Rolando Villazón, ténor

ŒUVRES
R. STRAUSS, Till Eulenspiegel
De FALLA, Siete Canciones
VERDI-BERIO, Songs
RESPIGHI, Pini di Roma

5 mai 19h30
Maison symphonique de Montréal
Billets : bit.ly/2D33aQ0

orchestremetropolitain.com/fr/concert/le-retour-de-rolando-villazon

 

Partager cet article
comments powered by Disqus
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.