DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

NOUVELLES | Quatre femmes accusent Charles Dutoit d'inconduites sexuelles

Par Caroline Rodgers le 21 décembre, 2017

Charles Dutoit. (Photo: courtoisie)
Charles Dutoit. (Photo: courtoisie)

Après Françoys Bernier et James Levine, le chef d’orchestre Charles Dutoit, ancien directeur artistique de l’OSM, est maintenant accusé d’inconduite sexuelles dans la foulée du mouvement #metoo. Quatre femmes ont témoigné de ses gestes agressants dans des entrevues accordées séparément à l’Associated Press.

L’un des présumées victimes est la mezzo-soprano Paula Rasmussen.

« Il m’a poussée contre le mur, il a mis ma main dans son pantalon et il m’a enfoncé la langue dans la bouche », a-t-elle raconté.

Cet événement serait survenu dans la salle d’habillage de l’Opéra de Los Angeles, en 1991. Les trois autres femmes, dont les noms n’ont pas été dévoilés, affirment que Charles Dutoit les a attirées dans un lieu isolé, pour parler ou répéter, et les a ensuite agressées. Selon l’Associated Press, des amis ou parents de ces quatre femmes ont confirmé qu’ils avaient été informés de ces gestes au moment des faits.

La plupart des incidents rapportés remontent à plusieurs années. Les femmes concernées n’ont jamais osé porter plainte, à l’époque, à cause de tout le prestige entourant le titre de maestro. Avec toutes les histoires d’agresseurs dénoncés, qui se comptent maintenant par douzaines depuis que l’affaire Harvey Weinstein a mis le feu au poudre, elles ont senti qu’elles pouvaient enfin dire la vérité au grand jour.

Un autre dénonciatrice est la soprano américaine Sylvia McNair, aujourd’hui âgée de 61 ans. Elle affirme que Charles Dutoit a essayé d’avoir une relation avec elle dans un hôtel du Minnesota en 1985, après une répétition.

Les deux autres femmes ayant témoigné ont préféré que leur nom ne soit pas rendu public. Ces deux derniers événements seraient survenus en 2006. On sait toutefois qu’il s’agit d’une soprano ayant chanté avec l’Orchestre de Philadelphie, et d’une musicienne de l’Orchestre civique de Chicago.

La question demeure: des agressions et inconduites semblables se sont-elles produites pendant que Charles Dutoit était directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Montréal, entre 1977 et 2002? Maintenant que le secret de polichinelle est devenu une affaire publique, il ne serait pas étonnant de voir arriver de dénonciations.

Cette affaire survient alors qu’une autre histoire sordide mettant en cause un violoniste jouant pour le National Ballet of Canada, a été révélée ce matin par Ludwig van Toronto.

Au moment d’écrire ces lignes, l’Orchestre symphonique de Montréal n’avait pas émis de déclaration officielle.

« Les allégations se rapportent à des événements qui se sont produits à l’extérieur de l’OSM, il ne serait pas opportun pour nous de les commenter », nous a-t-on fait savoir.

Ludwig van Montréal suivra l’affaire de près. Les personnes qui souhaiteraient offrir des témoignages ou des informations sur le sujet peuvent communiquer avec nous par courriel à caroline@ludwig-van.com

MISE À JOUR: jeudi après-midi, l’Orchestre symphonique de Boston a annoncé qu’il mettait fin à sa relation avec Charles Dutoit, qui dirige l’orchestre comme chef invité depuis 1981.

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? Lisez aussi:

Affaire Françoys Bernier: une bombe s’abat sur le milieu classique québécois.

Prime à la nudité au Metropolitan Opera: sommes-nous vraiment rendus aussi bas?

La GMMQ et l’UDA lancent une clinique juridique et sociale gratuite avec d’autres partenaires

 

 

 

 

 

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | Francis Battah remporte deux prix au Concours international de composition Antonín Dvořák

Par Caroline Rodgers le 30 juillet, 2019

Le compositeur montréalais Francis Battah, 24 ans, a remporté hier soir à Prague le 3e prix du Concours international de composition Antonín Dvořák, dans la catégorie junior, ainsi qu'un prix spécial pour l'écriture de la meilleure fugue.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

GUIDE LUDWIG VAN | Virée classique OSM 2019: trois itinéraires musicaux pensés pour vous par l'équipe LvM

Par Caroline Rodgers le 25 juillet, 2019

La Virée classique, qui aura lieu cette année du 7 au 11 août, approche à grands pas. C'est l'occasion d'entendre plusieurs concerts en peu de temps, de découvrir de nouveaux artistes, ou de retrouver vos préférés. Pour vous aider à planifier un itinéraire musical à votre goût, voici nos suggestions selon les instruments, ou pour ceux qui préfèrent un parcours plus varié.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

L'AVANT-CONCERT | D'espace et de temps: création, poésie et concert éclaté dans un loft de Chabanel

Par Caroline Rodgers le 21 août, 2019

Le festival Ahuntsic en fugue aime faire les choses à sa façon en intégrant la vie, les habitants et l'histoire de ce beau quartier dans sa programmation. Demain, jeudi 22 août, un événement unique se prépare dans un grand loft industriel du secteur Chabanel
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.