DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

ÉVÉNEMENT | Portes ouvertes du Vivier : à la croisée de la mode et de la musique

Par Hélène Roulot-Ganzmann le 9 janvier, 2018

Œuvre collective réalisée dans le cadre de la journée portes ouvertes du Vivier de l'an dernier. (Photo: courtoisie)
Œuvre collective réalisée dans le cadre de la journée portes ouvertes du Vivier de l’an dernier. (Photo: courtoisie)

La quatrième journée portes ouvertes du Vivier aura lieu le 21 janvier prochain au Gesù. Une édition placée sous le signe des musiques nouvelles, bien sûr, mais aussi de la mode et du design.

« Mêler musiques nouvelles et mode, c’est mettre dans la lumière des artistes de l’avant-garde, souligne Emmanuelle Lizère, médiatrice culturelle au Vivier. Le lien entre les deux se fait très naturellement, notamment parce que les designers conceptualisent des costumes tant pour les instrumentistes que pour les opéras contemporains. Des costumes qui n’ont souvent rien de traditionnel, qui sont plutôt à la pointe de la modernité. Je pense par exemple à la compagnie Chants libres, dont les extravagants costumes de scène seront exposés lors de la journée. Nous sommes heureux de proposer au public cette rencontre entre ces deux univers qui ont beaucoup en commun. »

Des mannequins guideront ainsi les spectateurs tout en présentant les créations de différents designers montréalais visionnaires, tels qu’Anomal Couture, Eve Gravel, Jennifer Glasgow, Marigold, Gabriel Drolet-Maguire ou encore Oscar Mendoza. La journée se terminera par ailleurs avec une œuvre collective regroupant les ensembles musicaux participants aux portes ouvertes. Prestation durant laquelle se déroulera un grand défilé de mode.

L’avant-garde

L’avant-garde sous toutes ses formes, voilà donc bien le thème dans lequel évolueront les membres du Vivier qui se produiront lors de ces portes ouvertes. Parmi eux, Video Phase, qui présentera un duo de percussions aquatiques mêlant vidéo et son, Productions Totem contemporain, inventeur d’instruments qui proposera à cette occasion une sorte de générateur produisant des sons très étonnants, Louise Bessette, qui, avec Marie Josée Simard, interprétera des extraits du Tombeau de Marin Mersenne de Jean Derome.

« C’est une grande chance que cette rencontre entre deux artistes uniques, insiste Mme Lizère. Et Jean Derome sera lui aussi présent. »

 

Le Quatuor Bozzini. (Photo: courtoisie)
Le Quatuor Bozzini. (Photo: courtoisie)

Code d’accès, Erreur de type 27, ou encore le Quatuor Bozzini feront également partie de la programmation. Des ensembles qui évoluent tous dans le petit monde des musiques nouvelles, à l’échelle nationale et parfois internationale.

« Les musiques nouvelles s’inscrivent dans la lignée des musiques savantes, décrit Mme Lizère. On y trouve des choses très variées, mais leur point commun, c’est qu’elles sont composées et créées aujourd’hui. Pour le reste, elles peuvent être très écrites ou au contraire improvisées. Elles peuvent s’appuyer sur des instruments traditionnels ou au contraire, faire intervenir des ordinateurs, de la vidéo, ou tout autre appareil électronique. Au final, il s’agit toujours d’une expérience sonore et sensorielle originale. »

Une expérience susceptible d’être vécue par tous, pour peu que l’on y vienne sans a priori, croit la médiatrice culturelle, qui en veut pour preuve le fait que les enfants sont dans leur grande majorité très vite emportée par ce genre musical.

« Il n’y a pas de codes qu’il faille forcément connaître pour pouvoir entrer dans ces musiques. Il faut avoir envie de s’ouvrir à la nouveauté, aux choses que l’on ne connaît pas. » – Emmanuelle Lizère,  médiatrice culturelle du Vivier.

« Les artistes composent souvent avec des éléments sonores que l’on retrouve dans la vie de tous les jours, des chants d’oiseaux, des sons d’eau, un marteau qui frappe, etc. Cette journée portes ouvertes permet d’avoir un aperçu des différentes approches et d’apprécier ce qui nous touche plus profondément. »

Activités pour tous

Durant tout l’après-midi, le public pourra déambuler à travers six espaces de diffusion à l’écoute des différentes prestations des ensembles, en direct. Les artistes seront disponibles pour répondre aux questions et des conférences permettront de mieux appréhender les chemins de la création. Divers ateliers participatifs seront également offerts afin de pouvoir se familiariser avec les différents instruments, tant traditionnels qu’électroniques.

« Le public sera même invité à faire sonner des objets tels qu’une valise ou un tuyau, ajoute Emmanuelle Lizère. D’autres auront l’occasion de transformer leur voix en temps réel pour se retrouver avec un timbre de robot ou de souris. Ils entreront ainsi à l’intérieur du processus de création. Après cela, c’est certain qu’ils seront moins intimidés face aux musiques nouvelles. »

La Journée portes ouvertes du Vivier se déroule le 21 janvier de 13 h à 17 h, au Gesù. Entrée gratuite et ouverte à tous.

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? Lisez aussi:

16 pionnières de la musique québécoise à redécouvrir, par Réjean Beaucage

15 pionniers de la musique québécoise à redécouvrir, par Réjean Beaucage

 

 

Hélène Roulot-Ganzmann

Hélène Roulot-Ganzmann

Hélène Roulot-Ganzmann détient une maîtrise en journalisme de l'École supérieure de journalisme de Paris et compte 20 années d'expérience comme journaliste. Elle a réalisé de nombreux reportages à l'étranger et collaboré, entre autres, au Devoir et à Projet J.
Hélène Roulot-Ganzmann
Hélène Roulot-Ganzmann

Hélène Roulot-Ganzmann

Hélène Roulot-Ganzmann détient une maîtrise en journalisme de l'École supérieure de journalisme de Paris et compte 20 années d'expérience comme journaliste. Elle a réalisé de nombreux reportages à l'étranger et collaboré, entre autres, au Devoir et à Projet J.
Hélène Roulot-Ganzmann
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

L'AVANT-CONCERT | Pallade Musica: la nouvelle génération baroque en action

Par Caroline Rodgers le 23 janvier, 2018

On a parfois l’impression que Pallade Musica vient à peine de voir le jour, mais en fait, le quatuor baroque en est déjà à sa sixième saison, et a mis au monde deux albums.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

MOIS DU PIANO | Critique: Marc-André Hamelin et le Pacifica Quartet, une association périlleuse

Par Jeanne Hourez le 5 février, 2018

La Société Pro Musica et la Maison Symphonique ont accueilli ce dimanche le Pacifica Quartet et le pianiste québécois Marc-André Hamelin dans une salle parsemée de quelques poignées de personnes.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

MOIS DU PIANO | Beethoven 32 : 32 sonates, 16 pianistes, une journée à Sorel-Tracy.

Par Frédéric Cardin le 11 février, 2018

Imaginez pouvoir entendre toutes les sonates pour piano de Beethoven en récital dans la même journée. Ce sera possible le 17 février 2018, à Sorel-Tracy, dans le cadre de l’événement Beethoven 32. De 9 h à minuit, 16 pianistes se relaieront pour interpréter les 32 sonates. Une première au Québec.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.