DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

DISQUES | Trois nouveautés classiques pour mettre un baume sur le stress de la rentrée

Par Christophe Rodriguez le 22 septembre, 2021

Cette semaine, on vous propose trois nouveautés classiques bien différentes mais qui ont en commun de mettre un baume sur notre stress au milieu de l’agitation de cet automne surchargé. Bonne lecture, et bonne écoute. 

B’Rock Orchestra/Shubert/Symphonies 4 & 5/René Jacobs/Pentatone/Naxos

Il serait malvenu de ne pas faire l’éloge du travail de ce grand chef d’orchestre qu’est René Jacobs. Si vous aimez l’univers de Schubert et plus particulièrement ses symphonies, téléchargez ou achetez tout de go cette nouveauté. Au fil des décennies, la Symphonie no 4 fit l’objet d’enregistrements somptueux (Bernstein, Münch et plus encore Kubelik avec l’Orchestre philharmonique de Berlin). Ces points de référence nous permettent de soutenir des comparaisons. Sans avoir la force des orchestres de Berlin ou celui de France, Le B’Rock, pour employer une expression familière, « défend son bout de terrain ». Romantique certes, René Jacobs fait preuve d’un méticuleux travail orchestral, offrant une version avec beaucoup de tempérament, soulignant comme il le faut, la solitude passagère, les climats et parfois, la douleur. Virtuose, jamais superficielle, cette nouveauté est un cadeau presque inespéré.

Revolutionary Icons/Eckart Ruge/ Cello/Jacques Ammon/Piano/Berlin Classics/Naxos

Soyons originaux comme nos deux interprètes et fusionnant, pour un instant, les compositions de Beethoven avec celles de la chanteuse Amy Winehouse, de Stevie Wonder ou Jimi Hendrix. Tout en gardant leur sérieux, mais ayant l’esprit ouvert, le violoncelliste Eckart Ruget et le pianiste Jacques Ammon nous offrent la Sonate pour violoncelle et piano, donc un récital, comme nous aimerions en entendre plus souvent. Comme elle est belle, tout comme la Cavatina, suivie du puissant Bebop Tango (Frank Zappa) et du Back To Black de la regrettée Amy Winehouse. C’est tripatif, allumé, magnifiquement interprété avec juste ce qu’il faut de mordant et d’âme. Comme l’époque n’est pas particulièrement à la fête, clôturons cette chronique avec le roboratif : Don’t You worry ’ Bout a Thing du légendaire Stevie Wonder. Un baume, vous dis-je !

Ulrich Gumpert/Trois Gymnopédies/ Erik Satie/ITM Records/ Naxos

Ayant fait carrière dans le jazz avant-gardiste allemand, le vétéran Ulrich Gumpert n’est pas reconnu en tant que pianiste classique. Cette mouture Satie a vu le jour en 1991 sous la bannière de la petite maison française ITM. Comme le jazz est la passion première de ce pianiste qui souffle ses 76 bougies, on pourrait se demander si notre ami Satie, fut dénaturé, mais pas du tout ! Évoquer le compositeur poétique Erik Satie, c’est d’abord se référer à l’immense travail du regretté Aldo Ciccolini qui enregistra une intégrale ayant fait école. Nous pourrions aussi citer : Anne Queffelec, Catherine Collard, ainsi que le méconnu Jean-Noël Barbier. Si les Gnossiennes ne sont pas au rendez-vous, Ulrich Gumpert se coule parfaitement dans les trois Gymnopédies avec un sens du classique qui creuse les atmosphères ainsi que les couleurs. Dans un tout autre registre, qui demanda certainement beaucoup de concentration, j’ai redécouvert : Quatre ogives, Danse de travers, ainsi que Pages mystiques. Se faisant parfois saltimbanque, le pianiste, qui connait son métier, déploie un état d’esprit parfois mystique, tout en restant poétique, comme le fut à sa manière l’inclassable Erik Satie.

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour  ICI 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | Le pianiste américain Nicholas Angelich décède à 51 ans

Par Caroline Rodgers le 18 avril, 2022

Alors que Radu Lupu vient de nous quitter, nous apprenons avec tristesse que le pianiste américain de réputation internationale Nicholas Angelich est décédé aujourd'hui à l'âge de 51 ans.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

NOUVELLE | Festival de Lanaudière: le retour des grands artistes internationaux

Par Caroline Rodgers le 28 avril, 2022

Après deux étés pandémiques au ralenti, le Festival de Lanaudière retourne enfin à la normale et accueillera des artistes internationaux cette année, du 30 juin au 7 août. Survol des principaux concerts de cette impressionnante programmation.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

NOUVELLE | L'Orchestre Métropolitain renoue avec ses grands concerts d'été

Par Béatrice Cadrin le 14 mai, 2022

En cette journée où les masques tombent et le soleil plombe, on commence à songer avec anticipation aux activités de l'été. Les mélomanes peuvent dorénavant ajouter à leur calendrier les dates des concerts en plein air de l'Orchestre Métropolitain. L'orchestre renoue d'ailleurs avec son traditionnel concert au mont Royal, descendu depuis 2019 des hauteurs du mont jusqu'à son pied, dans l'espace le long de l'avenue du Parc.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.