DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

DISQUES | Trois albums classiques avec une touche de jazz pour embellir vos vacances

Par Christophe Rodriguez le 5 août, 2021

 

Cette semaine, notre chroniqueur vous parle de trois albums aux répertoires variés, classiques avec une touche de jazz, à écouter pendant vos vacances. 

Lise De La Salle/ When Do We Dance/ Naïve/ Naxos

Depuis 2001, je suis la carrière de la pianiste Lise De La Salle. De Lorin Maazel à Sir Charles Makeras, toutes les salles de concert lui ont été ouvertes. Après deux disques couronnés : Ravel/Rachmaninov ainsi que Bach/Liszt, elle lançait en 2017 un hommage Bach Unlimited. À 33 ans, elle relève donc un autre défi, celui de combiner le jazz avec l’univers classique, ce qui représente, en soi, quelques risques. Cette formule hybride, qui lui permettra certainement de se faire découvrir par un autre public, n’est pas nouvelle, mais peu de pianistes ont ce talent. On pense, entre autres, au grand Friedrich Gulda.

De quoi se compose donc l’objet du délit ? Sous une formule hybride qui va aux quatre coins du monde, nous sommes en présence de Bartók (Danses populaires roumaines), bien réussies, la jolie Polka italienne de Rachmaninov, la Valse en la bémol de Scriabine (honnête) ainsi que le méconnu Tango de Stravinsky. Du côté de l’Amérique, la pianiste a puisé dans un répertoire semi-populaire avec When Do We Dance de Gershwin, là encore honnête, mais scolaire, puis deux compositions qui ont fait monter au front de redoutables ingénieurs des 88 touches : Art Tatum ainsi que son complice Fats Waller. Même si Lise De La salle aime le jazz, comme elle le déclarait en entrevue, la version qu’elle livre du Tea for Two du légendaire Art Tatum, n’a ni le swing, ni la profondeur auxquels on peut s’attendre. Son interprétation, calculée, relève du savoir-faire bien étudié.

Nous pourrions affirmer la même chose avec Vipers Drag,  de l’homme au chapeau  rond, Fats Waller. C’est mignon, mais tout cela manque d’orfèvrerie ainsi que de joie de vivre. Elle se rattrape dignement avec un très beau Ravel : Valses nobles et sentimentales, puis, dans L’Étude en forme de valse de Saint-Saëns. Nous terminerons sur une note joyeuse avec l’incontournable Danse du feu de De Falla, véritable petit bonheur.

Nino Rotta/ Chamber Music/Alpha Classics/Naxos

Élève de Fritz Reiner et protégé par Toscanini, Nino Rotta a connu la célébrité grâce à ses trames sonores. Parmi les plus connues, nous citerons : Le parrain, Armarcord, Le Guépard, Casanova ou La Strada. Bien avant le 7e art, il composait déjà beaucoup. Ce Chamber Music, qui réunit de grosses pointures du monde classique telles qu’Emmanuel Pahud (flûte), Paul Meyer (clarinette), Éric Le sage (piano) ou Aurélien Pascal au violoncelle est une superbe vitrine, qui fera sans contredit le bonheur des amateurs de musique de chambre. Tout en souplesse ainsi qu’en finesse, le Trio pour clarinette, piano et violoncelle vaut à lui seul l’achat de ce disque. Il fait état d’une certaine virtuosité, relativement moderne, tout comme le Trio pour flûte, violon et piano. Pour les concertistes en manque d’idées et qui voudraient surprendre un peu leur public, cette nouveauté regorge de petits joyaux qui se traduisent par le génie des couleurs et de l’orchestration, d’un homme qui a beaucoup donné pour la musique et le cœur des cinéphiles.

Gerhswin/ Porgy and Bess Highlights/The Philadelphia Orchestra/ Marin Aslop/Pentatone/Naxos.

Je sais que je ne me ferai pas d’amis en écrivant cela, mais Porgy and Bess en opéra est, à mon avis, presque une hérésie. Même si George Gershwin en fit d’abord un opéra, tout l’aspect humain, politique ainsi que social est souvent écrasé par une mise en scène lourde et des voix qui n’ont rien de blues ou de jazz. Porgy and Bess sied beaucoup mieux à la comédie musicale à grand déploiement, où les voix employées proviennent d’un autre monde que le chant classique. Par contre, si vous êtes allergique au jazz, ces extraits qui contiennent tous « les tubes » sous la direction de Marin Aslop avec le Philadelphia Orchestra sont de bonne facture. Soutenu par un puissant chœur très gospel, vous passerez un bon moment, et découvrirez, si ce n’est déjà fait, cette œuvre — phare de la musique américaine, toutes catégories confondues !

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour  ICI 

 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

CRITIQUE | La Flûte enchantée: le triomphe de l'imagination

Par Caroline Rodgers le 8 mai, 2022

Il faut avoir du génie, en 2022, pour réinventer La Flûte enchantée de Mozart sans avoir l'air d'être prétentieux, vulgaire ou à côté de la plaque. Il fallait sans doute aussi, le regard neuf d'une personne qui ne connaissait pas l'œuvre - Suzanne Andrade - pour l'amener dans ce pays des merveilles animé peuplé de créatures imaginaires, de trouvailles visuelles et d'humour charmant. Une production qui étonne à chaque seconde, fait sourire et enchante.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

CRITIQUE | OCM: un concert hommage à Boris Brott à son image

Par Caroline Rodgers le 29 avril, 2022

L'Orchestre classique de Montréal rendait hommage hier soir à son directeur artistique, Boris Brott, décédé tragiquement le 5 avril dernier. Un concert triste au départ, mais qui s'est soldé dans la bonne humeur, à l'image de son chef regretté.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

LISTE | Musique classique et nature: des pièces à écouter pour le Jour de la Terre

Par Caroline Rodgers le 22 avril, 2022

De tous temps, de nombreux compositeurs ont rendu hommage à la nature et à notre planète à travers leur musique. Au-delà des Quatre saisons de Vivaldi et de la Pastorale de Beethoven, voici nos suggestions de musique classique à écouter si vous aimez la nature et la Terre.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.