DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

COMPTE-RENDU | James Bond en ciné-concert: que du bonheur

Par Christophe Rodriguez le 7 mars, 2020

Mon nom est Bond, James Bond !

En dehors des concerts strictement classiques, les orchestres se mobilisent depuis quelques années avec la présentation de ciné-concerts qui attirent des foules nombreuses et de tous âges. Après avoir bien écumé le fond Harry Potter ainsi que celui du Seigneur des agneaux, le maitre-espion James Bond faisait donc une entrée fracassante, hier soir, à la salle Wilfrid-Pelletier, et ce fut particulièrement bien réussi.

Le son Bond

En 2006, Pierce Brosman cédait sa place à un petit nouveau : Daniel Graig. Digne héritier du légendaire Sean Connery qui donna ses lettres de noblesse à 007, création du romancier et espion britannique Ian Fleming, la présentation de Casino Royale (2006) fut, sans jeux de mots, princière. Voyez-vous, les films de James Bond reposent bien entendu sur un scénario ou les courses-cascades se multiplient, et plus encore, sur une trame sonore qui remonte à loin.

Composée par le Britannique Monty Norman (1928) et rapidement réorchestrée par John Barry (1933-2011), la sonorité de notre ami James est marquée par une introduction fort simple à la guitare électrique, puis les cuivres à l’unisson qui frappent l’esprit. Ce thème reconnu de tous au fil des décennies ne pardonne pas et les cuivres, hier soir, ont perpétué la légende.

Sous la direction du jeune chef ontarien Evan Mitchell, associé à l’Orchestre symphonique de Vancouver ainsi que celui de Kitchener-Waterloo, les quelque 80 musiciens issus du terroir montréalais nous ont procuré un bonheur indéfinissable.

Que ce fût lors de la poursuite sur les petites routes sinueuses du Monténégro, en action dans l’ambassade d’Ouganda ou lors de passages « plus sentimentaux », quand Bond perd son égérie (Eva Green) dans une cage d’ascenseur sous l’eau en plein Venise, l’émotion était palpable. Absorbé par l’aventure que nous avions quand même vue une bonne dizaine de fois, la présence des musiciens sur scène ne détonait pas.

Bien au contraire, le chef faisait corps avec l’action, distillaient savamment ses instructions, sans que nous sentions un décalage avec le film en cours. En deux vingt minutes, avec entracte pour souffler, souhaitons que ce Casino Royale ouvre la porte à d’autres projections. Il serait bon de revoir et réentendre : James Bond contre Dr No, Bons baisers de Russie ainsi qu’Opération Tonnerre.

 

LIRE AUSSI:

 

INVITATION | Une soirée avec Ludwig Van, prise 2: venez voir Porgy and Bess avec nous au Quartier Latin!

 

 

 

Christophe Rodriguez

collaborateur chez Ludwig van Montréal
Chroniqueur musical et autres depuis trente ans, je navigue dans la musique depuis mon tout jeune âge. Oui, le jazz, mais aussi Prokofiev, Satie, et Beethoven. Parce que la musique classique, ce n'est pas sorcier et que la culture, il faut la vivre sans prétention.

Christophe Rodriguez

collaborateur chez Ludwig van Montréal
Chroniqueur musical et autres depuis trente ans, je navigue dans la musique depuis mon tout jeune âge. Oui, le jazz, mais aussi Prokofiev, Satie, et Beethoven. Parce que la musique classique, ce n'est pas sorcier et que la culture, il faut la vivre sans prétention.
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLES | Message d'espoir de Kent Nagano

Par Caroline Rodgers le 27 mars, 2020

Hier, l'Orchestre symphonique de Montréal annonçait que, dans la foulées des restrictions liées à la pandémie actuelle, tous ses concerts étaient maintenant annulés jusqu'au 24 mai. Ce matin, Kent Nagano, chef attitré de l'orchestre, désire adresser un message d'espoir et d'encouragement à la population de Montréal et de la province entière, l'encourageant à ne pas baisser les bras et rappelant le pouvoir unificateur de la musique.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

NOUVELLE | Un concert annulé à Montréal en raison du coronavirus

Par Caroline Rodgers le 10 mars, 2020

Deux musiciens français qui devaient venir donner un concert à Montréal dans le cadre du Festival Beethoven d'Arte Musica à la salle Bourgie ont annulé leur visite en raison des mesures de sécurité liées au coronavirus.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

COMPTE-RENDU | James Bond en ciné-concert: que du bonheur

Par Christophe Rodriguez le 7 mars, 2020

En dehors des concerts strictement classiques, les orchestres se mobilisent depuis quelques années avec la présentation de ciné-concerts qui attirent des foules nombreuses et de tous âges.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.