DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

L'AVANT-CONCERT | Chansons du Bonhomme de chemin : un spectacle multisensoriel et poétique

Par Michel Joanny-Furtin le 5 novembre, 2019

Magali Simard-Galdès, soprano, Dion Mazerolle, baryton
La soprano Magali Simard-Galdès et le baryton Dion Mazerolle, ainsi que la pianiste Louise Bessette, sont les solistes invités lors du concert Chansons du Bonhomme de chemin de l’ECM+. (Photos : Brent Calis et courtoisie de Domoney Artists).

C’est en quelque sorte à un spectacle multisensoriel que nous convie l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+) pour écouter et apprécier ses Chansons du Bonhomme de chemin. Sous cet intitulé bucolique et invitant se cache une partition riche et enlevante de Michel Gonneville, nourrie des mots du compositeur Erik Satie et du poète Pierre Morency.

« Chansons du Bonhomme de chemin est une œuvre jamais jouée de Michel Gonneville qu’il a composée en 2014 avec la collaboration du poète Pierre Morency », explique Véronique Lacroix, directrice artistique de l’ECM+, une amie de longue date du compositeur.

« Je me suis penchée sur cette partition très riche en évocation et en émotions. C’est naturel chez Michel de rechercher une narration inspirée de la nature, mais qui se développe à toutes sortes de niveaux. On remarque certaines affinités avec la musique d’Erik Satie, dont cette attirance pour une simplicité très architecturée. »

Rappelons que Satie avait lui aussi la plume facile et ne se privait pas d’ajouter dans ses partitions des indications plus évocatrices que de simples pianissimo ou andante, comme « en s’oubliant », « en rêvant », etc., et donnait parfois des noms ironiques à certaines de ses œuvres comme la Sonatine bureaucratique ou Sports et divertissements

« Satie, Gonneville et Morency : ce trio fort inspiré fait dialoguer la musique de Michel avec les textes de Pierre Morency, et tisse ainsi un fil musical visuel et poétique très accueillant pour le public, poursuit Véronique Lacroix, des œuvres entrelacées tissées serrées qui font ressortir ces croisements créatifs. »

De plus, « des vidéos de Serge Maheu donneront vie aux graphismes à l’encre de Pierre Morency, un autre de ses talents, où un marcheur rencontre beaucoup de personnages et traverse toutes sortes de paysages, un parcours ponctué de petites surprises… », ajoute la directrice artistique de l’ECM+.

 

 

Selon Véronique Lacroix, la salle Bourgie participera au spectacle par l’entremise d’une mise en espace de Marie-Josée Chartier. Le piano de Louise Bessette trônera sur la scène comme maître de jeu, près des deux solistes, soit la soprano Magali Simard-Galdès et le baryton Dion Mazerolle, alors que les douze musiciens de l’orchestre de l’ECM+, dirigé par Véronique Lacroix, seront placés en bas de la scène.

« Cette disposition permettra au public de voir les échanges entre les musiciens et de faciliter l’écoute amicale de chacun », affirme la chef.

Bref, un concert plein de croisements sur un chemin à suivre de façon bonhomme, un spectacle de découverte surtout, très accessible pour les non-initiés à la musique contemporaine. On a hâte.

Vous voulez y aller?

Dimanche 17 novembre, 14h30, Salle Bourgie. DÉTAILS.

 

LIRE AUSSI :

 

NOUVELLE | Les orgues de l’église du Très-Saint-Nom-de-Jésus ressuscitent

 

 

 

Michel Joanny-Furtin

Collaborateur chez Ludwig van Montréal
Journaliste et chroniqueur, cet ancien travailleur social passionné d’art lyrique et de musique classique, mais aussi contemporaine, a commencé comme attaché de presse de jeunes compagnies lyriques et théâtrales tout en poussant quelques improbables contre-uts dans un chœur d’hommes.
Avant de verser dans le journalisme culturel et social local au Québec depuis quelques années, dont une à la SMCQ, cet animateur radio a également produit "Opér’Apéritif" sur les ondes de Radio-Dreyeckland en Alsace puis de CIBL à Montréal pendant quelques années. Comme quoi, entre le micro et la plume, Michel Joanny-Furtin prend toujours… des notes !

Michel Joanny-Furtin

Collaborateur chez Ludwig van Montréal
Journaliste et chroniqueur, cet ancien travailleur social passionné d’art lyrique et de musique classique, mais aussi contemporaine, a commencé comme attaché de presse de jeunes compagnies lyriques et théâtrales tout en poussant quelques improbables contre-uts dans un chœur d’hommes.
Avant de verser dans le journalisme culturel et social local au Québec depuis quelques années, dont une à la SMCQ, cet animateur radio a également produit "Opér’Apéritif" sur les ondes de Radio-Dreyeckland en Alsace puis de CIBL à Montréal pendant quelques années. Comme quoi, entre le micro et la plume, Michel Joanny-Furtin prend toujours… des notes !
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.