DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

À DÉCOUVRIR | Histoires de femmes, des capsules vidéo sur des virtuoses méconnues avec Infusion Baroque

Par Béatrice Cadrin le 20 juillet, 2019

Le groupe Infusion Baroque présente le fruit de ses recherches sur des femmes virtuoses du passé dans des capsules vidéos instructives et fascinantes. (Crédit : Danylo Bobyk)

En 2017-2018, les quatre instrumentistes de l’ensemble Infusion Baroque s’étaient donné comme objectif de présenter un concert centré autour de femmes virtuoses dont la notoriété n’avait pas traversé les siècles, pensant qu’elles auraient assez de matériel pour offrir à leur public une soirée de découvertes agréables.

Elles se trompaient : une soirée n’a pas suffi pour tout ce qu’elles ont déniché au cours de leurs recherches. D’un commun accord, elles ont dévoué les trois concerts de la saison suivante à des œuvres écrites par ou pour des femmes. Mieux, le projet a grandi jusqu’à prendre la forme d’un enregistrement en deux volumes et d’un documentaire longue durée, tous deux à venir, ainsi que de la publication hebdomadaire, au cours de cet été, de neuf capsules vidéo.

Le quatuor de musique ancienne Infusion Baroque est constitué de la flûtiste Alexa Raine-Wright, de la violoniste Sallynee Amawat, de la violoncelliste Andrea Stewart et de la claveciniste Rona Nadler. Formé en 2013, l’ensemble a gagné dès l’année suivante le Grand Prix et le Prix du Public du Early Music America Baroque Performance Competition, ce qui leur a permis de faire des tournées aux États-Unis. Le groupe a déjà deux CDs à son actif, le premier regroupant des sonates en trio de Carl Philipp Emanuel Bach et le deuxième des quintettes de Georg Anton Kreüsser, compositeur connu de la famille Mozart, de dix ans l’aîné de Wolfgang.

Depuis le 9 juillet, date de parution de la première capsule vidéo de la Série Virtuosa, les quatre jeunes femmes lèvent le voile sur la vie et l’œuvre de quatre femmes interprètes virtuoses, chacune faisant l’objet de deux capsules. Dans la première capsule, une membre du groupe raconte la vie de l’interprète qu’elle a choisie (en anglais, avec sous-titres français disponibles), tandis que la deuxième capsule est purement musicale.

 

« Le but est de nous permettre d’approfondir l’histoire de chacune de ces femmes, mais que cela devienne aussi un moyen de créer des liens avec le public, de rejoindre quelqu’un qui n’est pas nécessairement attiré par de la musique composée au 17e siècle par une religieuse par exemple, mais cette personne va pouvoir se rendre compte que les défis relevés par ces femmes nous parlent encore aujourd’hui. » – Sallynee Amawat

 

Le duo de vidéos déjà parus a pour objet la Princesse Anne Amélie de Prusse, présentée par la flûtiste Alexa Raine-Wright.

 

 

Le 23 juillet, c’était au tour de la violoncelliste Andrea Stewart de présenter Lise Cristiani, violoncelliste française du 19e siècle, suivie de la capsule musicale accompagnatrice le 26 juillet. Sallynee Amawat présentera la violoniste virtuose Teresa Milanollo, que nous avions incluse avec sa soeur Maria dans notre Liszt Quinze Enfants prodiges de l’histoire de la musique, les 6 et 9 août. La série s’est poursuivie les 20 et 23 août par les vidéos consacrés à Élisabeth Jacquet de la Guerre et racontés par la claveciniste Rona Nadler.

Une dernière capsule mettait le point final à la série, le 30 août dernier. Il s’agissait d’une table ronde, au cours de laquelle les quatre membres régulières d’Infusion Baroque ainsi que deux artistes invités ont discuté de l’influence qu’ont eu ces recherches et le tournage de la série sur la façon dont elles perçoivent le rôle des femmes dans l’histoire de la musique.

Les capsules, disponibles sur Youtube ou en suivant la page Facebook d’Infusion Baroque, ont été dirigées par Emily Gan, avec qui le groupe fera de nouveau équipe pour le documentaire longue durée. Celui-ci permettra de faire connaître encore plus de femmes virtuoses ou compositrices. Le public pourra y découvrir, par exemple, la vie fascinante de Camille Urso, première femme admise au Conservatoire de Paris et militante infatigable pour les droits des femmes musiciennes.

Grâce à cette initiative originale de quatre musiciennes bien de leur temps, des femmes du passé recevront enfin la reconnaissance qui leur est due.

 

LIRE AUSSI :

 

LISZTS | 16 pionnières de la musique québécoise à redécouvrir

 

Béatrice Cadrin

Béatrice Cadrin

Passionnée par l’orchestre symphonique et par la médiation de la musique, Béatrice est formée en interprétation musicale (alto et direction d’orchestre) au Conservatoire de musique de Québec, à l'Université Laval et à l'École supérieure de musique et de théâtre de Hanovre (Allemagne). Elle achève cette année une maîtrise en musicologie à l’Université de Montréal.
Béatrice Cadrin
Béatrice Cadrin

Béatrice Cadrin

Passionnée par l’orchestre symphonique et par la médiation de la musique, Béatrice est formée en interprétation musicale (alto et direction d’orchestre) au Conservatoire de musique de Québec, à l'Université Laval et à l'École supérieure de musique et de théâtre de Hanovre (Allemagne). Elle achève cette année une maîtrise en musicologie à l’Université de Montréal.
Béatrice Cadrin
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | Huit "Violons de l'Espoir" rescapés de l'Holocauste seront joués par l'Orchestre Métropolitain

Par Caroline Rodgers le 7 octobre, 2019

Les Violons de l'Espoir, une précieuse collection de violons ayant échappé à la destruction pendant la Seconde Guerre mondiale et restaurés, seront en démonstration pour la première fois au Canada et joués à l'occasion d'un concert avec l'Orchestre Métropolitain, le 2 novembre prochain à la Maison symphonique.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

ACTUALITÉS | Quatre nouvelles en musique classique que vous devriez connaître cette semaine

Par Caroline Rodgers le 19 septembre, 2019

L'altiste québécois Victor Fournelle-Blain, musicien au sein de l'OSM, a récemment été nommé alto solo du Toronto Symphony Orchestra, et entre en poste dès cet automne.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

CRITIQUE | Les Noces de Figaro des JMC : une production portative avec de grands talents

Par Michel Joanny-Furtin le 4 octobre, 2019

Jamais l’expression « opéra de poche » n’a été aussi vrai que pour décrire cette 27e production d’opéra des Jeunesses Musicales Canada, avec six artistes sur scène et un décor aisément transportable pour voyager au Québec et dans les Maritimes.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.