DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

LISZT | Quinze Enfants prodiges de l'histoire de la musique

Par Rebecca Anne Clark le 10 juillet, 2019

 

André Mathieu, pianiste et compositeur. (Photo: Bibliothèque et Archives nationales du Québec)
André Mathieu, pianiste et compositeur. (Photo : Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

 

Nous connaissons tous les cas de Mozart et de Beethoven, qui ont démontré leurs talents musicaux à un âge encore tendre et dont les pères se sont employés à promouvoir la carrière. Mais l’histoire de la musique est jalonnée d’autres cas d’enfants aux talents musicaux impressionnants. Voici quelques uns des plus jeunes représentants de la musique classique occidentale.  

 

Henri Purcell, artiste inconnu, 1695
Henri Purcell, artiste inconnu, 1695

1- Henry Purcell

1659-1695; a fait ses débuts à l’âge de 5 ans.

Un des plus grands compositeurs anglais, et peut-être celui dont l’influence a été la plus importante, Henry Purcell est né au sein d’une famille de musiciens, dont son père et son plus jeune frère, qui a lui aussi été un compositeur prolifique. Henry a commencé ses études musicales à l’âge de 5 ans, grâce à un oncle musicien bien connecté. La pièce la plus ancienne pouvant être définitivement attribuée à Purcell porte le titre de « The Address of the Children of the Chapel Royal to the King and their Master, Captain Cooke, on His Majestie’s Birthday, A.D. 1670, composed by Master Purcell, one of the Children of the said Chapel« , composée quand il avait 11 ans. Cependant, on croit qu’il aurait composé le chant à trois voix Sweet tyranness, I now resign deux ans plus tôt, à 9 ans. Une des caractéristiques déterminantes du style de Purcell est son habilité à assimiler les styles baroques français et italien tout en gardant son individualité d’écriture, pour créer un style devenu distinctement anglais.

 

 

Niccolò Paganini (1782–1840), Daniel Maclise, Royal Academy of Music
Niccolò Paganini (1782–1840), Daniel Maclise, Royal Academy of Music

2- Niccolò Paganini

1782 -1840; a fait ses débuts à l’âge de 7 ans.

Mieux connu en tant qu’une des figures fondatrices des techniques modernes du jeu du violon et pour ses compositions, Paganini était aussi un altiste et guitariste qui a commencé en apprenant la mandoline à 5 ans auprès de son père, musicien à temps partiel pour augmenter ses revenus. C’est à sept ans qu’il est passé au violon, instrument sur lequel il a développé une grande virtuosité, ce qui lui a mérité des bourses d’études et des leçons auprès d’une suite de professeurs de bonne réputation. Sa première apparition publique a eu lieu à l’église en 1794, avant d’avoir 12 ans. Ses prouesses techniques ont provoqué la rumeur qu’il avait fait un pacte avec le diable, mais la nature de ses talents était physique, plutôt que diabolique : doté de longs doigts et d’une flexibilité exceptionnelle, Paganini était capable de couvrir trois octaves sur quatre cordes avec une seule étendue de la main. Il a innové en utilisant des techniques de dextérité encore peu répandues au début du 19e siècle.

 

 

Felix Mendelssohn (1809-1847) par R. Poetzelberge
Fanny et Felix Mendelssohn (1809-1847) par R. Poetzelberge

3 & 4- Fanny et Felix Mendelssohn

Fanny : 1805-1847; Felix : 1809-1847, ont fait leurs débuts à l’âge de 9 ans.

Le compositeur allemand, pianiste, organiste et chef d’orchestre Felix Mendelssohn a commencé à composer des œuvres complexes et démontrant un bon niveau de maîtrise dès l’âge de 10 ans. Toute sa vie, il a gardé un style plutôt conservateur malgré les changements stylistiques amenés par l’époque romantique. Sa sœur aînée Fanny a aussi fait preuve de talents virtuoses dès un jeune âge; en fait, elle était d’abord la préférée de son père et de son professeur, Carl Friedrich Zelter. Malheureusement, la mentalité de l’époque exigeait que, malgré le soutien de son père et de son frère en privé, plusieurs des 460 compositions de Fanny ont été publiées sous le nom de Felix. Les deux enfants ont reçu l’instruction de Marie Bigot à Paris, et ont étudié la composition avec Zelter à la Sing-Akademie zu Berlin à partir de 1819, soit à l’âge de 14 et de 10 ans. Felix a commencé à composer de façon prolifique dès cette époque. En plus de ses œuvres, un de ses accomplissements les plus importants a été la fondation du Conservatoire de musique de Leipzig en 1843. Fanny est restée une inspiration musicale importante et une influence majeure sur son frère jusqu’à sa mort.  La sœur et le frère sont tous deux morts en 1847 à à peine six mois d’intervalle.

 

 

Frederic Chopin, by Maria Wodziska
Frederic Chopin, par Maria Wodziska

5- Frédéric Chopin

1810-1849; a fait ses débuts à l’âge de 6 ans.

Chopin, le compositeur polonais le plus connu, a commencé l’étude du piano avec le pianiste tchèque Wojciech Żywny à 6 ans, mais il se peut qu’il ait déjà auparavant reçu des cours de sa mère, qui était tout comme son père professeur de musique. Il a commencé à donner des concerts privés dès l’âge de 7 ans et ses premières compositions ont été publiées la même année. Décrit comme un « second Mozart », il était populaire dans les salons de l’aristocratie polonaise, mais semblait lui-même inconscient de son succès : après un concert, il aurait dit à sa mère que c’est son col de chemise que le public admirait. Le salon est resté son environnement préféré, tout indiqué pour son style délicat et intime, tout au long de sa vie. Adulte, il gagnait sa vie surtout en donnant des cours de piano et en vendant ses compositions. Son talent, son innovation et l’importance de son influence, jumelés à ses relations étroites avec Franz Liszt et George Sand, en ont fait une des figures les plus importantes de l’époque romantique.

 

 

Liszt, by J. Vignaud, 1826
Liszt, par J. Vignaud, 1826

6- Franz Liszt

1811-1886, a fait ses débuts à l’âge de 8 ans.

Première “superstar” de la musique et peut-être le pianiste le plus virtuose de tous les temps, Franz Liszt a reçu sa première éducation musicale rigoureuse auprès de son père multi-instrumentiste. Il a commencé à composer les premières de ses plus de 700 œuvres dès l’âge de 8 ans. À neuf ans, il savait déjà joué tout Bach, Mozart, Beethoven ainsi que d’autres compositeurs, et a commencé à donner des concerts pour l’aristocratie, incluant des séances d’improvisation. Le pédagogue du piano Carl Czerny, auprès de qui Liszt a étudié à Vienne, notait le grand talent de celui-ci, mais déclarait qu’il était chaotique. Son début public a eu lieu en 1822, et en 1823, il a donné un concert auquel assistait Beethoven. Celui aurait été très impressionné et serait monté sur scène pour embrasser le jeune virtuose sur le front.

 

Teresa and Maria Milanollo
Teresa et Maria Milanollo

7 & 8- Teresa et Maria Milanollo

Teresa 1827-1904, a fait ses débuts à l’âge de 8 ans; Maria 1832-1848, a fait ses débuts à l’âge de 6 ans.

Ces deux sœurs violonistes ont charmé l’Europe tout entière avec leur jeu virtuose et leurs personnalités distinctives. Teresa a démontré un intérêt pour la musique dès l’âge de 4 ans et a demandé à son père luthier de lui fabriquer un violon à sa grandeur. C’est de lui qu’elle a eu ses premières leçons de base. À 8 ans, elle a voyagé jusqu’à Turin pour étudier le violon et a donné son premier concert à l’âge de 9 ans. Dès 11 ans, forte de nombreuses exécutions publiques et de l’instruction de plusieurs tuteurs, elle a commencé à former sa sœur Maria, qui avait alors 6 ans. La même année, elles se sont produites en concert ensemble, créant une sensation en tant que filles prodiges. Maria a été surnommée « Mademoiselle Staccato », en référence à sa personnalité vive et enjouée, tandis que Teresa, plus sérieuse, a reçu le surnom de « Mademoiselle Adagio ». Hélas, Maria est décédée de la tuberculose à seize ans, mais Teresa, acclamée en tant génie musical, a poursuivi une carrière solo, jouant et composant jusqu’à son mariage à 29 ans. Elle a établi une série de concerts de charité en France. Les sœurs Milano sont maintenant reconnues en tant que pionnières pour les femmes violonistes et musiciennes. Trois de leurs violons survivent encore, des Stradivarius de 1703 et 1728 ainsi qu’un Ruggieri datant d’autour de 1680.

 

George Bizet
Georges Bizet

9- Georges Bizet

1838-1875,  a fait ses débuts à l’âge de 9 ans.

Georges Bizet est né d’une mère pianiste accomplie et d’un père qui donnait des cours de chant, malgré son manque d’éducation formelle. Les talents du jeune Georges sont devenus apparents tandis qu’il écoutait clandestinement les leçons données par son père, apprenant à analyser et à chanter des passages difficiles de mémoire. Ses capacités étaient si évidentes que le Conservatoire de musique de Paris l’a admis exceptionnellement à l’âge de 9 ans, et qu’il a rapidement mérité un prix en solfège. Adolescent, il a été influencé par Charles Gounod et s’est lié d’amitié avec un autre élève talentueux de ce dernier, Camille Saint-Saëns. Ses premières œuvres ont été écrites vers l’âge de 12 ans et sa première symphonie, déclarée un chef-d’oeuvre quand elle été redécouverte en 1935, à 17 ans. Le Prix de Rome lui a été accordé alors qu’il n’avait que 19 ans. La dernière oeuvre de Bizet, foudroyé par une crise cardiaque à 36 ans, est également sa plus connue : l’opéra Carmen était à la fois choquant et innovant pour l’époque.

 

Lili Boulanger
Lili Boulanger

10- Lili Boulanger

1893-1918, a fait ses débuts à l’âge de 6 ans.

Née au sein d’une famille musicale distinguée qui incluait sa sœur aînée Nadia Boulanger, Lili a fait les preuves de son oreille absolue dès l’âge de 2 ans. C’est l’ami de la famille Gabriel Fauré qui en a perçu les premiers signes. Musicienne polyvalente, elle a commencé à étudier l’orgue avec Louis Vierne à l’âge de 6 ans et a par la suite maîtrisé le piano, le violon, le violoncelle et la harpe. Elle a compté parmi les premiers élèves de sa sœur Nadia, et a été la première femme à recevoir le Prix de Rome de composition à 19 ans. Sa vie s’est interrompue de façon tragique à 24 ans quand elle est décédée des suites de la maladie de Crohn.

 

 

Samuel Barber (Credit : The Roman Totenberg Papers The Library of Congress Music Division Washington DC)
Samuel Barber (Crédit : The Roman Totenberg Papers The Library of Congress Music Division Washington DC)

11- Samuel Barber

1910-1981, a fait ses débuts à l’âge de 7 ans.

Le jeune Samuel Barber a été influencé par sa tante, un contralto avec le Metropolitan Opera, et son oncle, qui composait des chansons. Il a commencé l’étude du piano à six ans et la composition à sept ans, avec une pièce intitulée Sadness. Il a tenté de composer un opéra à 10 ans. Le jeune Barber a su très tôt qu’il était destiné à une carrière en musique, écrivant à sa mère : “I have written this to tell you my worrying secret. Now don’t cry when you read it because it is neither yours nor my fault. I suppose I will have to tell it now without any nonsense. To begin with I was not meant to be an athlete. I was meant to be a composer, and will be I’m sure.” Admis au Curtis Institute of Music à 14 ans, il était un triple prodige, en composition, en chant et en piano. Au cours de sa carrière, il a composé des opéras ainsi que des œuvres pour piano, pour violon et pour orchestre. Entre autres distinctions, il a gagné deux Prix Pulitzer et a été actif internationalement comme porte-parole pour des organisations musicales.

 

Clara Rockmore with Theremin
Clara Rockmore en compagnie de Leon Theremin

12- Clara Rockmore

1911-1998, a fait ses débuts à l’âge de 4 ans.

Clara, née Reisenberg, a commencé l’étude du violon à 4 ans, mais est connue aujourd’hui en tant que la meilleure joueuse de thérémine, un instrument patenté en 1928. Elle a été la plus jeune élève du Conservatoire de Saint-Pétersbourg, où elle a dû passer son audition debout sur une table dû à sa petite taille. Après que sa famille se soit établie aux États-Unis alors qu’elle avait 10 ans, elle a étudié au Curtis Institute. Elle a dû abandonner le violon suite à une tendinite au bras droit, mais peu après elle a rencontré Leon Theremin et a commencé à jouer du nouvel instrument qu’il avait créé. Elle demeure une des figures les plus marquantes de l’histoire du thérémine, ayant collaboré avec l’inventeur pour améliorer l’instrument d’origine, et contribuant à développer la perception du thérémine comme un véhicule légitime de musique sérieuse, plutôt qu’une mode d’intérêt limité.

 

Yehudi Menuhin (Credit : Bibliothèque nationale de France)
Yehudi Menuhin (Crédit : Bibliothèque nationale de France)

 13- Yehudi Menuhin

1916-1999, a fait ses débuts à l’âge de 4 ans.

Un des violonistes les plus célèbres du 20e siècle, Yehudi Menuhin était, selon le biographe Humphrey Burton, “l’enfant le plus célèbre de la planète ”. Il a débuté l’apprentissage du violon à 4 ans et a fait ses débuts en tant que soliste avec le San Francisco Symphony Orchestra à 7 ans. Adolescent, il s’est mérité les louanges d’Albert Einstein et du chef d’orchestre Bruno Walter, qui l’a décrit comme “un enfant, et pourtant déjà un homme.” Connu pour la sensibilité distinctive de son jeu, Menuhin possédait une personnalité en accord avec sa musique et il s’est prononcé sur plusieurs problèmes de société, en particulier à la suite de la Deuxième Guerre mondiale et de l’Holocauste. Il a aussi défendu la musique du monde avant que le terme devienne connu et a fondé un festival, une école et plusieurs programmes de musique.

 

 

André Mathieu, pianiste et compositeur. (Photo: Bibliothèque et Archives nationales du Québec)
André Mathieu, pianiste et compositeur. (Photo : Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

14- André Mathieu

1929-1968, a fait ses débuts à l’âge de 4 ans.

Le “Mozart canadien” était un enfant précoce – il paraît qu’il a commencé à parler à 4 mois et à marcher à sept. Né de deux parents musiciens, il a reçu ses premières leçons de piano de son père, le compositeur Rodolphe Mathieu, qui a rapidement reconnu le talent exceptionnel de son fils. André Mathieu a commencé à composer à 4 ans et à 6 ans, il donnait son premier concert, incluant de ses propres compositions, à l’hôtel Ritz-Carlton de Montréal, qui a été diffusé à la radio un an plus tard. Ayant reçu une subvention du gouvernement du Québec pour étudier à Paris, il a charmé le public français, incluant le critique Émile Vuillermoz. Celui-ci écrivait à son sujet « Je déclare qu’au même âge, Mozart n’avait rien écrit de comparable. » Malheureusement, la carrière de Mathieu a périclité par la suite, et il est mort dans l’obscurité. Ce n’est que de façon posthume que ses œuvres sont redécouvertes et célébrées de nouveau.

 

Glen Gould and Alberto Guerrero
Glenn Gould et Alberto Guerrero

15- Glenn Gould

1932-1982, a fait ses débuts à l’âge de 6 ans.

Glenn Gould est possiblement le pianiste le plus acclamé du 20e siècle. Ses parents souhaitaient un enfant musical avant même qu’il soit né : sa mère lui jouait de la musique pendant sa grossesse, et on rapporte que bébé, Gould chantonnait plutôt que de pleurer. Il lisait la musique avant d’apprendre à lire les mots et appuyait sur les touches du piano une à la fois, les écoutant s’éteindre. Il a commencé à jouer ses propres compositions dans des concerts privés dès l’âge de 6 ans et, après avoir reçu ses premières leçons de piano de sa mère, a entrepris des études au Toronto Conservatory of Music à 10 ans. Gould a développé une technique inhabituelle, assis très bas et tirant les touches vers le bas plutôt que les frappant, partiellement à cause d’une blessure au dos. Cette technique lui accordait un grand degré de contrôle sur le clavier, lui permettant d’appuyer les touches rapidement et avec précision. Il a gradué du Conservatoire avec des notes élevées à 12 ans et au cours de sa carrière subséquente, a maintes fois démontré le caractère unique de son esprit, par exemple en lisant la musique plutôt qu’en la jouant à l’instrument pour pratiquer. Connu pour son excentricité, il a beaucoup endisqué, et a travaillé comme animateur à la radio et comme écrivain. Il a été emporté par un accident vasculaire cérébral à l’âge de 50 ans.

 

Cet article est une traduction de celui paru le 18 juillet 2018 en anglais sur notre site sous le titre Liszt : 15 Musical Child Prodigies from History.

 

LIRE AUSSI :

 

LISZT | Panorama de grands pianistes s’étant produits à Montréal

 

 

Rebecca Anne Clark

Rebecca Anne Clark is a Montréal writer, editor, and translator who likes culture, the arts, nature, and activism. She has been working in classical music media since 2008. She enjoys making music, food, and clothing, and can be found in Montréal's parks, libraries, concert venues and community centres.

Rebecca Anne Clark

Rebecca Anne Clark is a Montréal writer, editor, and translator who likes culture, the arts, nature, and activism. She has been working in classical music media since 2008. She enjoys making music, food, and clothing, and can be found in Montréal's parks, libraries, concert venues and community centres.
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

LISZT | Suggestions d'écoute pour les journées pluvieuses

Par Béatrice Cadrin le 25 juin, 2019

Quoi faire quand il pleut? Écouter des vidéos sur la musique! Voyez nos suggestions d'écoute: documentaires, biographies, versions filmées d'opéra.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

LISZT | Quinze Enfants prodiges de l'histoire de la musique

Par Rebecca Anne Clark le 10 juillet, 2019

 
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

NOUVELLES | Cinq chœurs montréalais parmi les gagnants du Concours de chœurs amateurs de Canada Choral

Par Béatrice Cadrin le 3 juillet, 2019

 
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.