DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

L'AVANT-CONCERT | Soirée-bénéfice de la SAMS: à la rencontre de la musique et du cinéma

Par Stéphanie Dupuis le 7 avril, 2018

Les musiciens du concert bénéfice de la SAMS (Photo courtoisie)
Des musiciens du concert bénéfice de la SAMS (Photo courtoisie de la SAMS)

La guerre des tuques et 2001, l’Odyssée de l’espace: ce sont deux films dont les trames sonores, devenues des classiques, pourront être entendues lors du prochain concert bénéfice de la Société pour les arts en milieux de santé (SAMS). Coup d’œil sur la soirée Le 7e art par la musique.

C’est à la veille de leur 5 000e récital que l’événement-bénéfice annuel de la SAMS prendra place, le 18 avril prochain. « On met en vedette nos artistes. Ils se produisent souvent dans des lieux qui sont fermés au grand public. On veut les montrer », explique Françoise Henri, directrice générale et directrice artistique de la SAMS.

Depuis 9 ans, l’organisme à but non lucratif offre quelque 700 concerts par année en milieux hospitaliers. « On a une belle activité à Montréal, dans les CHSLD et dans les hôpitaux. Mais on est aussi à Québec, à Charlevoix, à Sorel et à Laval  », énumère la directrice générale.

Provenant de l’Orchestre Arion, des Boréades, de l’Orchestre métropolitain, des Violons du Roy et d’autres ensembles professionnels des niches classique et jazz, les musiciens de la SAMS s’engagent tous les ans à offrir des récitals aux personnes vivants en milieux de santé.

« Ils sont choisis pour leurs qualités musicales, oui, mais ils doivent avoir une facilité à communiquer avec ce type de clientèle particulière », ajoute Françoise Henri.

Un programme varié, des musiciens de renoms

C’est l’animatrice d’Ici Musique et de Muse, Isabelle Poulin, qui orchestrera la soirée. À travers les encans, le repas, mais surtout les musiciens, les spectateurs pourront s’enchanter des mélodies des plus grandes musiques de films d’ici et d’ailleurs.

« On a demandé aux musiciens leurs coups de cœur. On a eu des réponses très différentes. De grands classiques, du western, de la comédie musicale, des bandes dessinées, c’est très large », raconte Françoise Henri.

Les musiciens monteront sur scène regroupés en petits ensembles pour faire le récital de musiques des films de Denys Arcand à Spielberg.

 

Early Jazz Band : Dominic Desjardins, banjo, Mathieu Roberge, contrebasse et Jean-Sébastien Leblanc, clarinette – Michel Beauchamp, guitare – Marie-Annick Béliveau, mezzo-soprano – Dominic Boulianne, piano – Jennifer Bourdages, piano – Enzo De Rosa, piano – Claude Gélineau, violon – Sylvie Harvey, violon – Sophie Lemaire, flûte traversière – Isabelle Metwalli, soprano – Jean-Félix Mailloux, contrebasse – Johanne Morin, violon – Raphaëlle Paquette, soprano – Vitaliy Reutsky, flûte de pan

 

Les pianistes invités Gabriel Thibaudeau et Serhiy Salov se joindront aux musiciens pour quelques pièces.

 

Musiciens du concert bénéfice de la SAMS (Photo courtoisie)
Des musiciens du concert bénéfice de la SAMS (Photo courtoisie de la SAMS)

Visées d’expansion

L’argent récolté pendant le concert bénéfice servira avant tout au financement des activités en cours. « 700 concerts, ça prend des sous pour y arriver. On vend nos concerts aux centres toujours à perte. On pense que c’est important de demeurer accessible. […] Mais il faut trouver l’argent quelque part pour compenser », soulève-t-elle.

Les sous amassés serviront également à poursuivre la croissance de la SAMS, déjà installée de Sorel à Charlevoix. La directrice générale et directrice artistique a des visées d’expansion pour l’ensemble de la province.

« On espère bientôt être à Rimouski », soulève Françoise Henri avec enthousiaste.

Pour les aider à récolter ces fonds, deux gravures de Riopelle de la série Le Cirque de Riopelle seront mises à l’encan pour les plus offrants. Une donation qui fournira un grand coup de main à la SAMS qui fêtera l’an prochain son 10e anniversaire.

Le concert bénéfice de la SAMS Le 7e art par la musique est présenté le 18 avril au Théâtre Corona.

ACHETER DES BILLETS

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? Lisez aussi:

NOUVELLE | L’OSM annonce plus de 100 concerts et deux tournées en 2018-2019

Dix bonnes raisons d’aller entendre l’OSQ en 2018-2019

Stéphanie Dupuis

Stéphanie Dupuis

Lauréate du Prix Lizette-Gervais 2017 de la FPJQ dans la catégorie "multimédia", Stéphanie Dupuis détient un DESS en journalisme de l'Université de Montréal. Elle a été stagiaire et surnuméraire à La Presse à l'été 2017. Stéphanie a fait onze ans de piano classique. Elle est présentement étudiante à la maîtrise en communications à l'UQAM.
Stéphanie Dupuis
Stéphanie Dupuis

Stéphanie Dupuis

Lauréate du Prix Lizette-Gervais 2017 de la FPJQ dans la catégorie "multimédia", Stéphanie Dupuis détient un DESS en journalisme de l'Université de Montréal. Elle a été stagiaire et surnuméraire à La Presse à l'été 2017. Stéphanie a fait onze ans de piano classique. Elle est présentement étudiante à la maîtrise en communications à l'UQAM.
Stéphanie Dupuis
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.