DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

NOUVELLE | Une composition au féminin pour les victimes de Polytechnique

Par Stéphanie Dupuis le 16 mars, 2018

Carillon de la Place Claude-Léveillée, à Laval. (Photo: courtoisie
Carillon de la Place Claude-Léveillée, à Laval. (Photo: courtoisie)

Le carillon de la place Claude-Léveillée à Laval vibrera prochainement sous les notes d’une œuvre musicale composée par une femme. La Ville de Laval lance un concours auprès des compositrices pour rendre hommage aux victimes de la tuerie survenue à l’école Polytechnique.

 Tous les 6 décembre des cinq prochaines années, le carillon de la place Claude-Léveillée s’animera au rythme d’une composition musicale originale. Dans un concours lancé au début du mois, la Ville de Laval souhaite recruter une compositrice pour écrire une mélodie au nom des 14 femmes qui ont perdu la vie à pareille date en 1989.

Un lieu commémoratif

L’objectif est que le carillon situé sur le campus lavallois de l’Université de Montréal devienne un lieu de recueillement pour se commémorer les événements tragiques de Polytechnique. Les luttes contre les violences faites aux femmes seront également à l’honneur lors de ces commémorations.

En ce sens, la Ville de Laval a défini plusieurs critères pour que la composition se plie à leurs exigences. L’œuvre, d’une durée maximale de cinq minutes, doit notamment inspirer l’espoir et la solidarité. Elle peut également passer par toute une gamme d’émotions, comme la peur, la souffrance et l’injustice.

En plus d’une partition autonome pour les 25 cloches de l’instrument, la compositrice doit prévoir une partie pour un chœur composé entièrement de femmes.

Une fiche expliquant les spécificités du carillon est mise à disposition pour les intéressées.

Un jury

Les esquisses présentées par les candidates seront évaluées selon leur originalité et leur pertinence avec un jury incluant différents acteurs des milieux touchés par la demande.

Une ambassadrice des luttes contre la violence conjugale et les agressions sexuelles et une experte en condition féminine siégeront, accompagnées de représentants des arts et de la culture de la Ville et de quelques artisans habitués du carillon.

Un budget

L’artiste choisie ne se lance pas les mains vides. L’élue bénéficiera d’un budget de 2 500 $, comprenant notamment ses honoraires, la production de la partition et les autres frais relatifs aux rencontres. En plus de ce budget, la Ville prend sur ses épaules toutes les dépenses liées à la coordination entre les différents partenaires liés au projet.

Pour postuler, il suffit d’envoyer un curriculum vitae, une présentation écrite de la démarche artistique, quelques extraits audio ou vidéo de compositions antérieures et tout autre document jugé pertinent.

Les compositrices ont jusqu’au 27 avril pour déposer leur dossier de candidature. La lauréate sera dévoilée en juin et son œuvre sera dévoilée.

Pour plus de détails (PDF)

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? Lisez aussi:

Odile Gruet, copiste: un métier en voie de disparition

Marie-Josée Lord: Femmes est l’album du mûrissement

 

 

 

 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | Walter Boudreau prend sa retraite de la SMCQ

Par Caroline Rodgers le 14 septembre, 2021

La Société de musique contemporaine du Québec annonce ce matin le départ à la retraite de son directeur artistique depuis 1988, l'inimitable Walter Boudreau. 
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

ACTUALITÉS | Sept nouvelles en musique classique à connaître cette semaine

Par Caroline Rodgers le 28 septembre, 2021

L'actualité en musique classique ne prend jamais de pause, et surtout pas l'automne! Voici sept nouvelles à connaître cette semaine. Abonnez-vous à l'infolettre de Ludwig van Montréal pour vous tenir au courant des plus importantes nouvelles en musique classique. 
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

CRITIQUE | Concert d'ouverture de l'OSM: un premier concert déstabilisant et le début d'une nouvelle ère

Par Caroline Rodgers le 15 septembre, 2021

Rafael Payare dirigeait son premier concert de la saison 2021-2022 à la Maison symphonique, hier soir, ce que l'on peut qualifier de débuts officiels à titre de directeur musical de l'Orchestre symphonique de Montréal. Un concert qui laisse entrevoir, à n'en pas douter, une nouvelle ère sonore et esthétique. 
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.