DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

NOUVELLE | L'Orchestre symphonique de l'Agora lance sa programmation

Par Caroline Rodgers le 3 octobre, 2017

La sympathique formation de jeunes musiciens, fondée et dirigée par Nicolas Ellis, proposera trois concerts avec sa formule habituelle : les profits allant à des organismes de charité. (Crédit: Stéphane Bourgeois)
La sympathique formation de jeunes musiciens, fondée et dirigée par Nicolas Ellis, proposera trois concerts avec sa formule habituelle : les profits allant à des organismes de charité. (Crédit: Stéphane Bourgeois)

 

L’Orchestre symphonique de l’Agora, membre-fondateur de Ludwig van Montréal, lançait sa programmation pour la saison 2017-2018, vendredi soir dernier. La sympathique formation de jeunes musiciens, fondée et dirigée par Nicolas Ellis, proposera trois concerts avec sa formule habituelle : les profits iront à des organismes de charité locaux.

Le concert inaugural aura lieu le 2 novembre, à l’Église Saint-Jean-Baptiste. On pourra entendre la talentueuse Marina Thibeault dans un Concerto pour alto du compositeur montréalais Airat Ichmouratov. Les autres œuvres au programme sont une création de Francis Battah et le Concerto pour orchestre de Belà Bartok.

« Beaucoup de musiciens m’ont mentionné qu’ils aimeraient travailler de grandes œuvres qui représentent un défi intéressant pour les musiciens, car l’Orchestre symphonique de l’Agora avait été un peu lancé sur cette base avec le Sacre du printemps, de Stravinsky, et la Symphonie no 1 de Mahler, à nos débuts, dit Nicolas Ellis. J’ai été très emballé par cette demande et cette année, c’était important pour moi qu’on fasse une œuvre difficile et je trouvais que le Concerto pour orchestre de Bartok était l’idéal, parce qu’il met vraiment en valeur chaque section de l’orchestre. Personnellement, j’ai un grand intérêt pour ce compositeur, en ce moment. J’écoute énormément sa musique, j’aime son langage mélodique et rythmique. Il y a quelque chose de mathématique et de symétrique dans la façon dont il écrit les intervalles et les rythmes, mais qui devient très viscéral. Bartok arrive dans des textures sonores et une palette de couleurs intéressante à découvrir. L’an dernier, nous avons fait sa Musique pour cordes, percussion et célesta, et j’avais vraiment aimé l’expérience. De faire le Concerto pour orchestre est une suite logique. »

Les bénéfices de ce concert iront à l’organisme Les Porteurs de musique.

Trois concerts, trois ambiances très différentes : la saison de l’OSA s’annonce palpitante. Ludwig van Montréal sera présent à ces trois concerts pour couvrir ces événements et rencontrer le public à titre de média partenaire. (Crédit: Brent Callis Photography)
Trois concerts, trois ambiances très différentes : la saison de l’OSA s’annonce palpitante. Ludwig van Montréal sera présent à ces trois concerts pour couvrir ces événements et rencontrer le public à titre de média partenaire. (Crédit: Brent Callis Photography)

 

Le deuxième concert de la saison, donné le 25 novembre à l’Église St.Andrew et St.Paul dans le cadre du Festival Bach de Montréal, sera dédié à des œuvres concertantes variées pour cordes et harpe, avec la harpiste Valérie Milot. L’événement, intitulé Bach Incognito, est le concert idéal pour s’initier à la musique classique et vise les enfants…de 8 à 88 ans, annonce le Festival Bach. L’an dernier, cette formule avait eu beaucoup de succès.

« Ce qui donne la touche jeunesse, c’est que je ponctue chaque mouvement en racontant une histoire, mais ce qui est vraiment au premier plan, c’est la musique et on espère toucher et sensibiliser les jeunes qui seront au concert. »

La vie de Lorenzo Da Ponte

Le 3e concert de la saison, le 3 février, s’annonce haut en couleur et sera produit en collaboration avec les chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. On présentera des extraits des trois opéras de Mozart basés sur des livrets de Lorenzo Da Ponte, tout en racontant la vie du célèbre librettiste, qui fut pour le moins rocambolesque.

« Avec ce projet, nous avons voulu non seulement réunir la trilogie Mozart Da Ponte, mais surtout, faire connaître la vie épique de Da Ponte à travers les airs d’opéra en les sortant de leur contexte. Da Ponte a eu une vie complètement folle. C’était un escroc, quelqu’un qui a cumulé les liaisons amoureuses, parfois avec les épouses de ses collègues. À un certain moment, il a été prêtre, il aussi géré des bordels, et il a été expulsé pendant treize ans de Venise et il est allé en Autriche, à la cour impériale comme poète, entre autres aventures. Il est aussi allé en Amérique. Nous trouvions qu’il y avait du matériel à explorer et ses opéras mettent constamment en scène des jeux de tromperies et des hiérarchies sociales. On est vraiment heureux que l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal soit de la partie, avec leur metteur en scène, Isabeau Proulx Lemire. Le spectacle sera donné au Théâtre Corona et les gens pourront y assister en prenant un verre, dans une ambiance détendue. »

Les bénéfices de ce spectacle seront remis au carrefour musical du Centre de pédiatrie sociale de Laval.

Trois concerts, trois ambiances très différentes et de la grande musique : la saison de l’OSA s’annonce palpitante. Ludwig van Montréal sera présent à ces trois concerts pour couvrir ces événements et rencontrer le public à titre de média partenaire.

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? Lisez aussi:

Marina Thibeault et l’art zen d’être musicienne, par Caroline Rodgers

Orchestre symphonique de McGill, découvertes et talent au concert inaugural, par Jeanne Hourez

 

 

 

 

 

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | Le Conseil québécois de la musique remettra son prix hommage à Kent Nagano au gala des prix Opus

Par Caroline Rodgers le 13 janvier, 2021

Le Conseil québécois de la musique a annoncé que le prochain prix hommage, qui vise à reconnaître la contribution exceptionnelle d'un individu à la vie musicale québécoise, sera remis à Kent Nagano à l'occasion de son prochain gala, qui aura lieu le 7 février à 16 h.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

NOUVELLE | L'Orchestre symphonique de Montréal annonce la nomination de son prochain directeur musical

Par Caroline Rodgers le 7 janvier, 2021

Grande nouvelle: le successeur de Kent Nagano est enfin connu!   L’Orchestre symphonique de Montréal vient d'annoncer que le chef Rafael Payare deviendra son prochain directeur musical à compter de la saison 2022-2023, pour une période d’au moins cinq ans.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

NOUVELLE | L'Orchestre symphonique de Laval nomme sa nouvelle directrice générale

Par Caroline Rodgers le 12 janvier, 2021

L'Orchestre symphonique de Laval a annoncé la nomination de sa nouvelle directrice générale: il s'agit de Sarah Belleville.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.