We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.

NOUVELLE | Feher, Gilbert et Rivard en lice pour succéder à Marc David au NSO

Par Béatrice Cadrin le 4 juillet 2024

Andrei Feher (Photo : Mathieu Gaudet), Dina Gilbert (Photo : courtoisie OSM), Simon Rivard (Photo : Tam Lan Truong)
Andrei Feher (Photo : Mathieu Gaudet), Dina Gilbert (Photo : courtoisie OSM), Simon Rivard (Photo : Tam Lan Truong)

Au terme de la prochaine saison, le Newfoundland Symphony Orchestra, seul orchestre symphonique professionnel de Terre-neuve, dira au revoir à Marc David, son directeur musical depuis 33 ans. Quatre candidats sont en lice pour lui succéder, dont Andrei Feher, Dina Gilbert et Simon Rivard.

Chaque candidat·e est invité·e à diriger deux fois au cours de la saison, soit un concert de la série Masterworks (Chef-d’oeuvres) et un de la série Sinfonia, cette seconde série étant réservée à des oeuvres pour orchestre de chambre.

 

Simon Rivad (Photo : Tam Lan Truong)
Simon Rivad (Photo : Tam Lan Truong)

Simon Rivard

NSO

Simon Rivard ouvrira le bal le 27 septembre avec un concert d’inspiration nordique, comportant la pièce Oceans de la compositrice islandaise María Huld Markan Sigfúsdóttir et la Symphonie no 1 de Sibelius. La violoniste Isabella d’Éloize interprétera le Concerto pour violon no 1 de Prokofieff. À son retour en janvier, Rivard et les cordes du NSO présenteront une sinfonia de Vivaldi, une de Linda Catlin Smith, la suite Pulcinella de Stravinsky et la suite Les éléments du compositeur baroque Jean-Féry Rebel.

Proche de nous et ailleurs

Cet été, Rivard remplace Jean-Philippe Tremblay à la tête de l’Orchestre de la Francophonie pour l’intégrale des symphonies de Beethoven présentée du 24 au 28 juillet. En août, il dirigera l’OCM et les solistes de l’Institut canadien d’art vocal dans Die Fledermaus de Strauss, oeuvre qu’il reprendra d’ailleurs au Edmonton Opera, dont il est directeur musical. Il prendra les rênes de l’OSM pour un concert de Noël et la projection avec orchestre du film Fantasia. À la Saint-Valentin, c’est l’OSQ qui l’accueillera, et le mois suivant, il sera à la tête de l’orchestre de son alma mater, le Conservatoire de musique de Montréal. Il terminera la saison à l’Opéra de Montréal en dirigeant les représentations de La bohème au mois de mai.

 

Andrei Feher (Crédit photo : Mathieu Gaudet)

Andrei Feher

NSO

En octobre, ce sera au tour d’Andrei Feher de faire sa première apparition sur le podium du NSO, avec La Follia de Geminiani/Corelli, une Berceuse de Respighi, le Souvenir de Florence de Tchaïkovski et la pièce Devotion de Kati Agócs. À son deuxième concert en mars, Feher plongera dans les Eaux célestes de Clermont Pépin, le Concerto pour piano de Schumann avec Ian Parker et la Septième symphonie de Dvorak.

Proche de nous

Feher a récemment pu retourner à Kitchener-Waterloo diriger le premier concert de l’orchestre complet depuis le coup de tonnerre de l’annulation de la saison l’automne dernier. Par ailleurs, après une présentation réussie de la version complète du ballet Pulcinella de Stravinsky au début de l’année, Feher a été réinvité en 2024-2025 à diriger l’Orchestre symphonique de Laval dans le cadre de la recherche de la prochaine direction musicale. En février, il ira à Halifax diriger le Symphony Nova Scotia, qui se trouve également à la recherche d’une nouvelle direction musicale depuis que Holly Matthieson a créé la surprise en annonçant son départ. Plus proche de nous, il dirigera les concerts dans les parcs de l’OSM à Brossard et Beaconsfield les 24 et 27 juillet.

Dina Gilbert (Photo : courtoisie l’OSM)

Dina Gilbert

Quant à Dina Gilbert, son premier concert comportera une pièce de Samy Moussa, la Quatrième symphonie de Brahms et deux pièces de Tchaïkovski, soit le Pezzo capriccioso et les Variations sur un thème rococo avec la violoncelliste Noémie Raymond. Elle y retournera en mai pour diriger Pizzicato de Vivian Fung, les Postcards from the sky de Marjan Mozetich, le Concerto for string orchestra de Nino Rota et la suite Carmen réimaginée par Shchedrin.

Proche de nous et ailleurs

Gilbert est directrice musicale du Kamloops Symphony Orchestra depuis 2017. Au cours de la prochaine saison, elle est également invitée à diriger le Cape Symphony aux États-Unis. Elle montait récemment sur le podium du Toronto Symphony Orchestra pour des concerts hommages à Aretha Franklin et a dirigé une session d’enregistrement avec l’OSM, qu’elle dirigera deux fois au cours de la saison 2024-2025.

Julien Pellicano

Le quatrième candidat est Julien Pellicano, actuellement directeur musical du Royal Winnipeg Ballet et chef associé du Winnipeg Symphony Orchestra. Son premier programme compte l’ouverture Der Freischütz de Weber, l’Adagietto extrait de la Cinquième symphonie de Mahler, l’ouverture-fantaisie Roméo et Juliette de Tchaïkovski, et le Deuxième concerto pour piano de Chopin avec la toute jeune pianiste Angela Yixuan Mao. En mars, Peccadillo dirigera Gluck, Haydn, Fung et Boccherini.

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour ICI.

Béatrice Cadrin
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

LES NOUVELLES DU JOUR DANS VOS COURRIELS

company logo

Part of

Conditions d'utilisation & Politique de vie privée
© 2024 | Executive Producer Moses Znaimer