NOUVELLE | L'OSM annule la présence du jeune pianiste russe Alexander Malofeev

Par Caroline Rodgers le 8 mars 2022

Alexander Malofeev, pianiste. (Photo: courtoisie)
Alexander Malofeev, pianiste. (Photo: courtoisie)

La nouvelle vient d’être annoncée : la venue du jeune pianiste russe de 21 ans, Alexandre Malofeev, comme soliste invité de l’Orchestre symphonique de Montréal pour trois concerts cette semaine, a été annulée.

Malofeev devait interpréter le Concerto pour piano no 3 de Prokofiev sous la direction de Michael Tilson Thomas les 9, 10 et 13 mars. Alors que de nombreux musiciens russes ont été « désinvités » par des organismes un peu partout dans le monde depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie (notamment le célèbre chef Valery Gergiev), on se demandait, jusqu’à tout récemment, ce qu’il adviendrait de la présence du jeune pianiste. La nouvelle survient donc sans surprise.

Alors que l’OSM jouait l’hymne national de l’Ukraine et lui affirmait son soutien il y a à peine une semaine, il aurait été embarrassant qu’un pianiste russe (quelle que soient ses opinions politiques) se produise avec l’orchestre à la Maison symphonique comme si de rien n’était.

Aucun soliste de remplacement n’a été désigné pour jouer. On a tout simplement remplacé le concerto pour piano par L’Ouverture tragique, de Brahms.

Déclaration de l’OSM au sujet de l’annulation d’Alexander Malofeev:

« Étant donné l’ampleur des graves répercussions sur la population civile de l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe, l’OSM annonce le retrait du pianiste Alexander Malofeev des concerts Michael Tilson Thomas : monumental prévus les 9, 10 et 13 mars.

L’OSM estime qu’il serait inapproprié d’accueillir M. Malofeev cette semaine. Nous continuons toutefois de croire qu’il est important de maintenir nos relations avec des artistes, quelle que soit leur nationalité, qui portent des messages de paix et d’espoir, et espérons pouvoir accueillir cet artiste d’exception lorsque le contexte s’y prêtera.

Les musiciens et musiciennes de l’OSM ainsi que le chef Michael Tilson Thomas soulignent leur excellente collaboration avec M. Malofeev malgré la situation prévalant en Ukraine depuis deux semaines   :

« J’étais si heureux de travailler pour la première fois avec l’extraordinaire jeune pianiste Alexander Malofeev à Montréal. Il est regrettable que les situations politiques aient rendu cela impossible. Ce sera une joie de collaborer avec lui dans un avenir rapproché » a déclaré le chef d’orchestre Michael Tilson Thomas

L’OSM souhaite réaffirmer sa solidarité envers le peuple ukrainien et effectuera un don en soutien à cette communauté. L’Orchestre invite le public à faire de même auprès d’un organisme reconnu tel que la Croix rouge ou l’UNICEF. »

Déclarations d’Alexander Malofeev

Le pianiste, pour sa part, a réagi aujourd’hui sur sa page Facebook officielle en ces termes:

 

Statut Facebook du pianiste russe Alexander Malofeev, 8 mars 2022.

Traduction: « Chers amis, mes prestations de cette semaine avec Michael Tilson Thomas et l’Orchestre symphonique de Montréal – OSM ont été annulées. J’étais déjà arrivé à Montréal, mais malheureusement, il est impossible de les maintenir, pour des raisons politiques. Je m’excuse sincèrement envers le public. » 

Hier, avant même que la nouvelle soit annoncée, il avait commenté la situation générale dans ces mots:

 

Statut Facebook du pianiste russe Alexander Malofeev, 7 mars 2022.

Traduction: « C’est très douloureux pour moi de voir tout ce qui est en train d’arriver. Je n’ai jamais vu autant de haine dans toutes les directions, en Russie et autour du monde. La plupart des gens avec qui j’ai communiqué personnellement cette semaine ne sont guidés que par un sentiment: la peur. 

Je suis contacté par des journalistes qui veulent que je fasse des déclarations. Je me sens très inconfortable avec cela et je pense aussi que cela pourrait affecter ma famille en Russie. Je continue de croire que la culture russe, et spécifiquement la musique, ne devraient pas être ternies par la tragédie en cours, bien qu’il soit impossible de rester à l’écart, maintenant. 

Honnêtement, la seule chose que je peux faire maintenant, c’est prier et pleurer. 

Des conclusions évidentes apparaissent: aucun problème ne peut être réglé par la guerre, les gens ne peuvent pas être jugés par leur nationalité. Mais pourquoi, en quelques jours, le monde est-il retourné à un état où chaque personne a le choix entre la peur et la haine? 

Je comprends que mes problèmes sont bien insignifiants en comparaison à ceux du peuple ukrainien, incluant ma parenté qui vit là. Le plus important, maintenant, c’est d’arrêter les effusions de sang. Tout ce que je sais c’est que de répandre la haine n’aidera aucunement, mais ne fera que créer encore plus de souffrances. »

À en juger par les nombreuses réactions que cette nouvelle suscite sur notre page Facebook et sous d’autres publications qui l’annoncent, elle ne fait pas l’unanimité. En effet, de nombreux commentateurs expriment leur désapprobation. Quoiqu’il en soit, si l’OSM avait décidé d’aller de l’avant avec Alexander Malofeev, d’autres personnes auraient été mécontentes. Il s’agit d’une situation où il est impossible de plaire à tout le monde. Quoique les organismes décident de faire au sujet des artistes russes au cours des prochaines semaines, ils risquent de créer du mécontentement, d’un côté ou de l’autre.

En ce qui concerne d’autres artistes russes prévus pour le reste de la saison, comme Daniil Trifonov, le 20 avril, voici la réponse de l’OSM:

« Pour ce qui est de l’accueil des autres artistes russes cette saison, l’OSM réévaluera la situation en temps opportun. L’OSM réitère qu’il souhaite maintenir ses relations avec des artistes d’ici et d’ailleurs, quelle que soit leur nationalité.

L’OSM se voit peiné du dénouement de la situation. Cette décision déchirante n’a pas été prise de gaité de cœur et est absolument circonstancielle. Malheureusement, l’aggravation de la situation au sein de la population civile ukrainienne au cours des derniers jours a exacerbé le sentiment mondial de stupéfaction qu’avaient généré les premiers bombardements par l’armée russe et nous a amenés à conclure, en notre âme et conscience, que la présence de M. Malofeev au sein de l’Orchestre cette semaine ne permettrait pas à l’OSM de remplir la mission si précieuse « de porter le message universel de la musique qui rassemble les cultures et les peuples dans un esprit de paix, de fraternité et de solidarité humaine » mais, plutôt, contribuerait à accroître les tensions au sein même de notre communauté. »

À lire aussi:

ACTUALITÉS | Ukraine: le milieu de la musique classique réagit à l’invasion

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour  ICI 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

LES NOUVELLES DU JOUR DANS VOS COURRIELS

company logo
Conditions d'utilisation & Politique de vie privée
© 2023, Museland Media, Inc., Tous droits réservés.