DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

Communauté LvM | Un bouillonnement d'activités au Conservatoire en mars!

Par Ludwig Van le 23 février, 2021

 

Un message du Conservatoire de musique de Montréal

BOUILLONNEMENT D’ACTIVITÉS AU CONSERVATOIRE
Maison symphonique, ondes Martenot et admissions

Montréal, le 23 février 2021 – Les exercices pédagogiques sont nombreux au Conservatoire de musique de Montréal (CMM) depuis le début de l’année scolaire, témoignage d’un équilibre entre mesures sanitaires et milieu d’apprentissage en présence. Parmi les prochaines dates importantes, retenons les 21 et 28 mars prochains puisque les étudiants joueront en orchestre à la Maison symphonique pour deux concerts sans public.

En effet, pandémie oblige, le CMM a été dans l’obligation de scinder l’orchestre symphonique en deux orchestres classiques afin de respecter les mesures sanitaires en vigueur. Or, loin de voir la pandémie comme un frein à l’expérience globale d’apprentissage, le Conservatoire a préféré travailler en collégialité avec le corps professoral, la commission des études et les commissions pédagogiques afin d’assurer le maximum de normalité dans les circonstances actuelles.

« C’est essentiel pour nous que les étudiants aient accès à un enseignement en présence et à des expériences de concert en salle, comme il aurait été le cas normalement. Pour un artiste, être sur scène est un endroit magique qu’il faut vivre et c’est ce qui le motive à poursuivre le travail individuel. Puisque nous sommes une école spécialisée et professionnelle, nous avons des mesures qui dépassent celles exigées par le gouvernement. Mais c’est ce qui nous permet, aujourd’hui, de maintenir l’enseignement des spécialités en présence, d’assurer la sécurité de tout le monde et de nous produire à la Maison symphonique. », explique Manon Lafrance, directrice du CMM.

Deux programmes, beaucoup de variété

Le concert du 21 mars mettra à l’honneur les ondes Martenot dans un concerto du compositeur québécois Jacques Hétu. Un choix audacieux qui s’inscrit à merveille dans cette série de prestations atypiques. En effet, seule institution en Amérique du Nord à enseigner les ondes Martenot, le Conservatoire propose ici une expérience unique que les mélomanes auront l’occasion de voir puisque les deux concerts présentés à la Maison symphonique seront captés et diffusés en différé.

Outre le Concerto pour ondes Martenot qui sera interprété par Aurore Dallamagiore, de la classe d’Estelle Lemire, l’Orchestre classique A jouera l’ouverture de l’opéra Nabucco de Verdi, Matinées musicales, op.24 « d’après Rossini » de Britten et la Suite no 4, op. 61 « Mozartiana » de Tchaïkovsaki.

L’Orchestre classique 1 prendra la balle au bond le 28 mars avec la Symphonie classique, op. 25 de Prokofiev, le Concerto pour piano no 1 en mi bémol majeur, S. 124 de Liszt qui sera interprété par Sarah Oulousian, de la classe de Richard Raymond, le Concerto pour trombone de Tomasi, avec Léonard Pineault Deault, de la classe de Patrice Richer et récemment finaliste au Concours de l’OSM, et l’Appalachian spring : suite de Copland.

À la direction de ces concerts, des chefs invités reconnus et deux étudiants en direction d’orchestre du Conservatoire, Léa Moisan-Perrier et Renaud Madore, de la classe de Jacques Lacombe.

Admissions en cours

Le Conservatoire de musique de Montréal acceptera des demandes d’admission jusqu’au 1er mars pour tous ses programmes. Avec 25 spécialités comprenant les instruments d’orchestre, le piano, le chant, la direction d’orchestre, la composition et la composition électroacoustique, le CMM offre un environnement d’émulation hors du commun pour ses élèves et ses étudiants. En effet, Le Conservatoire accepte des jeunes musiciens dès l’âge de 8 ans au programme préparatoire et en offre un continuum de formation qui s’étend jusqu’au deuxième cycle universitaire, proposant ainsi une formule unique et hautement formatrice.

 

À propos du Conservatoire de musique de Montréal

Fondé en 1943, le Conservatoire de musique de Montréal est l’un des 9 établissements qui composent le Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec. Cette institution publique de formation supérieure, vouée à la poursuite de l’excellence, offre des programmes s’échelonnant du primaire jusqu’au second cycle universitaire, favorisant un apprentissage en continuité où l’élève et le maître développent une relation privilégiée. Grâce à un corps professoral formé de musiciens renommés, cette école prestigieuse à échelle humaine, ancrée au cœur du bouillonnement culturel montréalais, est une extraordinaire pépinière de talents dont les diplômés s’illustrent partout à travers le monde.

La publication de ce communiqué est réservée aux membres de la Communauté musicale de Ludwig van Montréal. Pour savoir comment devenir membre, écrivez-nous à caroline@ludwig-van.com

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour  ICI 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | Le chef d'orchestre Nicolas Ellis reçoit le Prix Goyer d'une valeur de 125 000 $

Par Caroline Rodgers le 6 avril, 2021

Grande nouvelle pour le chef d'orchestre Nicolas Ellis: il vient de remporter le Prix Goyer Mécénat Musica d'une valeur de 125 000 $, accordé à un "artiste collaboratif émergent". 
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

CRITIQUE | Retour de l'OSM devant public à la Maison symphonique : un beau concert de découvertes

Par Caroline Rodgers le 8 avril, 2021

C'était le retour de l'Orchestre symphonique de Montréal devant un public restreint, hier soir, à la Maison symphonique. Le concert "Sonorités américaines", sous la direction de Thomas LeDuc-Moreau, nous a enfin permis de renouer avec notre orchestre, sa sonorité et sa virtuosité. 
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

DISQUES | Trois compositeurs, trois disques passionnants

Par Christophe Rodriguez le 31 mars, 2021

Cette semaine, notre chroniqueur a choisi trois albums entièrement dédiés à des compositeurs: Ravel, Hindemith et Friedrich Gulda, qui fut bien sûr pianiste classique, mais aussi compositeur de jazz. Bonne écoute!
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.