DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

NOUVELLE | Airat Ichmouratov reçoit le prix Charles-Biddle 2020

Par Caroline Rodgers le 22 octobre, 2020

Airat Ichmouratov, prix Charles-Biddle 2020. (Photo: Mireille Gaza)
Airat Ichmouratov, prix Charles-Biddle 2020. (Photo: Mireille Gaza)

 

Le compositeur et chef d’orchestre Airat Ichmouratov a remporté hier le prix Charles-Biddle 2020, volet national et international, qui souligne l’apport exceptionnel de personnes ayant immigré au Québec et dont l’engagement personnel ou professionnel contribue au développement culturel et artistique du Québec.

Depuis 2018, le prix, qui comporte également un volet régional (cette année remis à Lenine Nankassa Boucal), est assorti de bourses de 5000 $. Les deux bourses du prix sont décernées par le MIFI en partenariat avec Culture pour tous. Chacun des deux récipiendaires reçoit donc une bourse de 5 000 $ ainsi qu’une sculpture de bronze et de granit, œuvre de l’artiste trifluvienne Danielle Thibeault. L’œuvre représente un groupe de personnages en mouvement, symbole de l’importance des liens qui se créent entre citoyennes et citoyens du Québec.

Né à Kazan, au Tatarstan (Russie) Airat Ichmouratov a immigré au Canada en 1998. Pour gagner sa vie et payer ses études, il a joué de la clarinette dans les rues et dans le métro de Montréal, souvent en compagnie de sa conjointe, l’altiste Elvira Misbakhova, pendant quatre ans. Depuis, il a complété en 2004 un doctorat en direction d’orchestre, puis une maîtrise en composition en 2017, à l’Université de Montréal.

Aujourd’hui, sa musique est jouée et enregistrée par des musiciens et ensembles d’ici et d’ailleurs, dont l’Orchestre Métropolitain et l’Orchestre symphonique de Longueuil (où il est chef et compositeur en résidence). Ses compositions ont été enregistrées sous les étiquettes Chandos, Warner Classics, Hedone Records, ATMA et Analekta. De plus, il a fondé il y a 20 ans l’ensemble klezmer Kleztory.

Sur Facebook, il a publié hier le message suivant:

 

« Il y a 22 ans, je suis venu au Canada sans argent, ne connaissant personne, ne connaissant pas la langue. Avec moi, je n’avais ramené que ma clarinette et mon désir de grandir en tant que musicien, en tant qu’être humain. Pendant les 4 premières années de ma vie au Canada, j’étais obligé de jouer dans les rues et le métro de Montréal afin de payer mon logement et mes études à l’Université de Montréal. Aujourd’hui, j’ai reçu le Prix Charles Biddle et c’est un immense honneur pour moi. J’aimerais remercier tous les gens qui ont cru en moi et ma musique pendant ces 20 dernières années. Sans votre amour, gentillesse et soutien, je ne serais jamais arriver où je suis aujourd’hui. Merci de tout mon cœur »

 

Parmi les lauréats passés du prix Charles-Biddle, mentionnons Boucar Diouf, Kim Thuy, Diego Herrera (Yayo) et Lynda Thalie. Airat Ichmouratov est le premier compositeur et le premier musicien classique à obtenir cet honneur.

Une courte vidéo-portrait fort intéressante et touchante du compositeur a été produite et diffusée sur le site de la Fabrique culturelle. Airat Ichmouratov y raconte notamment sa rencontre avec Yuli Turovsky, peu de temps après son arrivée au Québec, rencontre qui a « complètement changé sa vie », mentionne-t-il. Il rend également hommage à sa mère, et se dit fier d’être un compositeur québécois.

En juillet 2019, Ludwig van Montréal publiait un entretien avec Airat Ichmouratov, qui nous a présenté plusieurs de ses projets en cours. LIRE L’ENTRETIEN.

Toutes nos félicitations à Airat Ichmouratov pour ce prix bien mérité.

 

LIRE AUSSI:

 

CAUSERIE | Les Prix Azrieli de musique: à la rencontre des trois compositeurs lauréats

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | L'OSM lance un projet pour les enfants autistes avec Michel Phaneuf

Par Caroline Rodgers le 12 novembre, 2020

L'Orchestre symphonique de Montréal s'associe au sommelier, auteur et philanthrope Michel Phaneuf pour lancer le projet OSMose, qui sera dédié aux enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Cette initiative est financée par Michel Phaneuf, grâce à un don de ce dernier de 100 000 $ répartis sur trois ans.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

NOUVELLE | L'OSM annonce six nouveaux concerts en webdiffusion, dont un concert d'Halloween gratuit

Par Caroline Rodgers le 28 octobre, 2020

Malgré les circonstances difficiles que l'on connaît, on ne baisse pas les bras du côté de l'Orchestre symphonique de Montréal, qui annonce aujourd'hui six nouveaux concerts spécialement captés pour la webdiffusion, avec des artistes de renom et quatre chefs d'orchestres canadiens.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

NOUVELLE | L'Orchestre Métropolitain dévoile les compositeurs gagnants de son grand concours L'héritage de Beethoven

Par Caroline Rodgers le 29 octobre, 2020

Ils sont quatre, et ils auront droit à une bourse de 5000 $ chacun, en plus d'assister à la création de leur oeuvre primée par l'Orchestre Métropolitain. Francis Battah, Nicholas Ryan, Cristina Garcia Islas et Marie-Pierre Brasset sont les gagnants du concours L'héritage de Beethoven, lancé par l'OM en juin dernier.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.