DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

COMPOSITEURS | Airat Ichmouratov : premières collaborations avec Chandos et le New York Philharmonic

Par Caroline Rodgers le 3 juillet, 2019

Airat Ichmouratov, compositeur. (Photo: Mirielle Gaza)

Les choses avancent à grands pas pour le compositeur québécois Airat Ichmouratov, qui lançait vendredi dernier son premier enregistrement sous étiquette Chandos. Ce nouvel album marque le début d’une belle aventure, puisqu’un second sera enregistré cet été avec la prestigieuse maison de disque. Autre merveilleuse nouvelle: il recevait récemment la confirmation que son Concerto pour flûte sera créé par le New York Philharmonic lors d’une saison à venir.

« En 2004, j’avais rencontré le directeur de Chandos, alors que nous avions enregistré l’album Klezmer avec I Musici et Kleztory sous la direction de Yuli Turovsky, se souvient Airat Ichmouratov. À l’époque, je ne faisais que commencer ma carrière de compositeur et j’avais écrit peu de musique. J’ai décidé de le contacter l’an dernier pour lui faire connaître ma musique, et à la même période, j’ai commencé à travailler avec le chef d’orchestre russe Evgeny Bushkov, qui est aussi un violoniste phénoménal. Il est directeur musical du Belarussan State Chamber Orchestra, qui est un orchestre unique, qui existe depuis cinquante ans, à Minsk, et qui a fait des tournées avec Sviatoslav Richter. Quand Chandos m’a proposé d’enregistrer, j’ai tout de suite pensé à cet orchestre. »

Le résultat comprend son Concerto grosso no 1, op. 28, les Trois Romances pour alto, cordes et harpe, op. 22 et l’Octuor op. 56, « Letters from an Unknown Woman » d’après une nouvelle de Stefan Zweig et arrangé pour orchestre à cordes par le compositeur. La partie d’alto solo des Trois Romances est tenue par la conjointe d’Ichmouratov, l’excellente Elvira Misbakhova, elle-même très active sur la scène montréalaise en tant qu’assistante alto solo de l’Orchestre Métropolitain et de l’Orchestre symphonique de Longueuil.

« Cet album est dédié à Yuli et Eleonora Turovsky, qui ont été comme mes seconds parents, ici, ajoute-t-il. Les Trois Romances pour alto étaient un cadeau d’anniversaire pour Eleonora Turovsky. Nous l’avons joué pour elle et Yuli a tellement aimé la pièce qu’il l’a mise au programme d’I Musici. »

 

Un premier album des oeuvres d’Airat Ichmouratov vient de paraître sur Chandos.

Un second album de pièces d’Airat Ichmouratov sera enregistré cet été avec un orchestre dont le nom sera révélé plus tard.

« Nous allons enregistrer ma première symphonie et deux de mes ouvertures, en août, et l’album sera lancé l’été prochain. Les gens de Chandos aiment ma musique et d’autres projets seront annoncés. Je suis très heureux de cela. »

De Laval à New York…

« L’été dernier, mon Trio pour alto, flûte et harpe a été créé à Orford par Marina Thibeault, Jocelyne Roy et Valérie Milot. Le flûtiste Robert Langevin, qui est flûte solo du New York Philharmonic, était présent. Juste après le concert, il m’a demandé la partition et m’a demandé si je pourrais lui composer un Concerto pour flûte. Celui-ci sera créé à l’Orchestre symphonique de Laval, qui m’a officiellement commandé le concerto, en mars 2020. Il sera ensuite joué à New York au cours de la saison 2020-2021. Je suis vraiment honoré. »

D’autre part, son Quatuor à cordes no 4 sera joué en Australie par l’Acacia String Quartet, pas moins de huit fois. Il a également reçu une commande du Omega Ensemble, qui jouera une nouvelle oeuvre en première mondiale à l’Opéra de Sydney en décembre prochain. Le compositeur se rendra certainement sur place pour cette première importante.

Et jusqu’à Moscou

Et les bonnes nouvelles n’arrêtent pas là : Ichmouratov vient de recevoir la confirmation que le légendaire orchestre de chambre russe The Moscow Virtuosos et le célèbre Ishara Puppet Theatre Trust de l’Inde interpréteront sa composition « When Land into Water » à Moscou le 6 octobre 2019, dans le cadre du X International Puppet Theatre Festival named after Sergey Obraztsov.

« J’ai énormément de chance de recevoir le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts de Longueuil, depuis des années. Je suis très reconnaissant à ces organismes. »

 

LIRE AUSSI:

 

PORTRAITS DE COMPOSITEURS | Simon Bertrand, compositeur des poètes

 

 

 

 

 

 

 

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

DOSSIER | Les concerts Sérénité sonore : Ô temps, suspends ton vol...

Par Béatrice Cadrin le 30 juin, 2019

La harpiste Annabelle Renzo, fondatrice de Sérénité sonore, accueille son public dans une salle au concept unique, garnie de chaises hamacs.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

IN MEMORIAM | Anne-Marie Trahan, juge retraitée et bienfaitrice de l'opéra, n'est plus

Par Caroline Rodgers le 13 juillet, 2019

C'est avec surprise et tristesse que nous avons appris hier soir le décès de l'ancienne juge de la Cour supérieure Anne-Marie Trahan, grande mélomane, amoureuse d'opéra et généreuse philanthrope.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

NOUVELLE | Premier prix de cor naturel à un Montréalais au 51e Symposium international du cor

Par Béatrice Cadrin le 8 juillet, 2019

Le Premier prix du concours de cor naturel a été accordé à un Montréalais au 51e Symposium international du cor à Gand, en Belgique.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.