DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

RENCONTRE | Mado Lamotte : "Pourquoi j'aime l'opéra"

Par Michel Joanny-Furtin le 3 octobre, 2019

Mado Lamotte aime l'opéra. Elle nous explique pourquoi. (Photo : courtoisie de Mado Lamotte)
Mado Lamotte aime l’opéra. Voici pourquoi. (Photo : courtoisie de Cabaret Mado)

Luc Provost, l’être humain de chair et de sang qui prête corps et vie à l’incroyable Mado Lamotte, célèbre drag queen et reine des « folles » nuits de Montréal et de son Cabaret Mado, est un passionné d’opéra et ce depuis son plus jeune âge. Rencontre.

Q : Quand et comment as-tu découvert l’opéra?

R : « Très jeune, lorsque j’étais membre des Petits Chanteurs du Mont-Royal. »

Q : Qu’est-ce qui t’a fait aimer l’art lyrique?

R : « J’ai découvert et aimé la musique classique d’abord, puis j’ai eu l’occasion de jouer un enfant dans Carmen au milieu des années 70 et j’ai trouvé ça formidable! »

Q : Écoutes-tu fréquemment de l’art lyrique?

R : « Auparavant j’en écoutais beaucoup le matin puis les émissions matinales ont pris le relais… Mais je pense que je vais me remettre à l’opéra matinal parce que je trouve que les nouveaux animateur(e)s manquent un peu… de « consistance ».

Surtout, cela me permet de découvrir d’autres voix, d’autres enregistrements, d’autres productions, que ce soit à la Grande Bibliothèque pour y emprunter des CD ou sur Spotify où on trouve de plus en plus d’œuvres classiques et lyriques. Comme je passe l’été dehors, l’opéra est pour moi un plaisir plus intime, pendant les saisons plus fraîches « dans le confort de son foyer »…

 

On comprend facilement pourquoi Mado Lamothe aime les costumes extravagants à l'opéra. (Photo: courtoisie de Mado Lamotte)
On comprend facilement pourquoi la drag queen Mado Lamotte aime les costumes extravagants à l’opéra. (Photos : courtoisie de Cabaret Mado)

Q : As-tu un ou des opéras préférés et pourquoi?

R : « Je suis un fan de Tosca. Ah, que Vissi d’arte me parle ! Oh, bien sûr il y a des grands classiques comme par exemple La Flûte Enchantée. Ça fait un peu cliché, mais c’est pour moi un merveilleux souvenir d’enfance avec mon père quand je l’ai vu au cinéma dans la version d’Ingmar Bergman. »

Q : Suis-tu la carrière de certain(e)s artistes lyriques?

R : « Je ne suis pas trop les nouveaux chanteurs et chanteuses d’opéra – sans doute un problème de temps et de disponibilité – mais je ne cache pas mon coup de cœur pour Mirella Freni, qui a enchanté les scènes dans les années 50 et 60.

J’adore Marie-Josée Lord que j’ai pu apprécier lorsque je me suis abonné à l’OdeM il y a une dizaine d’années. Et je me souviens d’une Salomé sur la scène de Wilfried-Pelletier [NDLR : Nicola Beller Carbone en 2011], toute menue mais qui faisait vibrer la salle jusqu’aux balcons par sa puissance vocale. Et j’ai récemment découvert le talent vocal de la soprano Nicole Car et du ténor Owen McCauslan  [NDLR : respectivement Tatiana et Lenski] dans Eugène Onéguine à l’Opéra de Montréal. »

 

Mado Lamotte, la célèbre drag queen de Montréal, aime l'opéra. (Photo: courtoisie de Cabaret Mado)
Mado Lamotte, la célèbre drag queen de Montréal, aime l’opéra. (Photo: courtoisie de Cabaret Mado)

Les opéras préférés de Mado Lamotte

Q : Y a-t-il un opéra qui t’a particulièrement marqué?

R : « J’aime beaucoup La Fille du Régiment que j’ai hâte de voir sur une scène bientôt. J’ai une version enregistrée avec Joan Sutherland et on l’entend s’amuser en interprétant ce rôle, un vrai bonheur. Par ailleurs, j’ai très hâte d’aller voir Lucia di Lammermoor à l’Opéra de Montréal. J’adore l’opéra italien, c’est souvent joyeux et comique… même dans les drames.

 

Ce que j’aime dans l’opéra, c’est cette démesure entre la réalité et le drame, avec des arguments parfois fort simplistes et une extravagance des costumes presque invraisemblable, comme certaines histoires d’ailleurs… Des histoires autant tragiques que comiques, parfois absurdes à la Ionesco, j’adore…

 

Q : Mado Lamotte s’inspire-t-elle des héroïnes d’opéra?

R : « Tellement! Le côté drama queen flamboyante, d’où croyez-vous que ça me vient, viarge! »

On peut voir et entendre Mado Lamotte lors des soirées « Mado reçoit » les vendredis et samedis à son cabaret (23h et 00h30) ou à son nouveau restaurant La Dînette à Mado.

Pour tout savoir des activités de la flamboyante drag queen, n’oubliez pas de la suivre sur Facebook :

www.facebook.com/CabaretMado/

www.facebook.com/LaDinetteaMado/

www.facebook.com/madolamotte/

LIRE AUSSI :

 

OPÉRA | Dix productions du Metropolitan Opera dans un cinéma près de chez vous cette saison

 

 

 

 

Michel Joanny-Furtin

Michel Joanny-Furtin

Collaborateur chez Ludwig van Montréal
Journaliste et chroniqueur, cet ancien travailleur social passionné d’art lyrique et de musique classique, mais aussi contemporaine, a commencé comme attaché de presse de jeunes compagnies lyriques et théâtrales tout en poussant quelques improbables contre-uts dans un chœur d’hommes.
Avant de verser dans le journalisme culturel et social local au Québec depuis quelques années, dont une à la SMCQ, cet animateur radio a également produit "Opér’Apéritif" sur les ondes de Radio-Dreyeckland en Alsace puis de CIBL à Montréal pendant quelques années. Comme quoi, entre le micro et la plume, Michel Joanny-Furtin prend toujours… des notes !
Michel Joanny-Furtin
Michel Joanny-Furtin

Michel Joanny-Furtin

Collaborateur chez Ludwig van Montréal
Journaliste et chroniqueur, cet ancien travailleur social passionné d’art lyrique et de musique classique, mais aussi contemporaine, a commencé comme attaché de presse de jeunes compagnies lyriques et théâtrales tout en poussant quelques improbables contre-uts dans un chœur d’hommes.
Avant de verser dans le journalisme culturel et social local au Québec depuis quelques années, dont une à la SMCQ, cet animateur radio a également produit "Opér’Apéritif" sur les ondes de Radio-Dreyeckland en Alsace puis de CIBL à Montréal pendant quelques années. Comme quoi, entre le micro et la plume, Michel Joanny-Furtin prend toujours… des notes !
Michel Joanny-Furtin
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | La grande soprano Jessye Norman n'est plus

Par Caroline Rodgers le 30 septembre, 2019

C'est avec consternation que nous venons d'apprendre le décès de la grande soprano américaine Jessye Norman, survenu aujourd'hui, 30 septembre
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

RENCONTRE | Philippe Prud'homme: "Je n'ai aucun scrupule à passer d'un univers à l'autre"

Par Caroline Rodgers le 28 septembre, 2019

Entretien avec le pianiste et compositeur Philippe Prud'homme, qui sera l'invité de l'Orchestre symphonique de Laval pour le concert Les Années Folles, cette semaine.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

NOUVELLE | Jean-François Lapointe nommé directeur artistique de l'Opéra de Québec

Par Béatrice Cadrin le 17 octobre, 2019

Grand changement en vue à l'Opéra de Québec : Grégoire Legendre quitte la direction artistique de l'organisme, qu'il pilotait depuis 25 ans. Le président du conseil d’administration, M. Pierre A. Goulet, annonçait ce matin par voie de communiqué que c'est le baryton de renommée internationale Jean-François Lapointe qui lui succédera à partir de septembre 2020.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.