DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

MOIS DES CORDES | Devenir luthier en 2019 : entre tradition et modernité

Par Béatrice Cadrin le 8 mai, 2019

À la croisée de la tradition et de la modernité, la lutherie québécoise contemporaine continue de prendre de l’essor. (Photo: page Facebook de l'École nationale de lutherie)
Devenir luthier. À la croisée de la tradition et de la modernité, la lutherie québécoise contemporaine continue de prendre de l’essor. (Photo: page Facebook de l’École nationale de lutherie)

 

MOIS DES CORDES LVMDurant tout le mois de mai, et jusqu’au 5 juin, Ludwig van Montréal propose à ses lecteurs le Mois des cordes LVM, une présentation du Concours musical international de Montréal, commanditaire exclusif du Mois des cordes. Découvrez une foule d’articles sur l’univers passionnant des instruments à corde et ceux qui en jouent pendant tout le Mois des cordes LVM!

Stradivari, Amati, Guarneri : autant de noms qui font vibrer l’imagination comme les cordes d’un violon sous un archet agile. Très peu d’élus auront cependant le privilège de jouer d’un instrument de ces luthiers mythiques. Heureusement, la lutherie contemporaine se porte très bien au Québec, et les interprètes pourront trouver auprès d’un luthier local un instrument qui comblera leurs attentes les plus exigeantes.

Cela n’a cependant pas toujours été le cas. Rémi Rouleau, directeur de l’École nationale de lutherie, fait partie d’un petit groupe de luthiers s’appliquant à mieux faire connaître l’histoire de la lutherie québécoise. Selon lui, ce métier ne se pratiquait presque plus dans la province dans les années 1970. Le renouveau actuel a été initié par la création à Québec de l’École de lutherie artistique du Noroît, la première école du genre au pays. L’enseignement y était dispensé par le luthier d’origine italienne Sylvio de Lellis et plus tard par le Québécois Mario Lamarre. Aujourd’hui, les aspirants-luthiers peuvent fréquenter l’École nationale de lutherie à Québec ou l’École de lutherie-guitare Bruand, installée à Longueuil.

Les deux écoles profitent d’une formule de partenariat avec un cégep local leur permettant d’émettre un diplôme d’études professionnelles conforme aux exigences du ministère de l’éducation. Au sujet du soutien et de la structure fournis à son école par le Cégep Limoilou, Rémi Rouleau n’a aucune hésitation :

« C’est un partenariat profitable. On envisagerait mal d’enseigner la lutherie sans ce soutien-là, les autres formules sont trop précaires. »

Le coordonnateur à l’enseignement de l’École de lutherie-guitare Bruand, Pierre Bergeron, souligne pour sa part l’énorme avantage que tirent les étudiants de la collaboration avec le Cégep du Vieux-Montréal :

« Les étudiants n’en sont pas toujours conscients, mais c’est une solide formation qu’ils reçoivent à peu de frais dans un système public. Des luthiers professionnels de l’extérieur, des États-Unis entre autres, sont renversés de voir et d’entendre les instruments des finissants, ils n’ont pas ce genre d’école publique de lutherie. »

 

Un local de l'École nationale de lutherie, à Québec. (Photo: page Facebook de l'École nationale de lutherie)
Un local de l’École nationale de lutherie, à Québec. (Photo: page Facebook de l’École nationale de lutherie)

La passion d’apprendre

Il n’a fallu qu’une simple publicité pour l’École nationale de lutherie sur Facebook pour éveiller chez la soprano de Québec Luce Vachon le désir irrésistible de tenter l’expérience. Il n’y avait aucun doute pour elle que des deux volets offerts par l’école, soit lutherie de la guitare ou du violon, c’était la fabrication de violons qui l’attirait. Depuis un an, elle suit passionnément les cours : propriétés des matériaux, concept et dessin, fabrication des différentes parties du violon (manche, table, éclisses) et leur assemblage, sans négliger l’entretien et la réparation d’instruments existants.

« Je ne m’attendais pas à recevoir une formation aussi actuelle : les cours comme Caractéristiques des matériaux où on fait des maths et un peu de physique ou bien la création de plans d’instruments sur le logiciel Autocad me demandent toute mon attention. J’ai un très bon soutien de la part de mes professeurs et ça se passe très bien. Notre cohorte aussi est super, on se tient tous ensemble et on s’entraide dès qu’on peut. »

Même son de cloche pour l’atmosphère d’entraide du côté de l’École lutherie-guitare Bruand, où les étudiants quitteront le programme en possession de deux guitares classiques, d’une guitare acoustique et d’un ukulele fabriqués de leurs mains.

 

Un étudiant de l'école de lutherie Bruand, à Longueuil. (Photo: André Brunet)
Un étudiant de l’école de lutherie Bruand, à Longueuil. (Photo: André Brunet, Lutherie-Guitare Bruand)

Conscientes que la plupart de leurs finissants deviendront travailleurs autonomes, les deux écoles accordent de l’importance à former leurs étudiants en gestion et dans la promotion de leur travail.

D’ailleurs, des activités sont organisées pour faciliter la transition au monde professionnel. Un concert annuel par des musiciens chevronnés sert à démontrer les propriétés acoustiques des instruments complétés par les finissants, tandis que les instruments complétés sont aussi réunis dans une exposition permettant d’admirer la précision et l’esthétisme raffiné du travail accompli.

Chaque année, un(e) finissant(e) s’étant démarqué dans chaque volet de l’École nationale de lutherie est choisi pour présenter ses travaux au Forum des fabricants, le rassemblement des luthiers en violon, et au Salon international de la guitare de Québec. Pour sa part, Pierre Bergeron réserve deux emplacements dans son atelier privé de Longueuil afin de les louer à des finissants à leur sortie de l’école et ainsi leur permettre de prendre pied dans un atelier professionnel.

Qualités requises

Interrogé sur les qualités nécessaires pour devenir luthier, Rémi Rouleau place la patience et la persévérance au premier plan, devant la dextérité manuelle : « On n’est pas dans le résultat immédiat! Il faut savoir que le chemin va être long, et vouloir quand même le faire, vouloir repousser ses limites. Ça prend une capacité à relever des défis et ne pas perdre de vue ses objectifs. » Il est d’avis qu’avoir joué soi-même d’un instrument n’est pas nécessairement un atout en début de formation, mais que ça le devient lors du travail en atelier, pour bien comprendre les demandes des clients.

Et des clients, il y en a : toujours selon m. Rouleau, les besoins du marché dépassent encore à l’heure actuelle le nombre de gradués, qui réussissent bien à se placer ou à lancer leur propre atelier.

À la croisée de la tradition et de la modernité, la lutherie québécoise contemporaine continue de prendre de l’essor.

Dates à retenir

Québec :
Concert-démonstration :
le 27 mai, 19h, à la Salle Sylvain-Lelièvre du Cégep Limoilou. Avec David Jacques et Claude Laflamme. Entrée libre. PAGE FACEBOOK DE L’ÉVÉNEMENT. 

« Matière à rencontres », exposition des finissants en Techniques de métiers d’art du Cégep Limoilou :
Du 14 au 19 juin, Salle Multi du Complexe Méduse.

Forum des fabricants 2019 : Lutherie et archèterie contemporaine

(Expositions + Concert + Fabrication en direct)

Québec : le dimanche 19 mai, Palais Montcalm.
Montréal : le dimanche 2 juin, Musée des Beaux-Arts. Fabrication en direct d’un violon et d’un archet: du 27 mai au 1 juin, Hall de la Salle Bourgie. L’instrument réalisé sera remis au grand gagnant du Concours musical international de Montréal.

LIRE AUSSI:

NOUVELLE | Le Concours musical international de Montréal lance les « Mini Violini »

 

 

 

Béatrice Cadrin

Béatrice Cadrin

Passionnée par l’orchestre symphonique et par la médiation de la musique, Béatrice est formée en interprétation musicale (alto et direction d’orchestre) au Conservatoire de musique de Québec, à l'Université Laval et à l'École supérieure de musique et de théâtre de Hanovre (Allemagne). Elle achève cette année une maîtrise en musicologie à l’Université de Montréal.
Béatrice Cadrin
Béatrice Cadrin

Béatrice Cadrin

Passionnée par l’orchestre symphonique et par la médiation de la musique, Béatrice est formée en interprétation musicale (alto et direction d’orchestre) au Conservatoire de musique de Québec, à l'Université Laval et à l'École supérieure de musique et de théâtre de Hanovre (Allemagne). Elle achève cette année une maîtrise en musicologie à l’Université de Montréal.
Béatrice Cadrin
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | Fabien Gabel renouvelle son contrat avec l'OSQ pour la saison 2019-2020

Par Caroline Rodgers le 17 mai, 2019

L'Orchestre symphonique de Québec vient d'annoncer que le mandat de directeur musical de Fabien Gabel est renouvelé pour une saison supplémentaire, et qu'il deviendra par la suite "conseiller musical" pour la saison 2020-2021 en attendant la nomination de son successeur.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

IN MEMORIAM | Patrick Wedd: un grand musicien nous a quittés

Par Béatrice Cadrin le 21 mai, 2019

La disparition de Patrick Wedd, décédé samedi dernier des suites d’une courte maladie, laisse la communauté musicale de Montréal en deuil d’un grand musicien.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

CHOIX DE LA RÉDACTION | Cinq concerts classiques passionnants à entendre cette semaine (20 au 26 mai)

Par Caroline Rodgers le 20 mai, 2019

La saison classique régulière tire doucement à sa fin, mais il reste néanmoins nombre de bons concerts à entendre cette semaine. les principaux événements étant évidemment la venue du chef Michael Tilson Thomas à l'OSM et le récital du pianiste Evgeny Kissin, sans oublier le concert du 35e anniversaire d'I Musici de Montréal. Voici nos choix de la rédaction du 20 au 26 mai.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.