L'ÉTÉ DES MUSICIENS | Marc Djokic: de Montréal au Kentucky en passant par Saint-Lambert

Par Caroline Rodgers le 14 mai 2018

Né en Nouvelle-Écosse, Marc Djokic est venu vivre à Montréal en 2007. (Crédit: Waël Chanab)
Né en Nouvelle-Écosse, Marc Djokic est venu vivre à Montréal en 2007. (Crédit: Waël Chanab)

Chaque semaine en mai et juin, nous vous présenterons les activités estivales d’un musicien d’ici. Pour inaugurer cette nouvelle série, le violoniste Marc Djokic, qui est fort occupé par les temps qui courent. Entre l’enregistrement de son premier disque sur ATMA Classique et un voyage au Kentucky avec le Trio Tangere, il jouera cette semaine aux Jeunesses Musicales Canada avec la percussionniste Beverly Johnston, et au Festival Classica les 2 et 3 juin. Tour d’horizon de l’été du violoniste.

 

Duo Bev & Marc - Beverley Johnston et Marc Djokic
Beverly Johnston et Marc Djokic forment le duo Bev’n’Marc, qui se produira aux JMC mercredi soir. (Crédit: Shayne Gray)

Bev’n’Marc aux JMC

Les sympathiques Concerts apéro des JMC proposent un hors-série avec le duo Bev’n’Marc, formé de la percussionniste Beverly Johnston et de Marc Djokic. Il s’agit d’une collaboration avec Concerts noncerto.

« Nous jouons ensemble depuis quelques années et nous avons de nombreux concerts à l’horizon, mais ce seront nos débuts montréalais, dit-il. Plus tard, nous allons jouer en Ontario. Nous allons jouer, en création mondiale, la pièce Vignettes for Violin and Marimba‘ du compositeur canadien Christos Hatzis. »

Ils joueront également Noncerto Notre-Dame-de-Grâces, de Mathias Maute, Hammer and Bow, de Michael Colgrass, Everybody talk about freedom, de Julie Spencer, et Legal Highs de David Jones.

Mercredi, 16 mai, 18 h, salle Joseph-Rouleau des JMC. Le concert est précédé d’un apéro à 17 h 15, inclut dans le prix du billet. 

Un premier voyage à Venise

À peine aura-t-il rangé son instrument dans son étui, mercredi soir, qu’il sera temps de se diriger vers l’aéroport où Marc Djokic s’envolera vers Venise, pour la première fois. Il y est invité à donner un récital privé.

« Je ne reste jamais en place bien longtemps! », dit-il en riant.

 

André Mathieu, pianiste et compositeur. (Photo: Bibliothèque et Archives nationales du Québec)
André Mathieu, pianiste et compositeur. (Photo: Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

Deux concerts au Festival Classica

En juin, Marc Djokic participera à deux concerts dans le cadre du Festival Classica. Le 2 juin, ce sera You Can’t Always Get What You Want, avec Stéphane Tétreault au violoncelle, Airat Ichmouratov à la clarinette et Elvira Mishbakova à l’alto. Les succès des Stones y seront transformés en musique de chambre. À la St.Lambert United Church, 2 juin, 15 h. 

Le lendemain, il fera partie d’un groupe de musiciens qui présenteront des oeuvres inédites d’André Mathieu, incluant le pianiste Jean-Philippe Sylvestre. À la Saint-Andrew Presbytarian Church, 3 juin, 16 h. 

 

Le Trio Tangere, un nouvel ensemble formé par Marc Djokic (violon), Jérôme Ducharme (guitare) et Louis Trépanier (guitare) (Crédit: Rick Millette).
Le Trio Tangere, un nouvel ensemble formé par Marc Djokic (violon), Jérôme Ducharme (guitare) et Louis Trépanier (guitare) (Crédit: Rick Millette).

Le Trio Tangere au Kentucky

Marc Djokic, qui aime décidément participer à une foule de petits ensembles, fait également parti du Trio Tangere, un trio guitares et violon formé récemment. Ses deux complices dans cette aventure sont Jérôme Ducharme et Louis Trépanier, guitaristes. Tous trois s’envoleront pour Louisville, Kentucky, en juin, afin de jouer dans le cadre de l’American Guitar Society Conference.

« Le hasard fait en sorte que juste après cet événement, je prendrai de nouveau l’avion pour l’Europe, cette fois pour Berne, en Suisse. J’ai été invité à jouer à l’ambassade canadienne avec un ensemble qui s’appelle Air, Keys and Strings, qui inclut une thérémine et un piano. Le thérémiste est Thorwald Jorgensen, qui est certainement l’un des meilleurs de cet instrument dans le monde actuellement. »

En résidence à CAMMAC

Cet été, l’une des occupations principales du violoniste sera de visiter régulièrement le Centre musical CAMMAC, dont il sera le premier artiste en résidence.

Un premier disque

Au moment de nous parler, Marc Djokic était en plein enregistrement de son premier disque, sous étiquette ATMA Classique, qui sortira .

« Il comprendra pas mal de nouvelle musique, pour la plupart jamais enregistrée ».

On connaîtra les détails de cet enregistrement plus tard.

Pas que le travail dans la vie

C’est bien beau de travailler, mais l’été, c’est aussi fait pour relaxer! Pendant la saison estivale, quand il n’est pas en train de donner des concerts, Marc Djokic aime faire du vélo de route.

« Et comme je suis nouvellement propriétaire, cet été, je vais faire l’aménagement de mon terrain et des BBQ! »

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? Lisez aussi:

Marc Djokic devient le premier artiste en résidence de CAMMAC. 

Jeunesses Musicales Canada: une programmation remplie de talent et de créativité

 

NE RATEZ PLUS NOS ARTICLES? ABONNEZ-VOUS À L’INFOLETTRE LUDWIG VAN MONTRÉAL

 

 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

LES NOUVELLES DU JOUR DANS VOS COURRIELS

company logo
Conditions d'utilisation & Politique de vie privée
© 2023, Museland Media, Inc., Tous droits réservés.