IN MEMORIAM | Le compositeur José Evangelista est décédé

Par Caroline Rodgers le 11 janvier 2023

À gauche: José Evangelista (Photo: Justine Latour), en haut à droite: Claude Vivier, Lorraine Vaillancourt et José Evangelista (photo: courtoisie), en bas à droite: le compositeur entouré d'enfants à l'occasion d'un événement de la SMCQ (photo: courtoisie de la SMCQ)
À gauche: José Evangelista (Photo: Justine Latour), en haut à droite: Claude Vivier, Lorraine Vaillancourt et José Evangelista (photo: courtoisie), en bas à droite: le compositeur entouré d’enfants à l’occasion d’un événement de la SMCQ (photo: courtoisie de la SMCQ)

Le compositeur José Evangelista, Montréalais d’adoption né en Espagne et arrivé au Québec au début des années 1970, est décédé hier à l’âge de 79 ans, avons-nous appris par la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ). 

« C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès du compositeur José Evangelista. Ana Sokolovic, Walter Boudreau et toute l’équipe de la SMCQ souhaitent exprimer leurs sincères condoléances à sa famille et à toute la communauté musicale. Ce talentueux et prolifique compositeur a écrit plus de 80 œuvres. Sa musique, teintée par ses origines espagnoles et ses nombreux voyages, notamment à Bali, avait été célébrée au cours de notre Série hommage 2017-2018 », a déclaré la SMCQ sur sa page Facebook. 

« José Evangelista a été un professeur de composition reconnu et apprécié à l’Université de Montréal où il a notamment formé Ana Sokolovic, Samy Moussa, Analia Llugdar, Simon Bertrand et bien d’autres », est-il mentionné dans la même publication.

 

Claude Vivier, Lorraine Vaillancourt et José Evangelista dans les années 1970. (Photo: courtoisie)
Claude Vivier, Lorraine Vaillancourt et José Evangelista dans les années 1970. (Photo: courtoisie)

José Evangelista est arrivé au Québec à l’âge de trente ans après avoir fait ses études musicales en Espagne. Il est rapidement devenu ami avec d’autres musiciens du milieu québécois qui commençaient aussi leur carrière, notamment Lorraine Vaillancourt, Michel Longtin et Claude Vivier, avec qui il a lancé Les Événements du Neuf, une société de concerts qui allait durer une douzaine d’années.

Cette histoire est racontée plus en détails dans cet article, rédigé à la suite d’une entrevue avec lui Lorraine Vaillancourt, que j’avais rencontrés au domicile du compositeur, en mars 2018.

 

Lorraine Vaillancourt et José Evangelista évoquent leurs souvenirs. (Crédit: Alain Beauchesne)
Lorraine Vaillancourt et José Evangelista évoquent leurs souvenirs, mars 2018, Outremont. (Crédit: Alain Beauchesne)

Biographie de José Evangelista

Voici une biographie officielle du compositeur telle qu’on la retrouve sur le site du Centre de musique canadienne, où l’on retrouve également une liste de ses œuvres.

« José Evangelista poursuit une démarche où il explore des façons de faire une musique basée exclusivement sur la mélodie. Il a ainsi développé, autant pour des petits ensembles que pour l’orchestre ou le clavier, une écriture hétérophone d’après laquelle la ligne mélodique, engendrant des échos d’elle-même, crée une illusion de polyphonie. Sa musique prend ses racines d’une vision très large de la tradition: à ses origines espagnoles s’est greffée l’influence du gamelan indonésien, de l’avant-garde occidentale et des musiques modales.

Evangelista est né à Valence (Espagne) en 1943. Il a commencé ses études musicales avec Vicente Asencio mais il a parallèlement fait des études scientifiques (licence en physique) et par la suite travaillé en informatique, ce qui l’a amené au Canada. Installé à Montréal en 1970, il a étudié la composition avec André Prévost et Bruce Mather. Entre 1979 et 2009, il a été professeur à l’Université de Montréal. Il a également été membre fondateur de plusieurs sociétés de concerts et en 1987, a créé l’Atelier de gamelan balinais de l’Université de Montréal.

Il a remporté plusieurs prix et reçu de nombreuses commandes, notamment de l’Itinéraire (Paris), du Kronos Quartet, du Groupe vocal de France, de la Société de musique contemporaine du Québec, de Radio-Canada et de Chants Libres. Ses œuvres ont été jouées au Canada, aux États-Unis, en Europe, en Asie et en Australie par des ensembles tels que l’Ensemble Modern (Francfort), le Nieuw Ensemble (Amsterdam), Music Projects (Londres), l’Orchestre philharmonique de Radio-France, l’Orchestre symphonique de Montréal, I Musici de Montréal et le Nouvel Ensemble Moderne. Entre 1993 et 1995, il a été compositeur résidant à l’Orchestre symphonique de Montréal. Il a également créé deux opéras, Exercices de conversation (2000 à Lyon, livret d’E. Ionesco) et Manuscrit trouvé à Saragosse (2001 à Montréal, livret d’A. Nouss d’après J. Potocki), et un monodrame, Exercices de style (2008 en France, sur des textes de Raymond Queneau). »

Toutes nos condoléances aux proches de José Evangelista.

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour  ICI 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

LES NOUVELLES DU JOUR DANS VOS COURRIELS

company logo
Conditions d'utilisation & Politique de vie privée
© 2023, Museland Media, Inc., Tous droits réservés.