CRITIQUE | La "Résurrection" de Mahler à l'OSM: quand le vocabulaire manque de superlatifs

Par Caroline Rodgers le September 17, 2022

Rafael Payare dirigeait l'Orchestre symphonique de Montréal pour son concert d'ouverture de la saison 2022-2023, le 15 septembre 2022. (Photo: Antoine Saito)
Rafael Payare dirigeait l’Orchestre symphonique de Montréal pour son concert d’ouverture de la saison 2022-2023, le 15 septembre 2022. (Photo: Antoine Saito)

Monumental, colossal, phénoménal: difficile de trouver le mot juste pour décrire le concert d’ouverture de la 89e saison de l’Orchestre symphonique de Montréal, le jeudi 15 septembre 2022. Une Symphonie no 2 de Mahler « Résurrection » qui établit une nouvelle étape pour Rafael Payare, alors qu’il présente officiellement sa première saison à titre de directeur musical de l’OSM. 

La Maison symphonique était évidemment pleine à craquer. Mahler attire toujours.

Après le mot de bienvenue adressé par Madeleine Careau, cheffe de la direction, qui a fait allusion au renouveau postpandémique et à celui de l’OSM, faisant un lien pertinent avec la « Résurrection », nous avons eu droit à la création de la pièce Time, du compositeur autrichien Thomas Larcher, une commande conjointe de plusieurs orchestres.

D’une vingtaine de minutes, la pièce est bien construite, habilement orchestrée et porteuse d’un climat assez sombre, je dirais même d’une dureté implacable. Comme son titre l’indique, le compositeur a voulu évoquer le passage du temps. La perception des œuvres étant subjective, à mon sens, Time éveille plutôt des images d’inquiétude, de guerre et de fin du monde, sauf pendant l’intermède plus léger, lyrique et mélodique du centre. On peut parler d’une œuvre réussie mais trop longue, pas particulièrement originale, et que je ne souhaite pas nécessairement réentendre.

La Résurrection de l’OSM

Après l’entracte, c’est le moment attendu de tous, cette fameuse Résurrection.

Exactement un an plus tôt, le 14 septembre 2020, on se réjouissait tous de retourner en salle sans jauge réduite, avec nos passeports vaccinaux et nos masques, pour le concert inaugural de la saison précédente.

Un an plus tard, nous avons l’impression qu’il s’agissait d’une autre planète, la planète COVID, avec ses désagréments, ses morts et sa tristesse. En relisant cette vieille critique d’alors, où je parlais « d’un concert qui laisse entrevoir le début d’une nouvelle ère sonore et esthétique », je constate que cette Symphonie no 2, est la pleine réalisation de cette ère, avec un orchestre poussé au maximum, qui respire un air nouveau et nous fait entendre une sonorité renversante. Nous y voilà, avec l’impression qu’une page d’histoire est en train de se tourner vers un chapitre passionnant.

S’il nous restait quelques doutes prudents, ils sont désormais balayés. Rafael Payare était ce qu’il fallait à l’OSM à cette époque de son histoire. Il impose le respect par la profondeur qu’il démontre, la hauteur de vue, une compréhension de l’œuvre qui ne se résume pas à une succession de bonnes idées mais à une vraie conception de l’ensemble, une logique dans le dosage des plans dynamiques doublée d’une énergie communicative qui passe de lui à l’orchestre, jusqu’à nous, et nous traverse. Nous sommes submergés par la force de cette musique et de cette prestation mémorable.

Quelques points forts: le son de la section des cors, tout simplement magnifique. La prestation du chœur, excellente. Les deux solistes, Karen Cargill et Dorothea Röschmann, magnifiques voix.

À juste titre, ce grand moment de musique est couronné par une ovation monstre, longue et bien méritée. On en ressort euphorique et on sera bien incapable de dormir, comme si la symphonie continuait de nous couler dans les veines.

Ce programme est de nouveau présenté cet après-midi, 17 septembre, à 14 h 30. Il a aussi été capté vendredi soir et est disponible sur medici.tv

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour  ICI 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

LES NOUVELLES DU JOUR DANS VOS COURRIELS

company logo
Conditions d'utilisation & Politique de vie privée
© 2022, Museland Media, Inc., Tous droits réservés.