NOUVELLE | Ana Sokolović devient directrice artistique de la SMCQ

Par Caroline Rodgers le 20 avril 2022

Ana Sokolović, première femme directrice artistique de l’histoire de la SMCQ

Ana Sokolovic, compositrice, nouvelle directrice artistique de la Société de musique contemporaine du Québec. (Photo: Jérôme Bertrand)
Ana Sokolovic, compositrice, nouvelle directrice artistique de la Société de musique contemporaine du Québec. (Photo: Jérôme Bertrand)

La Société de musique contemporaine du Québec annonce la nomination de la compositrice Ana Sokolović à titre de directrice artistique. Elle succède à Walter Boudreau, qui était en poste depuis 1988, et qui avait annoncé en septembre qu’il prendrait sa retraite à la fin de la saison.

Compositrice de réputation internationale, Ana Sokolović devient ainsi la première femme directrice artistique de la SMCQ, et la quatrième personne à occuper ce poste après Walter Boudreau, Gilles Tremblay et Serge Garant. 

« C’est avec le sourire aux lèvres et l’âme en paix que je laisse les rênes à Ana Sokolović après trente-trois saisons, toutes magnifiques ! Compositrice de grand talent et femme remarquable en tous sens, je suis persuadé qu’elle saura marquer de « son » empreinte la SMCQ en relevant avec panache et doigté les nombreux défis qui l’attendent », déclare Walter Boudreau par voie de communiqué.

Parcours d’Ana Sokolović 

Née à Belgrade, en Serbie, Ana Sokolović vit au Québec depuis 1992. Elle est professeure titulaire à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Depuis janvier, elle est également titulaire de la Chaire du Canada en recherche et création en opéra. 

Comme compositrice, son catalogue comprend quatre opéras, et en tout, 76 œuvres, selon sa maison d’édition, Boosey & Hawkes. Selon Operabase, elle a été la quatrième compositrice d’opéras la plus jouée au monde au cours de la décennie 2010-2019. En 2018, l’Opéra de Montréal présentait son opéra le plus joué (une cinquantaine de fois partout dans le monde), Svadba, pour six voix de femmes, à l’Espace Go. À ce jour, ses pièces ont fait l’objet de plus d’une vingtaine d’enregistrements.

Ana Sokolović est lauréate de nombreux prix, dont le prix de la SOCAN au Concours des jeunes compositeurs (1995, 1996, 1997), le prix Opus de la compositrice de l’année en 2007, le Prix Serge-Garant de la Fondation Émile-Nelligan en 2015, et le prix JUNO de la composition classique de l’année en 2019. En 2011-2012, la SCMQ lui consacrait la 3e édition de sa série Hommage.

« Les mots me manquent pour exprimer la joie et l’honneur de succéder à une figure aussi emblématique que Walter Boudreau. Depuis 1966, la SMCQ anime et marque le paysage musical du Québec en faisant rayonner nos créateurs de chaque génération tant auprès des mélomanes que des jeunes publics. Nous avons aujourd’hui une belle et large communauté de talents, que ce soit au niveau des nouvelles technologies, de la diversité, de l’interdisciplinarité et de la recherche. Comme hier, mais avec les défis d’aujourd’hui et ma vision de l’avenir, je veux faire écho à la pluralité des savoirs, des approches et des expressions artistiques », déclare Ana Sokolović.

Anik Shooner, présidente du conseil d’administration de la SMCQ, explique:

« Apportant une vision originale et innovante, Mme Sokolović possède une expérience à la fois diversifiée, interdisciplinaire et tout à fait singulière pour réaliser avec maestria la mission artistique de la SMCQ. Je suis très heureuse de cette nomination et impatiente d’œuvrer à ses côtés au rayonnement de notre institution. »

Toutes nos félicitations à Ana Sokolović.

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour  ICI 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

LES NOUVELLES DU JOUR DANS VOS COURRIELS

company logo
Conditions d'utilisation & Politique de vie privée
© 2022, Museland Media, Inc., Tous droits réservés.