DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

DISQUES | Trois albums classiques à écouter en attendant l'été

Par Christophe Rodriguez le 16 avril, 2021

Piazzolla, Ravel et Prokofiev, trois compositeurs complètement différents vous sont proposés cette semaine. Bonne lecture, et bonne écoute.

Ksenija Sidorova/Piazzolla Reflections/Alpha Classics/ Naxos

Jeune accordéoniste lettone (32 ans), Ksenija Sidorova fit son entrée en 2016 dans l’écurie Deutsche Grammophon, avec une relecture assez originale du Carmen de Georges Bizet. En février 2021, nous aurions pu l’entendre au Carnegie Hall, de New –York, justement pour le 100e anniversaire de naissance d’Astor Piazzolla(1921-1999), mais le concert fut hélas annulé, comme bien d’autres. Sous le thème de : Piazzolla Reflections, nous trouvons effectivement le Concerto pour bandonéon avec violon, piano, contrebasse et guitare. Tout à fait dans l’esprit du compositeur, elle livre une version passionnée, avec beaucoup d’équilibre et un je-ne-sais-quoi de rondeur qu’apporte l’accordéon. Le morceau de résistance est sans contredit Libertango, maintes fois entendu et décliné en versions diverses. Soutenue par le BBC National Orchestra sous la direction de Clark Rundell, cette composition magique, mais toujours marquée par quelques fibres de tragique, se veut émouvante ainsi que sensuelle, avec ce petit côté incisif qui apporte de jolies touches à ce théâtre musical argentin. Vous découvrirez aussi Two Keys of One, tiré d’un poème cde Josef Brodsky, mais qui n’a pas grand-chose à voir avec l’univers classique, tandis que : Fantasie on a Theme of Piazzolla du jeune compositeur Frank Angelis, nous ramène directement aux heures de gloire du tango. Une nouveauté composite qui se déguste lentement, en attendant un été, sans masque, si possible !

Robert Trevino/Ravel/Basque National Orchestra/Ondine/Naxos

Je ne savais pas que le joli Pays basque avait un orchestre. Dans les notes du livret, le chef, Robert Trevino, rappelle « qu’au-delà des connexions musicales et historiques, il y a quelque chose de plus profond, de plus philosophique, une véritable vision du monde. Le Pays basque se distingue géographiquement du reste de l’Espagne et de la France. C’est un territoire unique. On y trouve la mer Cantabrique, une masse d’eau glaciale, à la fois d’une grande férocité et d’une grande beauté. Aux côtés de cette mer, dans un fort contraste, se trouvent des montagnes. L’eau entre directement dans la chaine de montagnes. Je retrouve une partie de ces dynamiques dans la culture basque. Le peuple basque a dû trouver un équilibre entre l’acceptation et la négociation de ces barrières naturelles ».

Et nous aurions pu ajouter : lutter contre le joug franquiste pendant des décennies. Pour ce Ravel qui comprend : La valse, l’incontournable Rapsodie espagnole, Une barque dans l’océan et l’inusable Boléro, le chef ainsi que son jeune orchestre se font coloristes. Mené avec grâce et virtuosité, sans jamais tomber dans le spectaculaire, ou la facilité, surtout pour Le Boléro, tout est conquérant. Beaucoup de souffle, du dynamisme et le décor s’installent. Nous supposons que Robert Trevino a certainement dû écouter Leonard Bernstein. Nous avons trouvé beaucoup de similitudes dans cette Espagne, version Ravel, sensuelle et langoureuse.

 

Santtu –Matias Rouvali/ Symphony no 5 3 Prokofiev/Philarmonia Orchestra/Sigmund records/ Naxos

Voilà un jeune chef pour qui nous avons beaucoup d’admiration. Dynamique, intuitif et souriant, il offrit en 2020, du Lac des cygnes de Tchaïkovski qui valait vraiment son pesant d’or. Avec le Philarmonia Orchestra, dont la naissance remonte à 1945, Santtu-Matias Rouvali s’attaque à un gros morceau : la 5e symphonie de Prokofiev. Plus près d’Antal Dorati que de Karajan ou certains orchestres russes, réputés pour leur puissance, le chef joue la carte de l’expressionnisme, en déployant des peintures sonores, abandonnant un petit peu le souffle épique, au profit de l’élégance et du raffinement.

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour  ICI 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | La salle Bourgie annonce une centaine de concerts pour son 10e anniversaire

Par Caroline Rodgers le 9 septembre, 2021

La salle Bourgie vient de dévoiler sa saison 2021-2022. En tout, près d'une centaine de concerts seront présentés, sans compter ceux des présentateurs invités. Survol d'une programmation emballante qui fera bien des heureux.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

DISQUES | Trois nouveautés classiques pour mettre un baume sur le stress de la rentrée

Par Christophe Rodriguez le 22 septembre, 2021

Cette semaine, on vous propose trois nouveautés classiques bien différentes mais qui ont en commun de mettre un baume sur notre stress au milieu de l'agitation de cet automne surchargé. Bonne lecture, et bonne écoute. 
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

NOUVELLE | L'Orchestre Métropolitain lance une Académie de direction d'orchestre et annonce sa première cohorte

Par Caroline Rodgers le 16 septembre, 2021

L'Orchestre Métropolitain annonce les six premiers chefs de la relève qui participeront à sa nouvelle Académie de direction d'orchestre. L'appel de candidatures, lancé discrètement cet été, a attiré 32 jeunes chefs de partout au pays.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.