DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

COMPTE-RENDU | Ouverture de la salle Bourgie: quatuor pour la fin d'un confinement...ou pas?

Par Caroline Rodgers le 17 septembre, 2020

Jonathan Crow et Andrew Wan, du Nouveau Quatuor Orford, 16 septembre 2020, salle Bourgie. (Photo: Tam photography)

 

Alors que la salle Bourgie lançait sa saison modifiée avec un très beau concert du Nouveau Quatuor Orford, hier soir, le Québec franchissait le cap peu glorieux des 300 nouveaux cas de COVID-19 et La Presse titrait « Québec se prépare à un reconfinement partiel ». C’est donc sous la menace de nuages noirs à l’horizon que nous avons eu le bonheur d’entendre la musique de Jacques Hétu et de Beethoven. Sans écran, sans internet, mais enfin, en vrai: quatre excellents musiciens sur scène, masqués mais totalement engagés dans leur art. Mieux vaut en profiter pendant que ça passe.

Isolde Lagacé, directrice d’Arte Musica, était émue lorsqu’elle est venue saluer le public, avant le concert.

« J’ai espéré et imaginé ce moment tellement souvent, au cours des derniers mois », disait-elle. Elle n’était pas la seule. Le public était au rendez-vous. On ne peut évidemment dire « salle comble » en mode de distanciation, mais on sait que tous les billets disponibles étaient vendus.

Le Quatuor no 2 de Jacques Hétu, dont on fête cette année le 10e anniversaire du décès, est une merveille. Avec ses longues phrases inquiétantes, interrogatives, le premier mouvement dégage une sorte de tristesse calme et sans drame, bien appropriée aux temps que nous vivons. Une forme de résignation devant le malheur. Le deuxième mouvement, pour sa part, évoque plutôt le refus, la fuite, la peur et même la panique, d’autres émotions humaines bien familières par les temps qui courent, et nous tiennent en haleine. Au troisième, on a l’impression d’être arrivé quelque part, dans une zone plus harmonieuse tout de même traversée d’inquiétudes. Ou n’est-ce que moi qui transpose le récit des six derniers mois dans la musique que j’entends? Toujours est-il que c’est magnifique et émouvant.

Il n’y a pas d’entracte. Quelques minutes d’applaudissements, et nous voilà catapultés dans un autre univers, chez Beethoven, avec le Quatuor op. 59 no 3. Comment Andrew Wan, Jonathan Crow, Douglas McNabney (remplaçant Eric Nowlin, retenu aux États-Unis) et Brian Manker font-ils pour jouer quelque chose d’aussi difficile avec des couvre-visages? Parce qu’ils sont des professionnels et de grands musiciens. Je l’ai déjà écrit plusieurs fois: à mes yeux, Andrew Wan est un musicien d’exception. Sa virtuosité m’éblouit encore ce soir, mais à vrai dire, ses partenaires de quatuor sont aussi excellents. La fluidité de leurs échanges, la fusion des sonorités, l’harmonie générale qui se dégage de leur exécution rendent cette musique encore plus belle.

Le tout aura duré une heure, tout au plus. Quand pourrons-nous y retourner? La semaine prochaine, espérons-le, pour entendre le duo Cheng2, avec l’excellent violoncelliste Bryan Cheng, lauréat du Grand Prix du Concours de l’OSM en 2019, avec sa soeur Silvie Cheng au piano. Si Dieu le veut.

 

LIRE AUSSI:

 

NOUVELLE | La salle Bourgie rouvrira ses portes au public cet automne et dévoile déjà 36 concerts

 

 

 

 

 

 

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | Les nominations de l'ADISQ annoncées: qui sont les finalistes en musique classique?

Par Caroline Rodgers le 1 octobre, 2020

Les nominations à l'ADISQ viennent d'être annoncées. Voici les finalistes dans les catégories qui touchent à la musique classique. Toutes nos félicitations aux artistes en nomination! Nous connaîtrons les vainqueurs dans chaque catégorie au cours des galas du 28 octobre et du 1er novembre.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

CONCERT | Allegra Chamber Music celebrates 40 years with Yannick Nézet-Séguin, piano in our Virtual Gala

Par Ludwig Van le 9 octobre, 2020

For 40 years, Allegra Chamber Music has brought music to the public, free of charge.  Installed in the heart of downtown Montreal, Allegra has offered intimate chamber music concerts in the beautiful Redpath and Tanna Schulich Halls at McGill University. As we enter our 40th season, we plan to extend our mission of free chamber concerts featuring little known works and rarely performed instrument combinations by opening our Annual Gala event to the public via Livestream.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

ENTRETIEN | Les Baroqueries: l'art de s'adapter à l'ère du confinement

Par Caroline Rodgers le 13 octobre, 2020

Cet automne, le Festival Montréal Baroque a concocté Les Baroqueries, une chouette collection de vidéos qui nous font découvrir la musique et ceux qui la font sous des angles originaux. Nous nous sommes entretenus brièvement avec Susie Napper, directrice de Montréal Baroque, sur l'impact de la COVID-19 sur le festival, et sur les idées qui ont surgi du confinement.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.