DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

NOUVELLE | Le Festival de Lanaudière aura une édition "connectée" basée sur ses archives

Par Caroline Rodgers le 29 juin, 2020

Le Festival de Lanaudière, annulé cet été en raison de la pandémie de COVID-19, vient d’annoncer une édition virtuelle avec des artistes internationaux basée sur ses archives. En tout, quinze concerts qui ont marqué l’histoire du Festival seront présentés du 10 juillet au 9 août.

Les concerts seront présentés à compter de 19h30 les vendredis et samedis, puis à compter de 15h30 les dimanches, et seront disponibles en rattrapage pour une durée de 48 heures. En complément de programme, quatre films à composante musicale, Ballerina, Le Soliste, Les Choristes et Amadeus seront diffusés les mardis à 20h.

Pour réaliser ce projet qualifié de festival « Connecté », on est allé puiser dans les concerts du passé avec des artistes de prestige, dont feu Joseph Rouleau, Renata Scotto et Maxim Vengerov. De plus, des concerts d’ensembles habitués du Festival seront au rendez-vous, dont l’OSM et l’Orchestre Métropolitain. Seule la programmation du concert de clôture demeure inconnue.

Programmation

Les 10, 11 et 12 juillet

Le concert-gala inaugural de l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay, avec la soprano Carol Neblett, le ténor Vladimir Popov, la basse Joseph Rouleau, le pianiste Anton Kuerti, l’Orchestre du Festival et plus de 350 choristes, sous la direction de Semyon Vekshtein. Un concert qui avait eu lieu le 17 juillet 1989.

Une grande soirée lyrique avec la légendaire soprano Renata Scotto et l’Orchestre symphonique de Québec à la Cathédrale de Joliette, le 21 août 1986, sera également présenté.

Pour compléter ce week-end de grands noms, un récital du violoniste Maxim Vengerov, qui avait eu lieu le 18 juillet 1997, sera présenté.

Les 17, 18 et 19 juillet

On se remémore le 25e anniversaire du Festival avec la Symphonie no 8 de Mahler, dite « Symphonie des Mille », avec l’Orchestre symphonique de Montréal dirigé par Eliahy Inbal, huit chanteurs solistes et des chœurs d’adultes mixtes et d’enfants. En tout, plus de 400 interprètes étaient sur scène, le 28 juin 2002.

Le concert « All That Jazz » avec Lorraine Desmarais et l’Orchestre Métropolitain dirigé par Yannick Nézet-Séguin le 25 juin 2003 nous fera également revivre un grand moment.

Côté international, c’est la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, et son chef Paavo Järvi, qui étaient présents au Festival il n’y a pas si longtemps, soit le 3 août 2014, qui complètent ce week-end de souvenirs.

Les 24, 25 et 26 juillet

Les admirateurs de l’ex-Fanfreluche seront heureux d’entendre la voix de la merveilleuse Kim Yaroshevskaya comme narratrice de Pierre et le Loup, un concert présenté pour le centenaire de Prokofiev avec l’Orchestre Métropolitain en 1991.

Le 9 août 2014, l’OSM interprétait la Symphonie no 2 de Mahler, dite « Résurrection », sous la direction de Kent Nagano. On pourra les revoir et les réentendre.

Finalement, un concert de la soprano Gwyneth Jones en compagnie de l’OSQ à l’Église Saint-Jacques de Montcalm en 1988 complète cette fin de semaine.

Les 31 juillet, 1er et 2 août.

On pourra entendre l’OSM, sous la direction de Nagano, dans un concert de musique française avec des pièces de Ravel et Debussy, concert présenté en 2014.

Un deuxième concert de la Deutsche Kammerphilharmonie sera diffusé, cette fois avec le pianiste Lars Vogt, et on pourra entendre les Quatre saisons de Vivaldi par l’Orchestre baroque de Venis, souvenir pas si lointain du Festival de l’an dernier.

 

Les 7, 8 et 9 août

Récital Liszt et Schubert du pianiste Marc-André Hamelin (du 21 juillet 2017)

La Symphonie no 4 de Tchaïkovsky avec l’OSM, direction Rafael Payare (27 juillet 2019)

Concert de clôture de l’édition « connectée » du Festival de Lanaudière: programmation à confirmer.

Cette édition marquée de beaux souvenirs et peuplée d’artistes de calibre international, dont certains légendaires, démontre à quel point le Festival de Lanaudière porte une histoire unique au Québec et a contribué à enrichir notre vie musicale depuis sa fondation.

On pourra accéder à ces concerts gratuitement via le site du Festival de Lanaudière.

LIRE AUSSI:

 

NOUVELLE | Elinor Frey lance une série de récitals virtuels

 

 

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

REPORTAGE | L'Orchestre Métropolitain en résidence à la salle Bourgie: loin mais proche

Par Béatrice Cadrin le 18 juin, 2020

Rassemblés de nouveau depuis lundi, les musiciens de l’Orchestre Métropolitain et leur chef Yannick Nézet-Séguin enregistrent cette semaine le premier volet d’une quasi-intégrale des symphonies de Beethoven (seule la neuvième est exclue, l’espace ne permettant pas d’intégrer un chœur suffisant en respectant la distanciation).
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

DOSSIER | Le Concours de musique du Canada : poursuivre sa mission pendant une pandémie

Par Caroline Rodgers le 30 juin, 2020

Si tout s’était passé comme prévu, cette année, la finale du Concours de musique du Canada aurait eu lieu à Québec, en juin. Mais comme pour le reste de la planète aux prises avec une pandémie, les plans ont été bouleversés. Qu’à cela ne tienne : les organisateurs du CMC ont réussi à poursuivre sa mission pédagogique auprès de la relève musicale en innovant. Une réussite qui aura un impact durable sur les jeunes participants.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

NOUVELLE | Selon un sondage, le public bientôt prêt à retourner aux activités culturelles

Par Caroline Rodgers le 10 juin, 2020

Un sondage de la firme Léger réalisé pour le compte du Quartier des spectacles confirme qu'une majorité de visiteurs de cet épicentre des arts montréalais se dit prête à y retourner pour voir des spectacles ou faire d'autres activités.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.