DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

CONCERTS | Sérénité Sonore présente sa Série classique en hamac

Par Ludwig Van le 17 décembre, 2019

Foule surexcitée, parfums capiteux, entracte bruyant… Aimeriez-vous parfois vivre votre amour du concert dans un calme digne de votre salon, voire de votre lit? Dans mon cas, il y a des jours de fatigue où les bavardages et gigotements d’un voisin trop collé me semblent un prix cher payé pour apprécier mon art préféré.

Toutes ces entraves à notre espace vital, déjà bien présentes au quotidien, usent nos sens jusqu’à la corde. Alors quand il s’agit de se laisser vibrer par un art aussi profond et subtil que la musique, je me dis que ce n’est pas toujours l’idéal. Mais j’ai une bonne nouvelle pour les mélomanes en quête de sensations douces : il existe à Montréal une salle unique où, en présence de l’artiste, on y savoure la musique… dans un hamac!

En effet, Annabelle Renzo, harpiste et entrepreneure visionnaire, a créé Sérénité sonore, un lieu conçu spécialement pour favoriser une réceptivité musicale hors du commun. C’est justement au creux d’une de ces chaises suspendues, sa petite fille endormie dans ses bras, que l’artiste s’est mise à rêver de ce qui allait devenir ce havre de paix musical. L’idée était fabuleuse, mais encore fallait-il la mettre au monde. Heureusement, la virtuose avait plus d’une corde à sa harpe! Résultat? Un espace intimiste et chaleureux d’exception, où musique et bien-être sont en dialogue au cœur d’un cercle vertueux.

 

Bien installés dans leur hamac, les participants au dernier concert Satie de Sérénitié Sonore ont apprécié leur expérience! (Photo: Vincent Mesure)
Bien installés dans leur hamac, les participants au dernier concert Satie de Sérénitié Sonore ont apprécié leur expérience! (Photo: Vincent Mesure)

La Série classique en hamac

Parmi la sélection étonnante d’activités de Sérénité Sonore, on retrouve la Série classique en hamac. Les plus douillets mélomanes y sont invités à troquer le siège traditionnel (pour ne pas mentionner le banc d’église) pour un cocon suspendu individuel de type papasan, d’un confort indicible. Les inséparables peuvent également réserver un hamac double!

C’est par une belle matinée de juin que j’ai craqué pour Sérénité Sonore, grisée par le flottement, la harpe, la lumière et le thé. Quelques mois plus tard, c’est au piano cette fois que j’ai eu le privilège d’y être en offrant un récital Satie à un public en suspension, dont une partie était carrément blottie dans les bras de Morphée! J’en suis ressortie profondément transformée et les témoignages reçus font écho à ma propre expérience. Annabelle Renzo semble avoir visé juste : la sérénité à laquelle elle nous convie amplifie le pouvoir de la musique sur soi, dans un monde où les véritables moments de paix figurent trop souvent sur la sombre liste de nos besoins négligés.

Faisons maintenant un tour d’horizon de la programmation d’hiver 2020, qui comporte cinq concerts. La série prendra son envol avec le retour de Satie en hamac (31 janvier) au piano sous mes propres doigts. Ensuite, on soulignera la Saint-Valentin au son de la guitare de Michel Beauchamp avec l’Espagne en hamac (14 février). En mars, c’est Bach en hamac avec la violoncelliste Elinor Frey (13 mars).

 

Découvrir le thérémine

En avril, on accueille Thorwald Jørgensen avec Thérémine en hamac (10 avril). Vous ne connaissez pas le fascinant thérémine? Je vous envie la surprise! Rien à craindre, d’autant plus que le thérémiste invité sera accompagné par Annabelle Renzo elle-même à la harpe pour quelques pièces. Enfin, j’aurai l’honneur de clore la saison avec Debussy en hamac (22 mai).

Les âmes gourmandes seront heureuses d’apprendre que l’on peut s’abonner à la série de 5 concerts au coût de 4. De plus, on vous offre une boisson à base de thé inspirée par chaque concert, en collaboration avec Les ateliers Gabriel Svaldi. Un mocktail poire et perles du dragon, ça vous dit?

En terminant, un détail qui a de quoi surprendre : à Sérénité Sonore, les applaudissements sont volontairement absents du début à la fin, laissant plutôt place à un silence baigné de présence. Les esprits plongés dans le monde des rêves ont ainsi toute l’opportunité d’y prolonger un peu leur voyage. En tant que musicienne, je ne peux vous dire le bonheur de pouvoir laisser les notes finales des pièces les plus oniriques se fondre dans le silence, comme si elles retournaient dans le monde mystérieux où elles avaient été conçues…

Tous les concerts sont sans entracte et débutent à 19h30. La salle accueille une petite trentaine de personnes. Toutes les informations se retrouvent au www.serenitesonore.com ainsi que sur la page Facebook de l’entreprise.

Texte rédigé par Jacynthe Riverin

 

 

Ce reportage commandité est un privilège réservé aux membres de Ludwig van Montréal. Pour savoir comment devenir membres de notre communauté musicale, écrivez-nous à caroline@ludwig-van.com 

 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.