DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

NOUVELLE | Jordi Savall fera "Tous les matins du monde" à Montréal

Par Caroline Rodgers le 15 décembre, 2017

Jordi Savall reviendra à Montréal en 2019 pour un concert de la musique du film Tous les matins du monde. (Crédit: Claire Xavier).
Jordi Savall reviendra à Montréal en 2019 pour un concert de la musique du film Tous les matins du monde. (Crédit: Claire Xavier).

La Fondation Arte Musica vient d’annoncer que le gambiste et chef d’orchestre Jordi Savall donnera en février 2019 deux concerts principalement centrés sur la musique de Tous les matins du monde, film qui a grandement contribué à le faire connaître en 1991.

Les concerts auront lieu à la salle Bourgie le 16 février 2019, 20 h, et le 17 février 2019, 14 h. Le célèbre musicien catalan interprétera les pièces du film d’Alain Corneau que l’on peut certainement qualifier de « film-culte » tant chez les cinéphiles que les mélomanes.

Tous les matins du monde
Tous les matins du monde

Il sera en compagnie de son ensemble, Le Concert des nations, avec
Manfredo Kraemer, (violon), Charles Zebley, (flûte), Philippe Pierlot, (viole de gambe),
Rolf Lislevand, (théorbe)et Luca Guglielmi (clavecin).

Le programme du concert sera donc constitué d’oeuvres de Jean-Baptiste Lully, Mr de Sainte-Colombe père, Eustache du Carroy, Marin Marais, François Couperin, Jean-Philippe Rameau et Jean-Marie Leclair.

Un film marquant

On se souviendra que le film Tous les matins du monde mettait en vedette Gérard Depardieu dans le rôle du compositeur Marin Marais, Jean-Pierre Marielle (Monsieur de Sainte-Colombe), feu Guillaume Depardieu (Marin Marais jeune), et Anne Brochet (Madeleine). Il racontait la vie de Marin Marais et sa relation avec son mentor, Monsieur de Sainte-Colombe.

Gérard Depardieu dans Tous les matins du monde, d'Alain Corneau (1991). (Photo: Cinémathèque de France)
Gérard Depardieu dans Tous les matins du monde, d’Alain Corneau (1991). (Photo: Cinémathèque de France)

La trame sonore permettait d’entendre des pièces de Marin Marais, Sainte-Colombe, François Couperin et Jean-Baptiste Lully. Toutes les musiques étaient jouées et dirigées par Jordi Savall et son ensemble, Le Concert des Nations.

Le film avait remporté sept Césars en 1992, dont celui du meilleur film et celui de la meilleure musique. Cette œuvre cinématographique a permis au grand public de s’initier à la musique et aux instruments de cette époque, tout en découvrant l’extraordinaire artiste qu’est Jordi Savall, nommé Artiste pour la paix par l’UNESCO en 2008.

Retour aux sources

Au cours de ses deux dernières visites à Montréal, Jordi Savall a présenté des concepts de spectacles reliés à l’histoire et aux musiques du monde avec des thèmes inspirés ses recherches musicologiques. En février 2017, il avait présenté Venise Millénaire – Porte de l’Orient 770-1797.

En novembre dernier, il a présenté son spectacle Les Routes de l’esclavage, avec des musiciens de plusieurs pays. Ce concert retraçait la tragique histoire de l’esclavage à travers la musique et Jordi Savall, Hespérion XXI et la Capella Reial étaient accompagnés de musiciens et de chanteurs remarquables venus d’Afrique, d’Amérique du Sud, et de quatre chanteurs gospels provenant des États-Unis. Nous avions été sidérés, entre autres, par la voix d’un chanteur malien.

Ce concert, où le légendaire gambiste jouait lui-même un rôle plus effacé qu’à l’habitude, mettait plutôt les musiciens invités, descendants des esclaves, à l’avant-plan, dans un souci conséquent et logique de leur donner la parole, en accord avec le thème et les idées de justice et de paix défendues lors de cette tournée parrainée par l’UNESCO.

Ce choix artistique que l’on peut aussi qualifier de politique avait eu l’heur de déplaire à certains spectateurs qui auraient préféré entendre Savall dans la musique dont il s’est fait l’un des plus grands spécialistes au monde, soit le répertoire baroque et ancien. Ces mélomanes seront certainement heureux de retrouver le « vrai » Jordi Savall, celui qu’ils ont connu dans Tous les matins du monde.

Les billets pour les deux concerts sont déjà en prévente, on peut se les procurer ici pour le concert du 16 février 2019, 20h, salle Bourgie, et ici pour le concert du 17 février 2019, 14 h, salle Bourgie.

 

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? Lisez aussi:

ENTRETIEN: Jordi Savall, un voyage musical à travers Les Routes de l’esclavage

 

 

 

 

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

NOUVELLE | Découvrez qui sont tous les finalistes des prochains Prix Opus!

Par Caroline Rodgers le 25 novembre, 2020

Voici venu le temps de dévoiler les finalistes des Prix Opus du Conseil québécois de la musique, dont le prochain gala, présenté en mode 100% virtuel, aura lieu le 7 février prochain à 16 h. Il sera diffusé en direct via la Fabrique culturelle.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

NOUVELLE | L'Orchestre Métropolitain dévoile les compositeurs gagnants de son grand concours L'héritage de Beethoven

Par Caroline Rodgers le 29 octobre, 2020

Ils sont quatre, et ils auront droit à une bourse de 5000 $ chacun, en plus d'assister à la création de leur oeuvre primée par l'Orchestre Métropolitain. Francis Battah, Nicholas Ryan, Cristina Garcia Islas et Marie-Pierre Brasset sont les gagnants du concours L'héritage de Beethoven, lancé par l'OM en juin dernier.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

ENTRETIEN | Arion Orchestre Baroque: l'art de s'adapter en 2020

Par Caroline Rodgers le 16 novembre, 2020

Pendant que la pandémie de COVID-19 continue de bouleverser l’économie, la vie sociale, les milieux de travail et la culture, nos organismes musicaux s’adaptent et doivent changer leurs approches en jonglant avec l’évolution des mesures sanitaires et des décisions gouvernementales parfois difficiles à suivre. Chez Arion Orchestre Baroque, on souhaite avant tout rester en contact avec le public et garder les musiciens actifs autant que possible. Mathieu Lussier, directeur artistique, raconte qu’il a fallu faire preuve de souplesse et d’inventivité.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.