DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

ENTRETIEN | Concours OSM Manuvie 2017: c'est parti!

Par Stéphanie Dupuis le 21 novembre, 2017

Hugo Laporte, baryton, est porte-parole du Concours OSM Manuvie 2017 (Crédit: Marc Robitaille)
Hugo Laporte, baryton, est ambassadeur du Concours OSM Manuvie 2017 (Crédit: Marc Robitaille)

Les cuivres, les bois et le chant prennent d’assaut la 78e édition du Concours OSM Manuvie qui s’amorce aujourd’hui à Montréal. Jusqu’au 25 novembre, 22 musiciens se produiront d’abord à la salle Tanna Schulich de l’Université McGill, puis s’affronteront en finale à la Maison symphonique. Entretien avec Hugo Laporte, baryton et lauréat du grand prix en 2014.

Pour Hugo Laporte, le Concours OSM Manuvie est une expérience unique pour chacun des participants et une porte d’entrée sur la scène professionnelle pour un musicien en début de carrière.

Il y a trois ans, le baryton a cumulé plusieurs récompenses au Concours, dont le grand prix.

« Je venais tout juste de terminer mon baccalauréat en chant classique de l’Université Laval quand j’ai gagné le concours. Ça a littéralement propulsé ma carrière », lance le chanteur, qui est ambassadeur du concours cette année.

La compétition, qui peut se targuer d’être l’une des plus prestigieuses à l’échelle nationale, a permis de dévoiler au fil des ans le talent d’artistes comme le violoniste Alexandre Da Costa et la soprano Aline Kutan. L’an dernier, ce sont Blake Pouliot (violon), Alice Lee (violon) et Rashaan Allwood (orgue) qui ont récolté les honneurs.

« Tu as une chance de voir où tu te situes par rapport aux autres musiciens du Québec et du Canada, dit Hugo Laporte. C’est une belle façon de se mesurer aux gens de même calibre que soi, et aussi de voir comment tu te comportes sur une scène. Juste le fait de jouer à la Maison symphonique de Montréal est un accomplissement. »

Plus qu’un concours

« Ce qui est bien avec le Concours OSM, c’est qu’il offre plus que la première, deuxième et troisième place. Même si on ne gagne pas le grand prix, on peut se dire qu’on en sortira avec plusieurs apprentissages », ajoute-t-il.

En parallèle aux prestations, les candidats qui sont écartés du concours peuvent profiter de cours de maître. Cette année, l’événement fait appel au clarinettiste suédois Martin Fröst et au tromboniste Jörgen van Rijen du Royal Concertgebouw Orchestra d’Amsterdam. Les deux musiciens font également partie du jury de cette édition, composé d’autres grands noms tels que le baryton français François Le Roux, et Zarin Mehta.

Des prix qui ouvrent des portes

En plus de la visibilité que le Concours OSM Manuvie apporte à ses participants, la liste des prix distribués est impressionnante. « Ils veulent vraiment donner le plus possible aux concurrents », soutient Hugo Laporte.

Le Grand Prix prévoit pour son lauréat une bourse de 10 000 $, une prestation en concert avec l’OSM, un enregistrement professionnel et plusieurs concerts ponctuels sur le territoire canadien. Le prix Michèle-Paré de 5000 $ récompense également la première place. D’autres prix en argent seront remis à ceux qui se seront démarqués, notamment pour la meilleure interprétation d’une œuvre canadienne.

« Ça te permet d’avoir un coussin financier pour te concentrer uniquement sur ta carrière et la faire évoluer à temps plein », souligne le lauréat de 26 ans.

Hugo Laporte mène depuis 2014 une carrière prometteuse, lui permettant de monter sur des scènes prestigieuses à travers le monde. Tout en complétant une maîtrise en interprétation en chant classique, il a été de la distribution de Carmen, concert extérieur donné à la Virée classique de l’OSM deux ans plus tôt, au Parc olympique. Il a aussi interprété Schaunard dans La Bohème à Québec, et incarnera ce rôle à nouveau en mars prochain à l’Opéra de Massy, en France.

Le 23 novembre prochain, il offrira un récital dans le cadre des Mélodînes au Festival Bach de Montréal et sera à l’Opéra de Montréal au mois de mai pour interpréter Mercutio dans Roméo et Juliette.

Alors qu’il revient tout juste d’une tournée en Chine, son implication auprès des Jeunes ambassadeurs lyriques l’envoie cette fois en Russie pour un concert à l’opéra Helikon à la fin du mois.

Le Concours OSM Manuvie se déroule du 21 au 25 novembre 2017. Le public peut assister gratuitement aux épreuves en salle, aux classes de maître et autres activités qui se déroulent tout au long de l’événement. Le tout sera également en diffusion continue sur le site internet de l’OSM dès 10 h le 22 novembre.

De plus, deux concerts présentent des membres du jury dans la programmation régulière. Le concert Magnificence de Bach et de Mozart, les 21 et 23 novembre, mettra en valeur les musiciens Timothy Hutchins, flûtiste à l’OSM, et le clarinettiste Martin Fröst à la Maison symphonique sous la direction de Masaaki Suzuki.

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? Lisez aussi: 

Nicolas Ellis remporte la Bourse de carrière Fernand-Lindsay 2017

Onze concerts pour illuminer une froide semaine de novembre

 

Stéphanie Dupuis

Stéphanie Dupuis

Lauréate du Prix Lizette-Gervais 2017 de la FPJQ dans la catégorie "multimédia", Stéphanie Dupuis détient un DESS en journalisme de l'Université de Montréal. Elle a été stagiaire et surnuméraire à La Presse à l'été 2017. Stéphanie a fait onze ans de piano classique. Elle est présentement étudiante à la maîtrise en communications à l'UQAM.
Stéphanie Dupuis
Stéphanie Dupuis

Stéphanie Dupuis

Lauréate du Prix Lizette-Gervais 2017 de la FPJQ dans la catégorie "multimédia", Stéphanie Dupuis détient un DESS en journalisme de l'Université de Montréal. Elle a été stagiaire et surnuméraire à La Presse à l'été 2017. Stéphanie a fait onze ans de piano classique. Elle est présentement étudiante à la maîtrise en communications à l'UQAM.
Stéphanie Dupuis
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

L'ÉTÉ MUSICAL | Festival de Lanaudière 2019 : les concerts incontournables selon Ludwig van Montréal

Par Caroline Rodgers le 19 mai, 2019

L'équipe de Ludwig van Montréal s'est penchée sur la riche programmation 2019 du 42e Festival de Lanaudière, qui se déroulera cette année du 5 juillet au 4 août.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

NOUVELLE | Les Violons du Roy annoncent une tournée de sept villes au États-Unis avec Avi Avital

Par Caroline Rodgers le 9 mai, 2019

Les Violons du Roy feront une tournée de sept villes aux États-Unis en 2020 sous la direction de Jonathan Cohen, en compagnie du mandoliniste Avi Avital, avec qui ils ont donné des concerts en novembre 2018.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

MOIS DES CORDES | Devenir luthier en 2019 : entre tradition et modernité

Par Béatrice Cadrin le 8 mai, 2019

Stradivari, Amati, Guarneri : autant de noms qui font vibrer l’imagination comme les cordes d’un violon sous un archet agile. Très peu d’élus auront cependant le privilège de jouer d’un instrument de ces luthiers mythiques. Heureusement, la lutherie contemporaine se porte très bien au Québec, et les interprètes pourront trouver auprès d’un luthier local un instrument qui comblera leurs attentes les plus exigeantes.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.