OPÉRA | Trois spectacles lyriques qui sortent des sentiers battus à découvrir cet hiver

Par Caroline Rodgers le 17 janvier 2023

Joyce DiDonato (Photo: Sergi Jasanada), Suzanne Taffot (Photo: courtoisie du Festival d'opéra de Québec), Keiko Devaux (Photo: Caroline Desilets)
Joyce DiDonato (Photo: Sergi Jasanada), Suzanne Taffot (Photo: courtoisie du Festival d’opéra de Québec), Keiko Devaux (Photo: Caroline Desilets)

L’art lyrique sort des sentiers battus cet hiver avec ces trois propositions artistiques bien différentes, mais qui ont en commun leur originalité et la qualité de leurs interprètes. À voir et surtout à entendre en janvier et février à Montréal et à Québec. 

 

Eden, avec Joyce DiDonato, s'arrête à Montréal et à Québec les 29 et 30 janvier. (Photo: Melle Meivogel)
Eden, avec Joyce DiDonato, s’arrête à Montréal et à Québec les 29 et 30 janvier. (Photo: Melle Meivogel)

À ne pas manquer: Eden

Avec Eden, la merveilleuse mezzo-soprano américaine Joyce DiDonato et l’ensemble il Pomo d’Oro nous proposent une expérience conceptuelle basée sur le thème de la nature rempli d’effets visuels et théâtraux.

En rétablissant le contact avec la nature au moyen d’un répertoire allant de l’époque baroque au 21 e siècle, la chanteuse nous propose des compositeurs des 17Ie (Giovanni Valentini, Biagio Marini, Francesco Cavalli, Mario Uccellini), 18e (George Frideric Handel, Christoph Willibald Gluck, Josef Mysliveček), 19e (Gustav Mahler), 20e (Charles Ives, Aaron Copland) et 21e siècles (Rachel Portman – compositrice britannique primée aux Oscars), dont les œuvres se rapportent au lien entre les humains et la nature. Avec la participation du Chœur des enfants de Montréal.

À Montréal: le 29 janvier, 16 h, salle Wilfrid-PelletierDÉTAILS ET BILLETS

À Québec: le 30 janvier, 19 h 30, Palais Montcalm – DÉTAILS ET BILLETS

 

 

L’Écoute du perdu

Paramirabo, Musique 3 Femmes et Le Vivier présentent L’écoute du perdu en première mondiale à la Fonderie Darling. Cet opéra de chambre non narratif, expérimental et bilingue, mettra de l’avant une œuvre lyrique de la compositrice canadienne Keiko Devaux, lauréate du Prix JUNO pour la meilleure composition de l’année 2022 et compositrice de l’année aux Prix Opus, et des textes de Kaie Kellough, Daniel Canty et Michaël Trahan.

Cette création est une commande de l’ensemble Paramirabo, un ensemble de référence en musique contemporaine de Montréal. Les solistes Sarah Albu, Frédéricka Petit-Homme et Raphaël Laden-Guindon, interpréteront l’œuvre qui « interroge notre lien affectif au sonore et la manière dont nous gardons le son et la musique dans notre mémoire, ce qui déclenche ces souvenirs et comment nous les transformons, déformons et finalement recréons ces fragments », nous explique-t-on.

À la Fonderie Darling, les 3, 4 et 5 février. DÉTAILS ET BILLETS

 

David Bontemps, compositeur. (Photo: courtoisie de l'OCM)
David Bontemps, compositeur. (Photo: courtoisie de l’OCM)

La Flambeau

L’Orchestre classique de Montréal collabore pour la première fois, avec le compositeur canado-haïtien David Bontemps sur ce nouvel opéra de chambre intitulé La Flambeau, dont la première mondiale aura lieu le 7 février à Montréal dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs.

Il s’agit d’un premier opéra écrit par David Bontemps, composé au début de la pandémie. Il s’est inspiré de mythologies d’Afrique de l’Ouest préservées dans le vaudou haïtien, tandis que le texte de l’opéra, signé du poète et dramaturge haïtien Faubert Bolivar, dénonce la corruption, la misogynie et l’abus de pouvoir. En 2013, cette œuvre de Bolivar a gagné le Prix spécial Paulette Poujol-Oriol et Georges Corvington des Éditions Henri Deschamps.

La distribution est constituée de la soprano d’origine camerounaise, Suzanne Taffot, de la mezzo-soprano canadienne Catherine Daniel, du ténor canado-jamaïcain Paul Williamson, et du baryton-basse américain Brandon Coleman. La mise en scène est signée par la comédienne et metteure en scène montréalaise Mariah Inger et le chef Alain Trudel assure la direction musicale. La mise en scène est signée par Mariah Inger, comédienne montréalaise depuis trente ans.

Le 7 février, 19 h 30, salle Pierre-MercureDÉTAILS ET BILLETS

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour  ICI 

 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

LES NOUVELLES DU JOUR DANS VOS COURRIELS

company logo
Conditions d'utilisation & Politique de vie privée
© 2023, Museland Media, Inc., Tous droits réservés.