COMMUNAUTÉ | Amis de l'orgue de Montréal: lancement de la saison 2022-2023

Par Ludwig Van le 7 septembre 2022

Orgue Casavant de l'Église St-Pierre-Claver (Photo: Jordan G. Desroches)
Orgue Casavant de l’Église St-Pierre-Claver (Photo: Jordan G. Desroches)

Un message des Amis de l’orgue de Montréal

 

Lancement de la saison 2022-2023 !

Les Amis de l’Orgue de Montréal tiendront leur assemblée générale avec les membres le dimanche 11 septembre, à 14 h, et pourra entendre l’orgue Casavant opus 1558, instrument exceptionnel si rarement mis en valeur pour ensuite nous sustenter avec des bières et fromages locaux.

14h00 : Assemblée Générale Annuelle
14h30 : accueil sous l’orgue
15h00 : concert par Denis Gagné, Raphaël Ashby, Christophe Gauthier et Julien Girard

L’entrée est de 15$ si vous n’êtes pas membre ; les membres participent gratuitement.

Merci d’indiquer votre participation pour que nous puissions prévoir de quoi satisfaire toutes les bouches présentes.

ÉVÉNEMENT FACEBOOK

L’orgue

Cet orgue est un instrument unique en ce sens qu’il fut, en 1937, le premier nouvel instrument d’importance à Montréal, sinon au Québec, à être construit tout juste après le décès des frères Claver (1855-1933) et Samuel Casavant (1859-1929) et à la suite de la Grande Dépression économique nord-américaine qui suivit le crash boursier de 1929-1930. En 1933-1934, aucun orgue Casavant n’est installé à Montréal et il faudra attendre en 1938 pour voir l’importante reconstruction du Wadsworth 1888/Warren 1909 de la St. James United Church, et, en 1942-1943, pour la construction du légendaire grand orgue de l’église Saint-Roch de Québec (85 jeux) comme alternatives en termes de taille, par après, au Québec entier même.

Cet instrument fait partie avec d’autres instruments de même taille – 40-50 jeux à trois et quatre claviers- de facture romantique-symphonique que l’on retrouve à Montréal, tous construits par la maison Casavant durant la première moitié du XXe siècle. Il existe environ deux douzaines de ces instruments toujours en place, les trois quarts étant, comme celui-ci, toujours dans leur complète forme originale malgré parfois une certaine usure. Cet instrument, en particulier, fait démentir l’aversion que certains formulaient concernant la facture d’orgues des années 1920 à 1950 qui favorisait la mode Anglo-nord-américaine et post-romantique comme étant banale. L’arrivée à la direction artistique chez Casavant Frères de Stephen Stoot, qui sera en poste de 1934 à 1958, amène une lente, mais certaine réinspiration vers de premières inflexions d’esthétique plus classiques, en modifiant peu à peu la mode romantique assez pure retenue par les frères Casavant.

POUR LIRE LA DESCRIPTION COMPLÈTE DE L’ORGUE

La publication de communiqués comme celui-ci est réservée aux membres de Ludwig van Montréal. Pour savoir comment devenir membres, contactez-nous à caroline@ludwig-van.com 

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour  ICI 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

LES NOUVELLES DU JOUR DANS VOS COURRIELS

company logo
Conditions d'utilisation & Politique de vie privée
© 2022, Museland Media, Inc., Tous droits réservés.