ENTREVUE | Marie-Nicole Lemieux: l'envie de parler d'amour

Par Caroline Rodgers le November 30, 2021

Marie-Nicole Lemieux. (Photo: Geneviève Lesieur)

Quand Marie-Nicole Lemieux a cherché un thème pour son prochain récital montréalais, qui aura lieu demain, 1er décembre, à la salle Bourgie, une idée s’est imposée: l’amour. Après presque deux ans de pandémie, l’amour est ce qui nous unit. Elle se penchera sur la question en interprétant des œuvres de Brahms et de Massenet. 

Au moment de notre bref entretien téléphonique, lundi matin, Marie-Nicole Lemieux était fraîchement arrivée d’Europe, la veille. Elle vient d’y passer trois semaines à donner des concerts à Bordeaux et Paris, en passant par Bruxelles pour des répétitions avec Daniel Blumenthal, qui l’accompagnera pour ce récital montréalais.

Un programme axé sur l’amour

« Pour moi, un programme de récital, ça doit venir des tripes et avoir un angle, dit Marie-Nicole Lemieux. C’est mon premier récital à Montréal depuis la pandémie. J’avais envie de parler de l’essentiel. Je me suis demandé ce que j’avais envie de dire et ça m’est venu: mais l’amour! Mon programme parle d’amour sous toutes ses formes: l’amour maternel, avec l’opus 91 de Brahms, et les Chants sérieux, que je n’ai pas chantés depuis 18 ans et qui nous parlent de l’amour mystique. Pour moi c’est le moment parfait pour les faire, car ce sont des textes qui parlent de la misère humaine, la perte, la fragilité de la vie, et la quatrième partie est basée sur l’hymne à l’amour de Saint-Paul aux Corinthiens. Il leur dit « si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien. »

En seconde partie du récital, on aborde l’amour charnel avec les Expressions lyriques, dix mélodies pour voix et piano.

« J’ai participé à l’enregistrement de l’intégrale des mélodies de Massenet par ATMA Classique et je suis tombée en amour avec cette musique, dit Marie-Nicole Lemieux. Ce cycle de mélodies est l’un de ses dernières œuvres et il l’a composé pour sa dernière amante, sa dernière muse, une chanteuse qui s’appelait Lucy Arbell. C’est vraiment fascinant parce que ça utilise du chant déclamé, et des déclamations de texte parlé. Ces dix mélodies sont une déclaration d’amour. Plusieurs des textes ont été écrits par des poétesses. On voit que ces deux là se sont aimés beaucoup et qu’ils ont eu du plaisir. Dans son ensemble, c’est tellement beau. En le chantant on se rend compte de ce qu’ils ont vécu ensemble, et ça me touche. »

Marie-Nicole Lemieux, contralto

Daniel Blumenthal, piano

Programme

BRAHMS Zwei Gesänge pour voix, alto et piano, op. 91*
BRAHMS Vier ernste Gesänge pour voix et piano, op. 121
MASSENET Les dix mélodies pour voix et piano des Expressions lyriques

Avec la participation de Victor Fournelle-Blain, alto

Mercredi 1er décembre, 19h30, salle Bourgie. DÉTAILS ET BILLETS

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour  ICI 

Partager cet article

ENTREVUE | Marie-Nicole Lemieux: l’envie de parler d’amour

Marie-Nicole Lemieux. (Photo: Geneviève Lesieur)

Quand Marie-Nicole Lemieux a cherché un thème pour son prochain récital montréalais, qui aura lieu demain, 1er décembre, à la salle Bourgie, une idée s’est imposée: l’amour. Après presque deux ans de pandémie, l’amour est ce qui nous unit. Elle se penchera sur la question en interprétant des œuvres de Brahms et de Massenet. 

Au moment de notre bref entretien téléphonique, lundi matin, Marie-Nicole Lemieux était fraîchement arrivée d’Europe, la veille. Elle vient d’y passer trois semaines à donner des concerts à Bordeaux et Paris, en passant par Bruxelles pour des répétitions avec Daniel Blumenthal, qui l’accompagnera pour ce récital montréalais.

Un programme axé sur l’amour

« Pour moi, un programme de récital, ça doit venir des tripes et avoir un angle, dit Marie-Nicole Lemieux. C’est mon premier récital à Montréal depuis la pandémie. J’avais envie de parler de l’essentiel. Je me suis demandé ce que j’avais envie de dire et ça m’est venu: mais l’amour! Mon programme parle d’amour sous toutes ses formes: l’amour maternel, avec l’opus 91 de Brahms, et les Chants sérieux, que je n’ai pas chantés depuis 18 ans et qui nous parlent de l’amour mystique. Pour moi c’est le moment parfait pour les faire, car ce sont des textes qui parlent de la misère humaine, la perte, la fragilité de la vie, et la quatrième partie est basée sur l’hymne à l’amour de Saint-Paul aux Corinthiens. Il leur dit « si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien. »

En seconde partie du récital, on aborde l’amour charnel avec les Expressions lyriques, dix mélodies pour voix et piano.

« J’ai participé à l’enregistrement de l’intégrale des mélodies de Massenet par ATMA Classique et je suis tombée en amour avec cette musique, dit Marie-Nicole Lemieux. Ce cycle de mélodies est l’un de ses dernières œuvres et il l’a composé pour sa dernière amante, sa dernière muse, une chanteuse qui s’appelait Lucy Arbell. C’est vraiment fascinant parce que ça utilise du chant déclamé, et des déclamations de texte parlé. Ces dix mélodies sont une déclaration d’amour. Plusieurs des textes ont été écrits par des poétesses. On voit que ces deux là se sont aimés beaucoup et qu’ils ont eu du plaisir. Dans son ensemble, c’est tellement beau. En le chantant on se rend compte de ce qu’ils ont vécu ensemble, et ça me touche. »

Marie-Nicole Lemieux, contralto

Daniel Blumenthal, piano

Programme

BRAHMS Zwei Gesänge pour voix, alto et piano, op. 91*
BRAHMS Vier ernste Gesänge pour voix et piano, op. 121
MASSENET Les dix mélodies pour voix et piano des Expressions lyriques

Avec la participation de Victor Fournelle-Blain, alto

Mercredi 1er décembre, 19h30, salle Bourgie. DÉTAILS ET BILLETS

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour  ICI 

comments powered by Disqus

LES NOUVELLES DU JOUR DANS VOS COURRIELS

company logo
Conditions d'utilisation & Politique de vie privée
© 2022, Museland Media, Inc., Tous droits réservés.