DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

CRITIQUE | Retour de l'OSM devant public à la Maison symphonique : un beau concert de découvertes

Par Caroline Rodgers le 8 avril, 2021

Kerson Leong, soliste invité de l'OSM pour ce retour devant public, le 7 avril 2021. (Photo: Antoine Saito
Kerson Leong, soliste invité de l’OSM pour ce retour devant public, le 7 avril 2021. (Photo: Antoine Saito)

C’était le retour de l’Orchestre symphonique de Montréal devant un public restreint, hier soir, à la Maison symphonique. Le concert « Sonorités américaines », sous la direction de Thomas LeDuc-Moreau, nous a enfin permis de renouer avec notre orchestre, sa sonorité et sa virtuosité.

En un sens, les hasards de la vie ont joué contre l’OSM, puisqu’il s’en est fallu de quelques semaines pour que ces retrouvailles soient dirigées par Kent Nagano. Dommage, mais le programme d’hier nous a permis de découvrir des oeuvres que l’on n’entend pour ainsi dire jamais, et Thomas LeDuc-Moreau, chef assistant, qui a eu bien peu d’occasion de diriger devant public au cours de la dernière année, a démontré son savoir-faire au podium et son excellente compréhension de la musique qu’il dirigeait.

Après un mot de bienvenu de Madeleine Careau, qui a remercié le public pour sa fidélité et sa générosité dans l’adversité de la dernière année, le concert s’ouvre avec la beauté déchirante de l’Adagio pour cordes de Samuel Barber, qui met la table pour la suite de ce programme américain. Le Concerto pour violon, du même compositeur, est rarement joué ici et c’est à Kerson Leong qu’il revient de nous le faire découvrir.

De nombreux concertos pour violon, surtout composés à l’ère romantique, posent le soliste en sorte d’incarnation d’un héros suprême qui subjugue et nous plonge dans le drame. Je pense ici aux concertos de Sibelius et de Tchaïkovski, notamment. Avec son côté pastoral indéniable, celui de Barber nous évoque plutôt les images d’un héros populaire à la Tom Sawyer, évoluant et s’adaptant au fil des aventures tout en demeurant bien ancré dans la réalité, s’il faut user d’une métaphore littéraire pour tenter de décrire ce qui se passe. Il n’est pas destiné à être spectaculaire ou supérieur, et reflète bien, à mon avis, certains idéaux démocratiques américains. Kerson Leong semble avoir bien intégré cet esprit et joue en demeurant conscient qu’il fait partie de quelque chose de plus grand que lui. Il démontre un excellent sens du phrasé, des intonations justes, et une virtuosité sans faille dans le troisième mouvement, presto in moto perpetuo, court mais fort haletant, et exigeant pour le soliste. Bravo.

 

Thomas LeDuc-Moreau dirigeait l'OSM, le 7 avril 2021. (Photo: Antoine Saito)
Thomas LeDuc-Moreau dirigeait l’OSM, le 7 avril 2021. (Photo: Antoine Saito)

La Symphonie no 2 de William Grant Still

C’est encore une découverte que cette ambitieuse symphonie de William Grant Still, compositeur afro-américain, sous-titrée « Song for a New Race« . Sur le plan de l’écriture, on peut parler d’une réussite, car l’oeuvre est habilement construite et intelligemment orchestrée. Puisant les chants gospels et le blues du début à la fin, elle est fort agréable à écouter. S’il arrive que certaines oeuvres nous semblent difficile à comprendre lors d’une première audition, ce n’est certes pas le cas ici. On est en terrain connu, et bien entendu, il est impossible de ne pas penser à Gershwin, qui a puisé au même matériel pour créer sa musique.

Nous avons aussi l’impression de traverser un passionnant cours d’histoire de la musique américaine et de ses racines profondes, avec des accents jazz, surtout aux cuivres. La lecture du chef demeure relativement sage et prudente, mais tout de même satisfaisante. Pour ce retour de l’OSM devant public, on aura eu droit à un programme inusité qui a contribué à notre culture musicale, une belle soirée symphonique (en toute sécurité!) avec un retour à la maison en fredonnant les mélodies que William Grant Still, qui nous resteront en tête des heures après le concert.

Ce concert sera aussi disponible en webdiffusion à compter du 20 avril.

Inscrivez-vous à notre infolettre! La musique classique et l’opéra en 5 minutes, chaque jour  ICI

 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

DOSSIER | Dix choses que vous devriez savoir sur le CMIM Piano 2021, mais que vous ignorez peut-être

Par Caroline Rodgers le 4 mai, 2021

Depuis 2001, le Concours musical international de Montréal accueille des musiciens du monde entier dans la métropole et s’est taillé une excellente réputation. Voici dix choses à savoir sur cette édition Piano 2021!
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

NOUVELLE | Concours musical international de Montréal : ce qu'il faut savoir sur la demi-finale

Par Caroline Rodgers le 21 avril, 2021

Le Concours musical international de Montréal a dévoilé cette semaine l'ordre de passage des candidats pour sa demi-finale, qui aura lieu du 26 au 30 avril.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

DOSSIER | De l'hésitation au grand saut : le parcours de deux lauréates du plus important concours de composition au Canada

Par Anya Wassenberg le 8 avril, 2021

Les lauréates des Prix Azrieli de musique, Keiko Devaux et Kelly-Marie Murphy, décrivent leurs expériences dans le monde de la musique classique, et pourquoi elles ont failli ne pas être candidates.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.