DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

NOUVELLE | Huit "Violons de l'Espoir" rescapés de l'Holocauste seront joués par l'Orchestre Métropolitain

Par Caroline Rodgers le 7 octobre, 2019

Amnon Weinstein, luthier
Le luthier israélien Amnon Weinstein a passé vingt ans à restaurer des violons rescapés de la Seconde Guerre mondiale. (Photos : courtoisie)

Les Violons de l’Espoir, une précieuse collection de violons ayant échappé à la destruction pendant la Seconde Guerre mondiale et restaurés, seront en démonstration pour la première fois au Canada et joués à l’occasion d’un concert avec l’Orchestre Métropolitain, le 2 novembre prochain à la Maison symphonique.

Ces violons, qui appartenaient à des musiciens juifs avant et durant l’Holocauste, ont résisté aux pogroms, aux camps de concentration et à l’usure du temps. Ils ont été restaurés par le luthier israélien Amnon Weinstein et par son fils Avshalom, qui ont remis en état une collection de 70 instruments. Huit d’entre eux seront joués lors de ce concert de l’Orchestre Métropolitain présenté par le Musée de l’Holocauste de Montréal. Le luthier a entrepris ce travail de restauration il y a vingt ans dans son atelier, à Tel Aviv.

Passés de main en main jusqu’à aujourd’hui, ces instruments sont de véritables témoins de l’Histoire. Amnon Weinstein s’est donné la mission de retrouver tous ces violons et de les sauver pour entretenir la mémoire des victimes tout en portant un message d’espoir et de paix.

On connait des détails sur l’origine de certains des huit violons que l’on pourra entendre à la Maison symphonique. L’un d’entre eux, identifié comme « The Hecht Violin » appartenait à une famille juive, les Hecht, ayant fui l’Allemagne pour s’établir à Amsterdam, aux Pays-Bas, lorsque les nazis ont pris le pouvoir.

En 1943, les nazis avaient arrêté la plupart des Juifs d’Amsterdam pour les déporter à Westerbork, un camp de transition situé aux Pays-Bas, pour les envoyer ensuite à Auschwitz. Fanny Hecht, la mère de famille, craignait que les siens soient aussi arrêtés. Elle confia le violon à sa voisine chrétienne, une dénommée Helena Visser.

Peu de temps après, la famille Hecht fut capturée par les nazis et aucun de ses membres ne survécut. Le violon des Hecht fut conservé par la famille Visser pendant 74 ans. Ils souhaitaient le donner à une famille juive. Lorsqu’ils ont entendu parler des Violons de l’Espoir, ils ont pris l’avion pour Israël et ils en ont fait don à Amnon Weinstein.

Ceci n’est qu’un exemple des histoires incroyables qu’ont vécues ces violons venus d’un peu partout en Europe, et du destin tragique de leurs propriétaires.

Concert des Violons de l’Espoir

Ce concert du 2 novembre à la Maison symphonique sera un hommage aux victimes de l’Holocauste à l’occasion du 75e anniversaire de la libération des Pays-Bas par les Forces armées canadiennes. En 1944, l’Armée canadienne a combattu les forces allemandes qui étaient installées sur les berges du fleuve Escaut, aux Pays-Bas, ce qui permit de libérer le port d’Anvers, en Belgique, dont l’accès était essentiel au ravitaillement des Alliés.

À l’occasion de ce concert dirigé par le chef néerlandais Vincent de Kort, on pourra entendre des œuvres de Jean-Sébastien Bach, Mendelssohn, Mahler, Jocelyn Morlock, ainsi que la première de Journaux de guerre d’enfants du compositeur canadien, Jaap Nico Hamburger, qui est le nouveau compositeur en résidence de Mécénat Musica.

Cette nouvelle symphonie du compositeur de Vancouver s’inspire d’une compilation de journaux intimes d’adolescents assassinés pendant la guerre, ainsi que d’une visite au Mémorial des enfants de Yad Vashem. Participeront également au concert la soprano Sharon Azrieli et le cantor Gideon Zelermyer. L’ensemble Voces Boréales fera également partie du concert.

Les Violons de l’Espoir, Orchestre Métropolitain, 2 novembre 2019, 19 h 30, Maison symphonique. 

POUR PLUS DE DÉTAILS ET DES BILLETS POUR CE CONCERT DES VIOLONS DE L’ESPOIR.

LIRE AUSSI :

CONCERTS | Bach Before Bedtime Announces Exciting New Season

 

 

 

 

 

 

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

CHOIX DE LA RÉDACTION | Cinq prestations musicales en webdiffusion à découvrir en fin de semaine

Par Caroline Rodgers le 6 novembre, 2020

La fin de semaine est à nos portes et les salles de concerts sont toujours fermées. Cela ne nous empêche pas d'avoir envie de musique, et les mélomanes sauront trouver leur compte avec ces productions présentées en mode virtuel. Voici nos quelques suggestions pour ce week-end. Bonne écoute!
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

NOUVELLE | Découvrez qui sont tous les finalistes des prochains Prix Opus!

Par Caroline Rodgers le 25 novembre, 2020

Voici venu le temps de dévoiler les finalistes des Prix Opus du Conseil québécois de la musique, dont le prochain gala, présenté en mode 100% virtuel, aura lieu le 7 février prochain à 16 h. Il sera diffusé en direct via la Fabrique culturelle.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

NOUVELLE | Le Festival Classica annonce une édition avec 15 concerts en salle pour le mois de décembre

Par Caroline Rodgers le 10 novembre, 2020

Qui ne risque rien n'a rien! Au Festival Classica, on mise sur l'optimisme avec un rappel adapté de l'édition 2020 "De Beethoven à Bowie" qui avait dû être annulée au printemps à cause de la COVID-19 et du confinement. On prévoit quinze concerts, du 12 au 20 décembre, dans des églises de St-Lambert, Mirabel et Boucherville.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.