DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

DOSSIER | Montée en popularité de la musique classique, selon une étude

Par Anya Wassenberg le 29 juin, 2019

La webdiffusion en continu (streaming) contribue à la popularité croissante de la musique classique .

Saviez-vous que la musique classique est le quatrième genre de musique le plus populaire chez les consommateurs de musique? Ou que le nombre de ses fans est plus élevé à travers le monde que ceux du R&B ou du hip hop? Malgré les prédictions constantes annonçant la mort du genre, une étude récente commandée par Idagio, le service de webdiffusion en continu dévoué à la musique classique basé à Berlin, a déterminé que l’avenir était loin d’être si sombre.

Cette recherche fait partie d’une étude menée par MIDiA Research, un service d’analyse et de recherche basé au Royaume-Uni. Elle se base sur les données de consommation de musique de 8 000 utilisateurs adultes de partout dans le monde, incluant les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Autriche, le Danemark, la Suède, le Mexique et la Corée du sud. Des modèles de marchés ont servi à calculer les tendances.

L’âge moyen du consommateur de musique classique est de 45,5 ans, et environ 40 pour cent de l’ensemble des mélomanes se situent dans la tranche démographique des plus de 55 ans. Cependant, 44 pour cent d’entre eux ont moins de 44 ans, et les chiffres continuent d’augmenter pour les tranches d’âge plus jeunes : la deuxième tranche démographique la plus nombreuse est celle des 25 à 34 ans, à 31 pour cent. L’étude MIDiA se concentrait sur les marchés des services de webdiffusion de musique, et a pu déterminer que ceux-ci jouent un rôle clé en contribuant à faire découvrir le genre classique à de nouveaux fans à travers le monde, chiffres à l’appui. Trente pour cent des gens écoutant de la musique classique sur les sites de streaming ont moins de 35 ans.

Chez les 20 à 24 ans, le groupe le plus jeune représenté dans l’étude, environ 25 pour cent disent écouter de la musique classique. Quarante-deux pour cent des auditeurs de musique disent que plus que tout autre format, le streaming les a aidés à découvrir une palette de choix musicaux plus large. En tout, 35 pour cent se disent des fans de musique classique, plaçant la popularité de ce genre à égalité avec la musique country.

 

Plusieurs analystes considèrent que l’émergence des listes de lecture organisées par atmosphère sur les grands sites comme Spotify a contribué à piquer la curiosité des jeunes générations. Ces listes de lecture regroupent les musiques entièrement par atmosphère, peu importe le genre, et incluent de façon générale des pistes de musique classique.

 

Ces chiffres sont impressionnants, en particulier lorsqu’on prend en considération que seulement 5 pour cent environ de toute la musique enregistrée entre dans la catégorie de la musique classique. Ce pourcentage, cependant, est compensé par la quantité d’enregistrements et de matériel d’archives déjà accessible. La loyauté des amateurs de musique classique leur permet de se distinguer de ceux de la musique pop, plus sensibles aux modes et aux tendances. En musique classique, le public est plus fidèle et plusieurs personnes ajoutent le classique aux autres genres qu’ils apprécient déjà. En Suède et au Danemark, par exemple, jusqu’à 40 pour cent des gens écoutent de la musique classique en plus de leur genre d’écoute habituel.

Les ventes de musique classique ont seulement augmenté de 2,1 pour cent de 2017 à 2018, mais l’augmentation rapide de l’écoute en continu de musique classique compense ce taux peu élevé. Le marché pour les enregistrements de musique classique atteignait 384 M$ en 2018, et l’écoute en continu du même genre a fait un bond énorme de 46 pour cent pour atteindre une valeur de 141 M$, c’est-à-dire environ 37 pour cent de l’ensemble du marché de la musique classique. La part de l’Amérique du Nord du marché global se situe à 146 M$, desquels 89 M$ proviennent des profits des écoutes en continu, ce qui représente plus de 60 pour cent.

Cependant, malgré la hausse de l’écoute des services de webdiffusion en continu, la radio et les CDs restent les mediums les plus utilisés par les fans de musique classique, atteignant respectivement 40 et 35 pour cent. L’écoute de vidéo sur les plateformes Youtube et Vevo prend la troisième place, récoltant 29 pour cent des auditeurs.

Bien que jusqu’à maintenant, les amateurs de musique classique aient résisté à la tendance générale, on ne peut s’attendre à ce que le marché des CDs physiques continue de soutenir les ventes de musique classique à l’avenir. Les boutiques de CDs ayant pignon sur rue sont de plus en plus difficiles à trouver, et plusieurs compagnies ont ralenti les promotions en magasin et la vente de CDs tandis que le streaming est le format avec le plus fort taux de croissance. De 2017 à 2018, l’ensemble des ventes de musique a chuté, que ce soit les CDs (presque vingt pour cent) ou les téléchargements (juste au-dessus de 21 pour cent) dans toute l’Amérique du Nord. Il n’y là rien de surprenant : dans la catégorie R&B/hip hop, par exemple, six des récents albums ayant atteint le no 1 n’ont même pas été pressés en CD.

Royal Philharmonic Orchestra

Les chiffres avancés par l’étude de la MIDiA sont confirmés par une autre étude récente commandée par le Royal Philharmonic Orchestra (RPO), qui s’est penchée sur les préférences de format d’écoute musicale de 2,095 adultes au Royaume-Uni. Environ 22 pour cent des personnes sondées ont dit vouloir découvrir plus de musique orchestrale – plus que n’importe quel autre genre. Cette étude met aussi le doigt sur des tendances sous-jacentes chez le jeune public se tournant vers d’autres moyens que l’écoute en continu, incluant les téléchargements numériques et une montée surprenante des ventes de vinyles.

L’étude du RPO souligne un aspect important de la musique classique, soit l’expérience en concert. Si plusieurs auditeurs préfèrent écouter leur musique à la maison, 16 pour cent des 18 à 24 ans et dix pour cent parmi les 25 à 34 ans disent choisir la musique qu’ils écoutent à cause de concerts auxquels ils ont assistés.

« Le concert est la façon la plus emphatique d’enrichir la vie des gens et de les inspirer à un voyage de découvertes musicales. » – James Williams, DG du Royal Philharmonic Orchestra

La combinaison « nouvelle technologie + nouveaux auditeurs + musique intemporelle » semble bien être la formule gagnante pour mener la musique classique vers un avenir fort.

 

Cet article a d’abord été publié en anglais par nos collègues chez Ludwig van Toronto.

 

 

LIRE AUSSI :

 

DOSSIER | Nous n’écouterons plus de musique dans dix ans, selon un magnat de la technologie

 

 

Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

ENTRETIEN | Maxim Bernard: l'année des conquêtes

Par Emmanuel Bernier le 28 juillet, 2019

Nous avons rencontré Maxim Bernard alors qu’il venait tout juste de poser ses valises à Québec, au retour d’un voyage de trois semaines en Europe dont le point culminant était un concert au Wigmore Hall de Londres, le 14 juillet.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

CHOIX DE LA RÉDACTION | Concerts d'été: une semaine lyrique avant tout

Par Caroline Rodgers le 30 juillet, 2019

Une pléthore de concerts vous attend encore cette semaine à Montréal et dans les alentours, musique lyrique en tête. Nos choix du 30 juillet au 4 août.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

CHOIX DE LA RÉDACTION | Concerts, récitals, opéras: ce qu'il faut voir et entendre du 12 au 18 août

Par Michel Joanny-Furtin le 12 août, 2019

Après des jours de canicule, l’été 2019 nous gratifie enfin de journées de beau temps qui donnent envie de vivre dehors. Et la musique classique fait de même en offrant des concerts extérieurs - souvent gratuits - dans toutes sortes de sites invitants. Profitons-en ! Voici nos Choix de la rédaction, du 12 au 18 août 2019.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.