DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

RENTRÉE EN MUSIQUE CLASSIQUE | Nouvelles annonces de saisons et de retours en salles pour nos organismes musicaux cet automne

Par Caroline Rodgers le 14 septembre, 2020

 

Depuis la publication de notre premier article sur la rentrée culturelle, l’Opéra de Montréal, les Violons du Roy et plusieurs autres organismes musicaux ont annoncé leur retour en salles pour l’automne. Voici une nouvelle moisson automnale de concerts à venir.

 

La soprano France Bellemare sera l’interprète de La Voix Humaine, à l’Opéra de Montréal, cet automne. (Photo: courtoisie)

Opéra de Montréal: production au Théâtre Maisonneuve

L’Opéra de Montréal a annoncé ce vendredi la présentation de la première mondiale de L’hiver attend beaucoup de moi, de Laurence Jobidon et Pascale St-Onge, qui aura lieu au Théâtre Maisonneuve du 29 octobre au 3 novembre. La mise en scène est également signée par une femme: Solène Paré, qui a travaillé auparavant, entre autres, à l’Espace Go.

Le résumé se lit comme suit: « En plein cœur du rigoureux hiver québécois, deux inconnues font ensemble la route vers une nouvelle vie qu’elles espèrent meilleure, solidaires pour mieux fuir les violences dont elles ont jusqu’ici été victimes. »

Avec Vanessa Croomeartiste en résidence à l’Atelier lyrique et Florence Bourget, qui en est fraîchement issue, accompagnées au piano par la directrice musicale de l’œuvre et ancienne de l’Atelier lyrique, Jennifer Szeto.

Il s’agit d’un programme double avec La Voix Humaine, de Francis Poulenc. La soprano France Bellemare sera la seule interprète lyrique de cette oeuvre sur un livret de Jean Cocteau, accompagnée au piano par Louise-Andrée Baril.

Les  29, 31 octobre et 3 novembre 2020 à 19h00, et 1er novembre 2020 à 14h00. DÉTAILS

 

Charles Richard-Hamelin est l'invité de l'Orchestre symphonique de Laval cette semaine.
Charles Richard-Hamelin (Crédit: Elizabeth Delage)

Les Violons du Roy annoncent leur saison d’automne

Les Violons du Roy ont dévoilé leur nouvelle programmation d’automne 2020, avec des concerts qui se tiendront dès le 25 septembre prochain, principalement à Québec, mais également à Montréal, sous la direction de Bernard Labadie et de chefs invités.

À Québec, en plus d’être actifs au Palais Montcalm – Maison de la musique, où ils présenteront dix-neuf concerts dont dix en après-midi, Les Violons du Roy amorcent un tout nouveau partenariat avec Le Diamant pour y présenter une nouvelle programmation autour du piano Gilles-Tremblay qui sera inauguré le 16 septembre prochain. Les Violons du Roy et La Chapelle de Québec seront également présents à Montréal, pour quatre concerts à la Salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal et un à la Maison symphonique de Montréal.

Le premier concert de la saison aura lieu le 25 septembre et s’intitule Mozart et Mendelssohn, la joie retrouvée, avec Charles Richard-Hamelin au piano, sous la direction de Jean-François Rivest. Le même concert sera présenté trois fois, à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm.

Programme:

W.A. MOZART
• Ouverture et chaconne extraites de l’opéra Idomeneo, K.366
• Concerto pour piano n°23 en la majeur, K.488
F. MENDELSSOHN
Symphonie n°4 en la majeur, op.90 «Italienne»

DÉTAILS

 

Studio de musique ancienne de Montréal
Le Studio de musique ancienne de Montréal. (Photo : Katya Konioukhova)

Studio de musique ancienne de Montréal

La 47e saison du SMAM comprendra six concerts cette année, dont 3 en formule intime à la Chapelle historique du Bon-Pasteur. Les trois « grands concerts », donnés au Gesù et à la salle Bourgie, seront également diffusés de façon numérique pour ceux qui préfèrent y assister à la maison.

Un seul concert se tiendra avant Noël, le samedi 21 novembre à 17 h au Gesù: Bach en deux choeurs, qui prévoit l’intégrale des six Motets du compositeur. Les deux autres grands concerts auront lieu à la salle Bourgie, le dimanche 24 janvier (Guerre d’amour, madrigaux de Monteverdi) et les 31 mars et 1er avril (Des pieds àa la tête, cantates de Buxtehude).

Les concerts intimes à Bon-Pasteur auront lieu les 3 février, 17 mars et 28 avril à 19 h. DÉTAILS

 

Les idées heureuses
Les Idées heureuses. (Photo : Robert Etcheverry)

Huit concerts pour Les Idées heureuses

Aux Idées heureuses, on présentera cette année huit concerts en deux séries, soit la série Bach solo (4 concerts) et la série régulière de l’Ensemble des Idées heureuses (3 programmes/4 concerts). Les concerts ont tous lieu à la salle Bourgie et sont d’une durée d’une heure sans entracte.

Fidèle à sa mission, Les Idées heureuses inclut dans sa programmation 2020-21, de la redécouverte de répertoire axée sur l’histoire musicale liturgique de la Nouvelle-France, des instruments rarement entendus comme la viole d’amour, le violoncelle piccolo et la mandoline (qui sera jouée entre autres par le musicien suisse Mirko Arnone) ainsi que son traditionnel concert de la Passion présenté autour d’une figure majeure de la Nouvelle-France : Marguerite D’Youville (1701-1770).

Le premier concert intime, le 6 octobre, faisant partie de Bach solo, présentera la première partie de l’intégrale des Sonates et Partitas pour violon seul de J.S. Bach, par Laure Andriani. C’est un rendez-vous à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, à 14 h 30 et à 19 h 30.

Le premier concert de l’ensemble à la salle Bourgie, intitulé L’Étoile de la mer, aura lieu le 6 décembre à 11 h.  Un programme proposant des œuvres composées sur l’un des grands poèmes médiévaux dédié́ à Marie, Alma Redemptoris Mater (Mère nourricière du Rédempteur), nommée l’étoile de la mer dans le poème. DÉTAILS

L’organisme aura également son volet numérique avec des conférences et des entretiens pré-concert.

 

LIRE AUSSI:

 

RENTRÉE EN MUSIQUE CLASSIQUE | À quoi ressemblera ce prudent automne de post-confinement dans les salles de concerts de Montréal et des environs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.

Caroline Rodgers

Rédactrice en chef chez Ludwig van Montréal
Caroline a découvert la musique à l'âge de 4 ans en observant un pianiste qui jouait dans un mariage. Elle a ensuite appris cet instrument et obtenu son baccalauréat en musique à l'Université Laval dans la classe de Joël Pasquier. Devenue journaliste musicale en 2009 à La Presse, où elle a signé des articles jusqu'en 2017, elle a pu marier ses deux passions: la musique et les mots. Elle est rédactrice en chef de Ludwig van Montréal.
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

ENTRETIEN | Les Barocudas: peste, musique ancienne, coïncidences et pandémies

Par Caroline Rodgers le 15 octobre, 2020

Quand on s’appelle Les Barocudas, on ne peut pas se contenter de faire les choses comme tout le monde. Avec La Peste, son premier album sur ATMA Classique, le petit ensemble baroque montréalais propose un cadre historique précis pour sa musique
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

NOUVELLE | L'Opéra de Québec a une nouvelle directrice générale

Par Caroline Rodgers le 28 septembre, 2020

L'Opéra de Québec vient d'annoncer la nomination de sa nouvelle directrice générale. Il s'agit de Katherine Cyr, qui succède à Grégoire Legendre, lequel était en poste depuis 1994. Elle travaillera donc en équipe avec le baryton Jean-François Lapointe, directeur artistique de l'institution.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

NOUVELLE | Événement: 100 guitaristes électriques recherchés pour un concert de groupe...en ligne!

Par Ludwig Van le 7 octobre, 2020

C'est devenu une tradition pour Tim Brady et Instruments of Hapiness: une fois par an, ils réunissent 100 guitaristes électriques pour jouer tous ensemble dans le cadre d'un événement dont la popularité grandit d'année en année. Avec les restrictions de la pandémie de COVID-19, un virage s'impose: la prochaine édition de 100 guitares sera donc virtuelle!
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.