DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

CRITIQUE | Stylus Phantasticus: de la musique pour les yeux, de la peinture pour les oreilles

Par Michel Joanny-Furtin le 3 avril, 2019

Sur scène, Véronique Lacroix dirige 12 musiciens de l’ECM+ et le violoniste virtuose Victor Fournelle-Blain au fil d’une trame vidéo projetant une quarantaine de chefs-d’œuvre picturaux parcourant les styles moderne, surréaliste et cubiste. (Photo: courtoisie)
Sur scène, Véronique Lacroix dirige 12 musiciens de l’ECM+ et le violoniste virtuose Victor Fournelle-Blain au fil d’une trame vidéo projetant une quarantaine de chefs-d’œuvre picturaux parcourant les styles moderne, surréaliste et cubiste. (Photo: courtoisie)

Le compositeur Jean Lesage aurait été peintre s’il n’avait pas été musicien.

« Cette passion picturale a influencé sa manière de composer » a rappelé Véronique Lacroix en ouvrant ce concert si particulier, autant à voir qu’à entendre.

« Il a étudié le clavecin, ce qui l’a guidé dans la musique baroque et enrichi son approche des ornementations et des contrastes qui caractérisent sa musique. »

Principe musical du baroque allemand, le stylus phantasticus se démarque par l’invention et l’improvisation, et permet une alternance rapide des climats, des affects, des textures, des discours mélodiques très ouverts, libres et sans limites… sauf celles qu’on s’impose. En cela, cette démarche rappelle le mouvement surréaliste et le cubisme, où la narration mène au rêve et fait ressortir l’étrangeté des objets et des sujets familiers.

Choisis par le compositeur, plusieurs tableaux de grands maîtres (Manet, Vélasquez, etc.) et certains fragments sont ainsi projetés en fond de scène en parallèle des réinterprétations qu’en ont fait les peintres surréalistes et cubistes Picasso, Metzinger, Magritte, Chirico, etc.

Toutes les œuvres présentées dans ce Stylus Phantasticus mêlent avec doigté la peinture et la musique.

Selon Jean Lesage, « interpréter, c’est aussi recomposer », disait Glenn Gould. À la manière de Picasso – qui a fait 58 versions de Las Méninas de Velasquez – le compositeur québécois a réécrit une mélodie de Mozart, présentée auparavant par la pianiste Pamela Reimer en début de concert, qu’il a intitulé Le projet Amadeus.

Une démarche pour « se dé-familiariser de Mozart » dit Lesage, et qui permet d’en mieux apprécier la composition. Au bout du compte, voici une œuvre chatoyante et ludique, pleine de surprises et d’humour qui oscille entre les codes, les sons, les instruments, s’en affranchit souvent et y revient sans cesse.

« Cette narration non linéaire s’apparente au rêve et prend des motifs familiers que la composition recombine dans une signification différente, explique Jean Lesage, lors des interventions entre les œuvres.

« Ce n’est pas un emprunt ou une citation, c’est l’œuvre elle-même qu’on réinterprète selon le prisme du Cubisme ou du Surréalisme. Une déconstruction de plusieurs perspectives en une seule. »

Cet approche surréaliste teinte le Quatuor à cordes IV, « une mosaïque énigmatique » selon Véronique Lacroix, un voyage alternatif entre de multiples paysages sonores et riche d’émotions diverses, parfois sombres, parfois enjouées, étranges ou rêveuses mais selon un cheminement toujours serein entre les toiles de Miro, Chirico, Ernst, etc.

Ivresse songes sourdes nuits est un « ovni » musical dans le (très) bon sens du terme. Un accompagnement inter-dimensionnel. Sobre mais profond.

Ce solo de violon image le morcellement contradictoire de nos sentiments les plus intérieurs qui se révèlent, apaisés, lors d’un rêve éveillé. Un moment de grâce diaboliquement interprété par Victor Fournelle-Blain, au milieu même du public. Le pur exemple du stylus phantasticus.

Pour finir, Soliloques aux figures éphémères rassemble tous les musiciens auxquels s’ajoute le violon de Victor Fournelle-Blain. D’une forme plus classique, ce concerto en trois mouvements se présente comme un ensemble restitutif de toutes les images et émotions des œuvres précédentes.

La composition se risque à mêler les archets et les percussions, créant de nouvelles couleurs sonores qui ouvre l’esprit, élargit notre écoute. Si le soliste « mène la danse » au gré de ses pensées, il raccompagne ainsi l’auditoire, comme le ferait un hôte, vers la réalité du présent sous les bons auspices de l’orchestre qui replante le décor.

Ponctué d’images projetées pendant les œuvres et d’interventions explicatives entre elles, je recommande ce concert aux néophytes en musique contemporaine. Idéal pour commencer la découverte et l’aventure !

Ce concert était le premier d’une tournée du Conseil des Arts de Montréal. Il sera présenté les 3 avril (Quai 5160, Verdun, 19h30), le 7 avril (Théâtre Saputo, Saint-Léonard, 16h), le 10 avril (Maison Claude-Léveillé, Villeray, 20h), 13 avril (Maison culturelle, Montréal-Nord, 19h30), 28 avril (Pavillon de l’Entrepôt, Lachine, 11h) et le 9 mai (Théâtre Paradoxe, Sud-Ouest, 20h).

 

 

Michel Joanny-Furtin

Michel Joanny-Furtin

Collaborateur chez Ludwig van Montréal
Journaliste et chroniqueur, cet ancien travailleur social passionné d’art lyrique et de musique classique, mais aussi contemporaine, a commencé comme attaché de presse de jeunes compagnies lyriques et théâtrales tout en poussant quelques improbables contre-uts dans un chœur d’hommes.
Avant de verser dans le journalisme culturel et social local au Québec depuis quelques années, dont une à la SMCQ, cet animateur radio a également produit "Opér’Apéritif" sur les ondes de Radio-Dreyeckland en Alsace puis de CIBL à Montréal pendant quelques années. Comme quoi, entre le micro et la plume, Michel Joanny-Furtin prend toujours… des notes !
Michel Joanny-Furtin
Michel Joanny-Furtin

Michel Joanny-Furtin

Collaborateur chez Ludwig van Montréal
Journaliste et chroniqueur, cet ancien travailleur social passionné d’art lyrique et de musique classique, mais aussi contemporaine, a commencé comme attaché de presse de jeunes compagnies lyriques et théâtrales tout en poussant quelques improbables contre-uts dans un chœur d’hommes.
Avant de verser dans le journalisme culturel et social local au Québec depuis quelques années, dont une à la SMCQ, cet animateur radio a également produit "Opér’Apéritif" sur les ondes de Radio-Dreyeckland en Alsace puis de CIBL à Montréal pendant quelques années. Comme quoi, entre le micro et la plume, Michel Joanny-Furtin prend toujours… des notes !
Michel Joanny-Furtin
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

ACTUALITÉS | Cinq bonnes nouvelles en musique classique pour chasser la grisaille

Par Caroline Rodgers le 24 avril, 2019

L'actualité ne s'arrête jamais dans le merveilleux monde de la musique classique. Nos bonnes nouvelles du jour sauront mettre un peu de couleur en cette journée grise de printemps froid.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

MOIS DES CORDES | Petit Guide des écoles pour instruments à cordes de la métropole

Par Béatrice Cadrin le 14 mai, 2019

MOIS DES CORDES LVM – Durant tout le mois de mai, et jusqu’au 5 juin, Ludwig van Montréal propose à ses lecteurs le Mois des cordes LVM, une présentation du Concours musical international de Montréal, commanditaire exclusif du Mois des cordes. Découvrez une foule d’articles sur l’univers passionnant des instruments à corde et ceux qui en jouent pendant tout le Mois des cordes LVM!
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

CHOIX DE LA RÉDACTION | Cinq concerts classiques passionnants à entendre cette semaine (20 au 26 mai)

Par Caroline Rodgers le 20 mai, 2019

La saison classique régulière tire doucement à sa fin, mais il reste néanmoins nombre de bons concerts à entendre cette semaine. les principaux événements étant évidemment la venue du chef Michael Tilson Thomas à l'OSM et le récital du pianiste Evgeny Kissin, sans oublier le concert du 35e anniversaire d'I Musici de Montréal. Voici nos choix de la rédaction du 20 au 26 mai.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.