DESKTOP
TABLET (max. 1024px)
MOBILE (max. 640px)
Retourner au début
Ludwig Van
Toronto Montreal

NOUVELLE | Premier prix de cor naturel à un Montréalais au 51e Symposium international du cor

Par Béatrice Cadrin le 8 juillet, 2019

Le corniste Simon Poirier, en répétition avec l’Ensemble Arion (Crédit photo : GuimondJ)

Le Montréalais Simon Poirier est devenu samedi dernier le premier récipiendaire du premier prix du volet cor naturel, une nouvelle catégorie de concours, au 51e Symposium international du cor. Cet événement organisé par la International Horn Society est tenu chaque année dans une ville différente. L’édition de cette année se tenait à Gand, en Belgique, ce qui explique d’ailleurs l’emphase accrue sur le cor naturel. En effet, un des hôtes en était Jeroen Billiet, professeur de cor au Conservatoire de Gand très versé dans les instruments d’époque. Poirier s’est mérité son prix grâce à une interprétation impressionnante du Onzième solo de Jacques-François Gallay.

On parle de cor naturel par opposition au cor à pistons, notre cor moderne, sur lequel les différentes notes sont obtenues par l’activation de pistons qui changent la longueur du tube dans lequel vibre l’air. Pour obtenir les notes de la gamme chromatique sur le cor naturel, l’instrumentiste doit plutôt varier la position de sa main droite dans le pavillon.

Le trait principal du cor naturel, c’est la variété de couleur qu’on peut avoir avec cet instrument-là. Avec la technique de main dans le pavillon, c’est un instrument presque aussi chromatique que le cor moderne, mais je dirais que ça rejoint plus le sens premier du mot chromatique, qui vient de couleur. Une gamme chromatique devrait être une gamme de « couleurs » différentes, et avec la main, c’est comme si chaque note avait une personnalité.  – Simon Poirier

Simon Poirier a été initié au cor naturel dès le secondaire par son professeur d’alors, Louis-Pierre Bergeron. Il a longtemps joué des deux , jusqu’à ce qu’il décide de se spécialiser entièrement sur le cor naturel et d’entreprendre des études de maîtrise au Conservatoire d’Amsterdam auprès de Teunis van der Zwart. Bien qu’il ait terminé sa maîtrise il y a à peine un mois, il a déjà eu des engagements importants dans l’espace européen, avec entre autres le Concerto Copenhagen, l’Orchestre du 18e siècle d’Amsterdam et l’Orchestre baroque de Fribourg – où il jouait d’ailleurs auprès d’un autre remarquable corniste québécois, Pierre-Antoine Tremblay. Les deux collègues se retrouvent aussi à l’occasion en sol québécois, puisqu’ils continuent tous deux de collaborer avec l’Ensemble Arion et Les Idées heureuses à Montréal.

 

LIRE AUSSI :

 

NOUVELLES | Hugo Laporte fera ses débuts à La Scala après avoir remporté un prix spécial au Concours Hans Gabor Belvedere

 

 

 

Béatrice Cadrin

Béatrice Cadrin

Passionnée par l’orchestre symphonique et par la médiation de la musique, Béatrice est formée en interprétation musicale (alto et direction d’orchestre) au Conservatoire de musique de Québec, à l'Université Laval et à l'École supérieure de musique et de théâtre de Hanovre (Allemagne). Elle achève cette année une maîtrise en musicologie à l’Université de Montréal.
Béatrice Cadrin
Béatrice Cadrin

Béatrice Cadrin

Passionnée par l’orchestre symphonique et par la médiation de la musique, Béatrice est formée en interprétation musicale (alto et direction d’orchestre) au Conservatoire de musique de Québec, à l'Université Laval et à l'École supérieure de musique et de théâtre de Hanovre (Allemagne). Elle achève cette année une maîtrise en musicologie à l’Université de Montréal.
Béatrice Cadrin
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300
comments powered by Disqus

Ludwig Van Montreal

CRITIQUE | Quatre nouveaux disques qui vont piquer votre curiosité de mélomane

Par Christophe Rodriguez le 18 octobre, 2019

Notre collaborateur Christophe Rodriguez vous fait part de ses impressions de quatre nouveaux disques. Deux d'entre eux mettent en vedette la trompette, avec Lucienne Renaudin Vary d'une part et Håkan Hardenberger d'autre part, ce dernier dans des œuvres de compositrices féminines à connaître.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_high_590x300

CRITIQUE | La clemenza di Tito à Opéra McGill: un beau spectacle, mais...

Par Michel Joanny-Furtin le 9 novembre, 2019

J'en conviens: la Clemenza di Tito présentée cette fin de semaine à Opéra McGill est un beau spectacle, mais...entre les fleurs et le pot, commençons par le pot.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article

L'AVANT-CONCERT | Le SMAM célèbre 45 ans de musique ancienne ce dimanche

Par Dominique Morel le 30 octobre, 2019

Le Studio de musique ancienne de Montréal (SMAM) soulignera le dimanche 3 novembre prochain ses 45 ans par un grand concert à l’église Saint-Léon de Westmount.
Lire tout l'article Commentaires
Partager cet article
lv_montreal_banner_low_590x300
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700
lv_montreal_ssb_atf_300x300
lv_montreal_ssb_high_300x300
lv_montreal_ssb_mid_300x300
lv_montreal_ssb_low_300x300
lv_montreal_tsb_high_300x700
lv_montreal_tsb_low_300x700

We have detected that you are using an adblocking plugin in your browser.

The revenue we earn by the advertisements is used to manage this website. Please whitelist our website in your adblocking plugin.